Six lieux incontournables sur les rives serbes du Danube

écrit par VandenHende
le 16/12/2015
novi-sad

Traverser une réserve naturelle, des paysages montagneux, des vignobles, une capitale et le seul désert d’Europe en une semaine ? Cette combinaison unique devient réalité lors d’un circuit parcourant la perle cachée qu’est la Serbie. Et la présence du Danube n’y est pas étrangère. En suivant les méandres de ce fleuve d’Europe de l’Est, vous sillonnerez les paysages serbes les plus variés. Pour les amateurs de nature, de culture ou d’aventure, il s’agit du meilleur moyen de découvrir le cœur des Balkans. Voici donc une liste de six lieux serbes incontournables bercés par les eaux du Danube et de quelques chouettes activités à pratiquer sur le fleuve.
1. Réserve naturelle de Gornje Podunavlje
La route du Danube commence à l’ouest avec les magnifiques paysages de la réserve naturelle de Gronje Podunavlje. Outre des forêts gigantesques, vous y apercevrez également des animaux sauvages dans leur habitat naturel. Pensez par exemple aux rares cigognes noires, aux pygargues à queue blanche, aux troupeaux de cerfs et aux volées colorées d’oiseaux. Le tout combiné au cadre typique regorgeant de nénuphars et de marécages, vous ne ferez rapidement plus qu’un avec la nature.
2. Vignobles et histoire dans le massif montagneux du Fruska Gora
L’arrêt suivant vous conduira dans les paysages montagneux du Fruska Gora. Ce lieu a bien plus à offrir que des panoramas à couper le souffle et des dénivelés impressionnants : sur les collines, vergers et vignobles se succèdent à l’infini. Donc si vous voulez rapporter des souvenirs originaux, ne cherchez plus ! Vous pouvez également y acheter du miel frais produit sur place, dans la plus grande forêt de tilleuls d’Europe. Les férus d’histoire pourront eux aussi s’en donner à cœur joie avec les nombreux fossiles de coquillages, d’escargots et de coraux présents dans le massif et ses alentours. Et last but not least, Fruska Gora ravira également les passionnés de culture : vous y trouverez le North Mount Athos, un site orthodoxe comptant seize couvents.
3. Novi Sad, un amalgame de jeunesse et de charme
Le Danube vous emmènera ensuite dans la deuxième plus grande ville de Serbie : Novi Sad. Les paysages naturels font alors place à une ville animée où règne une ambiance jeune et détendue. Grâce au festival de musique international EXIT, la capitale de la province de Voïvodine est également surnommée « capitale des jeunes de Serbie » et attire de ce fait de plus en plus de jeunes. Le Danube confère également à Novi Sad son caractère unique : le fleuve relie les deux parties principales de la ville, ce qui pourrait lui valoir le nom de « plus grand boulevard de Novi Sad ».
4. L’effervescente Belgrade
Après avoir découvert Novi Sad, vous arriverez dans le véritable centre-ville de la Serbie. Belgrade, la capitale de la Serbie et le cœur battant des Balkans, déborde d’énergie et rassemble gastronomie, îles et parcs attrayants ainsi qu’une vie culturelle et nocturne riche. Elle est à l’heure actuelle considérée comme l’une des destinations de citytrips les plus animées d’Europe. Le symbole emblématique de la ville est sans conteste sa forteresse, située au confluent de la Save et du Danube. La confluence des deux cours d’eau confère à la ville une dimension pittoresque qui apparaît sous son plus beau jour dans le parc de Kalemegdan : l’endroit offre une vue splendide sur le Danube.
5. La Deliblatska Pescara : le seul et unique désert d’Europe
L’avant dernière halte sur la route du Danube vous fera passer d’un extrême à l’autre. La Deliblatska Pescara est en effet une immense région sablonneuse. Couvrant une superficie de 300 km2 entre le Danube et les Carpates, il s’agit de la seule et unique zone désertique d’Europe. La steppe est l’habitat naturel de nombreuses espèces rares d’animaux et de plantes et elle vous plongera dans une ambiance tout autre que celle des hauts lieux de cette région présentés ci-dessus. L’endroit idéal pour reprendre son souffle et faire une pause.
6. Les Portes de Fer
Après avoir profité de votre portion de ville, le cours du Danube vous amènera aux Portes de Fer, une frontière naturelle entre la Roumanie et la Serbie formée par une imposante gorge. Admirez: des falaises brutes, un panorama d’un vert vif et un barrage impressionnant. Sur ces rives du Danube, vous ne saurez où donner de la tête, car après les Portes de Fer, vous arriverez dans le parc national de Djerdap qui est considéré comme le plus beau et le plus grand musée naturel et archéologique d’Europe.
Pour les aventuriers :
- Du rafting sur le Danube
Trois des haltes reprises ci-dessus vous offrent la possibilité de vous adonner au rafting. Le spécialiste du Danube Dunavska Spajalica organise des balades en rafting notamment à Novi Sad, à Belgrade et aux Portes de Fer, vous faisant ainsi découvrir en toute authenticité les paysages et l’ambiance des villes de Serbie. En cours de route, un soupçon d’adrénaline viendra teinter vos impressions. Plus de circuits et d’informations : http://www.dunavskirafting.org/
- Du kayak sur les eaux serbes
Ceux qui préfèrent les défis un peu plus sportifs et animés peuvent réserver des balades en kayak sur le Danube. Belgrade Adventure a jalonné un superbe itinéraire dans et autour de Belgrade, où vous découvrirez à la fois la ville et des espaces naturels préservés. Vous visiterez pendant 4 heures la capitale serbe d’une manière unique. Programme détaillé : http://www.belgradeadventure.com/kayak-adventures

Pour plus d’information sur la Serbie : http://www.serbie.travel/

  • novi-sad
  • danube
  • danube
  • danube
  • danube
  • danube
  • danube
1092 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"