Inauguration officielle de la quatrième écluse à Lanaye ( Visé )

écrit par francois.detry
le 16/11/2015
Ecluse 3

En matinée de ce 13 novembre, le Roi Philippe était présent à Lanaye ( Visé ) afin d’ inaugurer la quatrième écluse ainsi que la plateforme logistique du Trilogiport à Hermalle-sous-Argenteau, deux investissements publics très importants ( 200 millions Euros ) qui vont à coup sûr générer au moins 2000 emplois. La nouvelle écluse qui mesure 225 mètres de long, 25 mètres de large et un dénivelé de 14 mètres entre le canal Albert et la Meuse ne nécessite qu’un quart d'heure pour être vidée. Côté aval, le spectateur voit d'abord des remous dans le fleuve provoqués par l'eau de l'écluse qui s'écoule. Puis une ouverture de quelques centimètres apparaît entre les deux gigantesques portes qui s’ écartent jusqu’à permettre le passage des bateaux. Jusqu’à présent, la 4ème ( et plus grosse écluse ) ne permettait le passage qu’à des bateaux de 2000 tonnes maximum. Cette capacité est à présent quadruplée puisqu’elle est portée à 9000 tonnes ! Ces travaux pharaoniques qui ont nécessité certaines dispositions pour éviter les nuisances liées au charroi par exemple Aucun matériau n’a été amené sur le chantier, les sables et les graviers ayant été produits sur place à l’exception du ciment venant de CBR tout proche. Du fait que l’endroit est un site protégé, les riverains ont été respectés autant que la nature. Au niveau de la faune, les moules présentes dans la vase ont été préservée au moment des dragages et des pêches de sauvegarde ont été organisées pour le poisson. Quant à la flore, une espèce d'orchidée vivant sur les falaises de la contrée sera elle aussi préservée. Lanaye est un endroit stratégique du transport fluvial, sur le Canal Albert à la frontière entre Pays-Bas et Wallonie. Elle fait sauter un goulot d'étranglement entre Liège et Rotterdam. Les travaux de l’écluse auront coûté 120 millions d'Euros répartis entre la Belgique et les Pays-Bas. Mais si cette nouvelle infrastructure est aujourd’hui opérationnelle, les engins de génie civil ne quittent pas le site pour autant. Les écluses 1, 2 et 3 vont devoir maintenant être remises à neuf. Avec l'ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, le dragage du Canal Bruxelles - Charleroi et l'élargissement du Canal Albert à l'entrée du port d'Anvers, la nouvelle écluse à Lanaye contribue au désenclavement des voies d'eau wallonnes et le trafic commercial wallon se voit aussi ouvrir la route Rhin-Danube vers la mer Noire et les marchés des anciens pays de l'Est (Europe centrale). En effet, elle permet aux bateaux venant de Liège ou d’Anvers de poursuivre leur route vers les Pays-Bas et l’Allemagne. Ces écluses datant des années 1960 étaient appelées « le bouchon de Lanaye » parce qu’elles étaient trop petites pour les exigences de la circulation fluviale croissant entre Liège et Rotterdam. Un accord de collaboration avec les Néerlandais avait été obtenu en 2001. Ainsi, après quatre ans de travaux, la mise en service de cet équipement autorise une augmentation du trafic entre le port de Rotterdam et la partie wallonne de la Meuse, peut-être au détriment du port d'Anvers. Conséquence : c’est la fin des longues files d’attente pour les bateaux et la promesse d’augmenter sensiblement le trafic fluvial entre Liège et l’océan. Anvers et Rotterdam, les deux plus grands ports de mer d’Europe, sont saturés et ont besoin d’évacuer leurs conteneurs rapidement pour faire place à d’autres. Et le port de Liège est le mieux placé pour assurer ce rôle de sorte que la nouvelle plate-forme logistique du Trilogiport à Hermalle-sous-Argenteau va accueillir un grand nombre de bateaux qui viendront y décharger leurs conteneurs pour chargement sur embarcations de moindre tonnage, sur trains et sur camions.

© François DETRY

Lien vers les reportages 2015 de François DETRY

  • Ecluse 3
  • Ecluses 1 et 2
  • Carte de l'ensemble
  • Poste de commande et ecluse 4
  • Sas superieur de l'ecluse 4
  • Sas superieur de l'ecluse 4
  • Bateau en attente niveau inferieur ( cote Pays - Bas )
  • Portes de retenue
  • Europe, Wallonie, Belgique et Pays-Bas
  • Installations
  • Coup d'oeil dans le poste de commande
  • Arrivee du bateau niveau superieur ( cote Liege )
  • Le sas arriere est ferme
  • Le mecanisme actionnant les portes
  • Ecoulement des eaux par des ouvertures laterales
  • 17.39 h
  • 17.40 h
  • 17.40 h
  • 17.42 h
  • 17.43 h
  • 17.44 h  Le denivele
  • 17.45 h
  • 17.49 h
  • 17.49 h  Ouverture des vantaux de la porte
  • 17.50 h
  • L'enorme verin
  • 17.52 h  Passage du bateau du niveau superieur
  • 17.55 h  Entree du bateau du niveau bas
  • Inauguration officielle de la quatrième écluse à Lanaye ( Visé )
  • 17.58 h  Les portes se referment
  • Inauguration officielle de la quatrième écluse à Lanaye ( Visé )
  • Inauguration officielle de la quatrième écluse à Lanaye ( Visé )
  • Ecluses 1 et 2
  • Le canal Albert ( vers Anvers )
  • Le canal Albert ( vers Liege )
  • Inauguration officielle de la quatrième écluse à Lanaye ( Visé )
  • Le site protege de la Montagne St Pierre
1190 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry