Bob Dylan et le pauvre petit Brahim

écrit par ReneDislaire
le 14/10/2016
chapeau jeune

Chapeau à Bob Dylan
De son vrai nom Robert Zimmerman
Prix Nobel de littérature !
Un comité Nobel de malvoyants ?
Puisqu’il n’a fait que de la musique
- Après l’univ en littéraire, quand même –
Bref, un poète musicien presqu'antédiluvien
Une gloire des années soixante
Est revenu au premier plan

Et le petit Brahim ?
Ne connaissant rien de lui,
Curieux comme il faut l’être
Brahim, à Molenbeek,
D’une famille de bons musulmans
Intégrés, acculturés, non fichés,
Futur gendre parfait encore adolescent,
Peu au courant des choses du siècle passé,
Voulait le découvrir.
Il vient de l’écouter.
Aussitôt lui est tombée dessus
La malédiction de l’imam de Brest.
Pauvre, pauvre garçon,
Transformé en cochon.

René Dislaire © – AW - Houffalize – Mis en ligne le 9 octobre 2016

Annonce de l'article: Bob Dylan prix Nobel de littérature, coup de chapeau. Passons à peu d’humour sur les dommages collatéraux.

Liens vers des poèmes "classiques"
Houffalize - Sonnet pour la Toussaint (2016)
Poème hommage à Maurice Carême (4 strophes de 7 vers de 5 pieds - juin 2016)
Le jardin de ma mère = années 50 = 16 quatrains en alexandrins – mars 2016

  • chapeau jeune
  • chapeau moins jeune
443 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire