Mon père, ma mère, Allah… et moi, par Farah Kay chez La boîte à Pandore

écrit par VandenHende
le 28/09/2016
Mon père, ma mère, Allah… et moi, par Farah Kay chez La boîte à Pandore

Une famille d’origine marocaine, dans une cité populaire : le père, la mère, le fils. Et Farah, la souffre-douleur, la moins que rien, qui doit payer de toutes les manières possibles la faute originelle d’être née fille, jusqu’à l’horreur dans laquelle son père l’entraîne de ses 4 ans à ses 15 ans, avec la bénédiction d’une mère pour qui le rôle d’une fille est de se soumettre aux désirs des hommes.
Même les plus monstrueux, même s’ils doivent détruire une enfant. Les années ont passé et Farah s’est relevée. Blessée à vie, elle a trouvé la force de s’évader, de fuir le cercle pervers où elle était enfermée. Et de se reconstruire.
Pour preuve, ce témoignage puissant, souvent déchirant, mais qui sait aussi être drôle, prendre une distance salutaire avec l’horreur des faits qu’il dénonce. Devenue une femme libre, Farah Kay a acquis le courage de regarder en face, avec une colère lucide, ce père, cette mère et cette version obscurantiste, régressive d’un islam qui peut, parfois, rejeter les jeunes filles hors de l’humanité.

L'auteur
Farah Kay, comédienne belgo-marocaine, partage son temps entre Paris et Bruxelles. Elle a notamment joué dans « Les vacances de Noël » de Jean Brucquoy aux côtés de Noël Godin, Yolande Moreau et Edouard Baer.

ISBN : 978-2-87557-231-8
Prix : 16,90 €

  • Mon père, ma mère, Allah… et moi, par Farah Kay chez La boîte à Pandore
540 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"