« Equilibres et contrepoids » au festival de rue de Chassepierre

écrit par admin
le 19/04/2016
Festival de rue de Chassepierre

20 & 21 août 2016
43e édition du Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre

Ces 20 et 21 août 2016, pour sa 43e édition, le Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre accueillera d’éphémères équilibres entre le village, la prairie et la Semois, assurés par tout un jeu d’habiles et de subtils contrepoids.
Equilibres entre les idées et les corps. Equilibres entre le dedans et le dehors. Equilibres entre les matières et l’esprit de fête. Equilibres entre poésie et acrobaties, légèreté et pesanteur, énergie et douceur, rire et réflexion. Equilibres entre mouvements et moments de suspension. D’où ces multiples contrepoids de mots, de notes et de mille actes d’art que raconteront les jours et les soirs du Festival.
Cette année encore, plus de cinquante compagnies se répartiront sur les différents sites. Les compagnies belges seront rejointes par celles venues du Nord (Pays-Bas), du Sud (France, Espagne, Italie), de l’Est (Autriche) et de l’Ouest (Grande-Bretagne). Ces divers horizons s’inventeront alors un point d’équilibre temporaire dans l’été de Chassepierre.
Le trio en costume des Primitives (BE) aura pour mission de livrer quelque chose mais il ignore quoi, où et à qui. Ses membres seront désorientés au point de courir, danser, trébucher et se raccrocher les uns aux autres en quête de stabilité. La femme et l’homme de la Cie Daraomaï (FR/ESP), en dansant, se balançant, virevoltant sur leur aérienne structure de métal, réussiront-ils à se découvrir une harmonie ? Et qui pourra deviner ce qui anime les acrobates-jongleurs de la Cie Kadavresky (FR), qui bondiront, tournoieront et se recevront en souplesse, au moyen d’une petite table de bois, de quelques balles blanches et d’une vieille paire de skis ?

Des autruches aux plumes chamarrées ou des personnages sur échasses rehaussés de riches couleurs (Teatro Pavana (NL)) enlumineront les rues tandis que le public aura tout loisir de s’interroger : la matière aide-t-elle l’homme à s’équilibrer, ou l’inverse ? Gilles Charrot (FR) possèdera l’art et la patience, par ses colonnes de pierres brutes, de défier la gravité qui nous possède. Claudio Stellato (BE/IT) et ses quatre bûcherons, quant à eux, couperont, assembleront et détruiront des structures de stères et de billes de bois sur lesquelles ils grimperont, parfois s’allongeront en une stabilité parfaite, avant que, sous eux et avec eux, tout s’écroule.

Et si, dans ces exemples, aucune réponse évidente n’apparaît, les spectateurs pourront toujours, sur les conseils avisés de la Cie des Bonimenteurs (BE), émettre un petit juron de grande classe ou se créer un agréable stock d’insultes de belle tenue.

Chassepierre aura également le plaisir, comme chaque année, de coproduire deux de ses spectacles, celui des Superluettes (BE) et celui de Les Manies (BE). Ce dernier, un spectacle de marionnettes, et c’est une grande nouveauté pour le Festival, sera accueilli en résidence dans le village du 13 au 18 mai 2016. La compagnie se verra ainsi offrir la possibilité de travailler en toute quiétude avec le metteur en scène de la compagnie Les Mains Sales (FR), de se soumettre à l’appréciation d’un premier public et d’intervenir à plusieurs reprises devant les élèves des écoles locales.
Entre création et production, le Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre, en plus d’enchanter son traditionnel week-end d’août, se cherche des équilibres inédits pour se rajeunir l’avenir.

Asbl Fête des Artistes de Chassepierre
Rue Antoine 4, B-6824 Chassepierre
Tel : +32 (0)61 31 45 68
info@chassepierre.be - www.chassepierre.be

  • Festival de rue de Chassepierre
769 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.