Thimister – Ushuaia et retour ( Etape 9 : COLOMBIE )

écrit par francois.detry
le 25/05/2015
422  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )

14.04.2015 1. HERMOSA COLOMBIA ! Colombie )
A peine débarquée à Capurgana, je sens déjà que je vais adorer la Colombie !
Les locaux sont accueillants, souriants et transmettent une joie de vivre que je n’avais pas encore ressentie en Amérique centrale.
L’ambiance y est tout à fait différente.<--break-->
( Photo 422 )
Nous passerons une journée et soirée tous ensemble ( avec tout le groupe revenant des San Blas) avant de reprendre nos routes respectives.
Pour ma part, je rejoindrai Rob ( = le british rencontré à Cuba ) à Cartagena
Cartagena, reine de la côte colombienne, est une ville magnifique. Nous n’y passerons qu’une journée à flâner dans le riche centre historique avant de monter à Minca, petit village niché sur la Sierra. ( Photo 423 )
Au programme : balade et découverte juste avant que je ne chute (oui, je sais, encore une fois…) dans le chemin menant à l’auberge. Résultat: gros orteil éclaté et quelques égratignures, rien de bien méchant mais adios les randos pour quelques jours. ( Photos 424 à 426 )
Du coup, nous profitons de l’excellent emplacement de l’auberge pour se prélasser deux jours avant de redescendre vers la côte et Santa Marta. ( Photo 427 )
Courte étape dans cette station balnéaire sans intérêt particulier avant de prendre la direction du parc Tayrona, petit joyau de la côte.
Ce parc naturel se déploie entre forêt tropicale et mer, c’est le lieu idéal pour camper, se balader dans les sentiers ombragés ou encore pour se faire dorer la pilule sur ces plages enchanteresses… ( Photo 428 )
Mais…!
Je ne l’attendais plus. Après 6 mois, je pensais avoir été épargnée, lorsque soudain, Madame Tourista frappa à la porte ( …. n’y voyez aucun jeu de mot douteux… !! )
Cela fait partie du voyage, allez-vous me dire, mais lorsqu’on campe en pleine nature, qu’il fait ultra chaud et que les toilettes se trouvent à deux cents mètres au fond des bois, j’avoue que c’est une expérience en soi, mais je m’en serai bien passée.
Bref, après quelques jours de souffrance (… oui j’aime exagérer… ) et de jeûne pour ma part et d’ennui pour ce pauvre Rob, nous voici prêts et plus motivés que jamais pour rejoindre la Guajira, où le désert rencontre l’océan…
( Photos 429 à 432 )

2. ALTA GUAJIRA, ENTRE OCÉAN ET DÉSERT ( Colombie ) ( Photo 434 )
La mer et le désert à perte de vue, un troupeau de chèvres passent sur une dune de sable, une plage où personne ne semble avoir encore piétiné le sol, aucun bruit si ce n’est que le vent et le claquement des vagues.
La région de Alta Guajira se situe à l’extrême nord de la Colombie et par conséquent de l’Amérique du sud. ( Photo 435 )
Selon les informations récoltées, il est difficile de s’y rendre autrement qu’avec une agence de voyages car cette région est peu desservie par les transports locaux. En effet, la région est peuplée par les natifs Wayuu et dans un souci de préservation des terres, ils tentent de garder le contrôle du tourisme en évitant les grands flux de transport et en supprimant toute signalisation dans le désert.
Et comme toujours, les prix des agences sont exorbitants, et donc on se dit qu’on trouvera bien une route alternative…
L’hôte de l’auberge de Riohacha, porte d’entrée à la Guajira, nous indique un lieu où il est possible de prendre un taxi collectif jusque la prochaine ville où nous rencontrerons un sympathique monsieur qui nous proposera de nous emmener au Cabo de la Vela (première destination) avec son 4×4…
Bref, au final, pas si compliqué que ça que de trouver des transports locaux, il suffit de poser la question et d’être patients. ( Photo 436 )
Nous sommes accueillis par Daniel au Cabo ( = cap ) qui nous proposera un hamac au bord de la plage pour 2,5 € la nuit…pas de quoi hésiter longtemps !
Après un excellent repas, nous reprenons un 4×4 qui nous fera visiter les jolis coins du Cabo pour clôturer la journée au phare afin d’apprécier le coucher du soleil. ( Photos 437 à 441 )
Lever à 5h le lendemain pour reprendre la route en direction de la pointe nord de la Guajira, Punta Gallina.
Un voyage de plus de trois heures à travers les pistes du désert.
Nous prendrons ensuite une barque qui nous emmènera à notre camp. ( Photo 442 )
Sur place, notre guide nous emmènera visiter la célèbre Punta Gallina, une lagune magnifique, les dunes de sables avant de rentrer au camp. Lors de la balade, nous ne rencontrerons que quelques locaux et des animaux, peu de touristes s’aventurent dans la région. ( Photos 443 à 449 )
La mer et le désert à perte de vue…
La sensation d’être seule au monde et chanceuse d’avoir l’opportunité d’admirer une partie du monde toujours à l’ état brut. ( Photo 450 )

3. MEDELLIN, SALENTO et la zone cafetière ( Colombie )
Après un séjour incroyable dans le désert, nous rejoignons Taganga sur la côte, non loin de Santa Marta.
Une petite station balnéaire où nous nous reposerons quelques jours avant repartir.
Nous volons à Bogotá pour y rester une nuit uniquement ( eh oui, nous nous sommes trompés en réservant nos billets…) et reprendrons un autre avion à Medellin le lendemain. ( Photo 451 )
Nous emprunterons le métro et le téléphérique pour parcourir l’impressionnante ville de Medellin avant de partir pour la région cafetière et le village de Salento. ( Photos 452 à 454 )
Cela faisait un bout de temps que je souhaitais visiter une « finca » qui produit du café, c’était l’occasion rêvée !
La balade jusqu’à la « finca » qu’on nous recommande est très belle, les paysages très verts et les points de vue s’enchaînent jusqu’à notre destination. ( Photos 455 et 456 )
Nous sommes accueillis par le fils de Don Elias, le propriétaire de la finca, qui nous fait visiter les plantations et nous enseigne l’art de produire du café naturel et artisanal. ( Photo 457 )
Les grains se cueillent à la main, aucun pesticide n’est utilisé et tout le processus de production est toujours réalisé à l’ancienne. ( Photos 458 à 460 )
Nous dégustons le délicieux café en fin de visite et nous pouvons clairement apprécier la différence de goût et de qualité…
D’ailleurs je ne me fais pas prier pour acheter quelques sacs de café en souvenirs !!!
( Photo 461 )
Le lendemain, nous nous rendrons dans la vallée de Cocora où nous y marcherons une bonne partie de la journée.
Les sentiers sont boueux et difficilement praticables, ce qui rend la randonnée encore un peu plus sportive.
Magnifique randonnée à travers les célèbres et emblématiques palmiers géants dont certains ont plus de 400 ans et mesurent près de 20 mètres de haut. ( Photos 462 à 464 )
Prochaine destination : désert de Tatacoa.

4. DESIERTO DE TATACOA ( Colombie ) ( Photo 465 )
Nous quittons Salento en début de soirée et nous arrivons à la gare de bus de Uribia d’où nous avions prévu prendre un bus de nuit à destination de La Plata.
La gare de bus est bondée de monde, on se croirait sur un marché, du jamais vu !
En effet, la « semaine sainte » prend fin, nous sommes dimanche ( si je me rappelle bien !! ) et les gens veulent tous rentrer chez eux.
Je me renseigne à tous les bureaux des compagnies voyageant vers la Plata et tous me disent qu’ils sont complets ! Difficile d’obtenir plus d’informations au milieu des gens désespérés criant en tous sens.
Nous prenons donc un ticket pour un autre village nous rapprochant de notre but. Après un moment, on nous annonce qu’ils ajouteront un bus vu la demande… Ouf !
Nous arrivons à la Plata de bonne heure et échangeons le bus pour un bon vieux camion /4×4 "tape-cul" en direction du désert, de quoi émerger en douceur.
Le trajet dure environ 2 heures et le changement de paysage est impressionnant ! Nous arrivons finalement en plein désert où nous planterons la tente dans un camping qui nous a été recommandé. ( Photo 466 )
Après un bon petit-déjeuner, nous partons explorer les lieux… Nous ne ferons pas long feu car la chaleur est presque insupportable : le soleil tape et la réserve d’eau s’épuise beaucoup trop vite, mais quelle splendeur ! ( Photo 467 )
Ce désert, produit de l’érosion, est un spectacle en lui-même. En descendant dans le canyon, on se promène entre ces parois impressionnantes en rencontrant des chevaux et des troupeaux de chèvres sur le chemin. ( Photo 468 )
Rob, dans son élan, a grande envie, pour escalader les collines et aller toujours plus loin ; moi, derrière lui, je peine ( ( traduction: je suis au bout de ma vie ).
Je lui dis: « on se rejoint au camping, il fait trop chaud pour moi ! »
Après deux minutes je regrette mon choix…
Complètement perdue ( vous connaissez désormais mon légendaire sens de l’orientation… mais dans le désert c’est une autre paire de manches ! ), je tente de me repérer à l’aide d’une habitation au loin mais les montagnes et les ravins m’en séparent et je suis incapable de retrouver mon chemin…
Bref, après plus d’une heure de marche, plusieurs tentatives d’escalades, quelques chutes, une crise de larmes et des appels à l’aide ( oui, j’étais complètement désespérée…), je retrouve ma route au camping…
Une bonne bière pour retrouver mes esprits, … je l’ai méritée celle-là !!
On attendra le coucher du soleil pour aller se balader à nouveau et éviter l’insolation. ( Photos 469 à 471 )
Un coucher du soleil merveilleux et une nuit étoilée comme j’en ai rarement vue.
Encore un séjour que je n’oublierai pas de sitôt … ( Photos 472 et 473 )

5. TIERRA ADENTRO ( Colombie ) ( Photo 474 )
Long voyage jusqu’au petit village de San Andres de Pisimbal, point de départ pour visiter le site de Tierra Adentro.
Site archéologique de la culture précolombienne, Tierra Adentro a été nommé « Patrimoine Mondial de l’Humanité » pour ses vestiges comprenant de nombreuses tombes souterraines et statues.
Celles-ci sont éparpillées sur les deux versants de montagnes surplombant San Andres.
San Andres est un petit village s’étalant sur quelques rues. Nous logerons dans l’unique hôtel du village en lui-même, les autres se trouvant à l’entrée du parc. ( Photos 475 et 476 )
Les touristes se rendent en général à San Agustin, site similaire et plus connu, de sorte que nous ne sommes que quelques étrangers dans le village : parfait !
Après une bonne nuit de sommeil, nous entamons la randonnée parcourant les différents sites où nous pouvons voir les tombes et statues. ( Photos 477 à 479 )
Une randonnée de 17km qui monte et qui descend (… mais qui monte surtout ! ) et qui offre des paysages à couper le souffle ( les photos sont, à mon goût, peu représentatives ). ( Photos 480 à 483 )
Sur le chemin, nous croisons des locaux habitant dans ces montagnes qui marchent chaque jour ce chemin abrupt pour se rendre au village…incroyable, quand je pense que j’étais fatiguée à la moitié du parcours !
Encore un séjour sportif et splendide ! Nous descendrons ensuite à Popayan, surnommée la ville blanche ( pour la couleur des bâtiments du centre-ville ), avant de rejoindre la frontière équatorienne.
Le trajet en bus est encore une fois magique (.. et intense ), parcourant les routes sinueuses des montagnes de la région du Cauca. ( Photo 484 et 485 )

© Olivia NOTTURNI

Olivia NOTTURNI

Liens vers les reportages des étapes successives :
Etape 12 : BOLIVIE ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 11 : PEROU (Thimister – Ushuaia et retour )
Etape 10 : EQUATEUR (Thimister – Ushuaia et retour )
Etape 9 : COLOMBIE ( Thimister – Ushuaia et retour )
Etape 8 : PANAMA ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 7 : COSTA RICA ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 6 : NICARAGUA ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 5 : CUBA ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 4 : MEXIQUE ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 3 : USA 2 ( Thimister - Ushuaia et retour )
Etape 2 : CANADA (Thimister – Ushuaia et retour )
Etape 1 : USA ( Thimister – Ushuaia et retour )

A SUIVRE

Site de Olivia NOTTURNI :
http://www.levisa.be/Notturni

  • 422  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 424  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 425  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 423  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )</
  • 426  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 427  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 428  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 429  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 430  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 431  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 432  HERMOSA COLOMBIA !     ( Colombie )
  • 434  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT    ( Colombie )
  • 435  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 436  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 437  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 438  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 439  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 440  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 441  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 442  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 443  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 444  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 445  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 446  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 447  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 448  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 449  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 450  ALTA GUAJIRA, ENTRE OCEAN ET DESERT  ( Colombie )
  • 451  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 452  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 453  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 454  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 455  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 456  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 457  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 458  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 459  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 460  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 461  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 462  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 463  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 464  MEDELLIN, SALENTO  et la zone cafetiere ( Colombie )
  • 465  DESIERTO DE TATACOA   ( Colombie )
  • 466  DESIERTO DE TATACOA
  • 467  DESIERTO DE TATACOA
  • 468  DESIERTO DE TATACOA
  • 472  DESIERTO DE TATACOA
  • 471  DESIERTO DE TATACOA
  • 470  DESIERTO DE TATACOA
  • 469  DESIERTO DE TATACOA
  • 473  DESIERTO DE TATACOA
  • 474 TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 475  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 476  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 477  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 478  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 479  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 480  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 481  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 482  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 483  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 484  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
  • 485  TIERRA ADENTRO  ( Colombie )
1395 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry