Bilan de la saison 2016-2017 du Théâtre de Liège

Theatre de Liege Rachid_Bezine Theatre de Liege

À l'aube de son renouvèlement de contrat programme (2018-2022) et de l'ouverture de sa 5ème saison à l'Emulation, le Théâtre de Liège - Centre Dramatique de la Fédération Wallonie- Bruxelles et Centre européen de création théâtrale et chorégraphique - clôture sa saison 16/17 avec un bilan réjouissant.

Désormais, plus de 50% des charges du budget total (5.000.000 €) est consacré à l'artistique.
L'Institution compte à ce jour 63 équivalents temps plein :

12 ETP artistiques
26 ETP techniques et ateliers
25 ETP administratifs

Plus que jamais, le Théâtre de Liège, Première scène de Wallonie, s'impose comme LA vitrine de la création Fédération Wallonie-Bruxelles. Ses nombreuses collaborations avec de grandes maisons de théâtre et de danse européennes, l'accueil des grands metteurs en scènes et chorégraphes internationaux lui confèrent une position stratégique et influente sur l'échiquier théâtral international dont bénéficient indéniablement les artistes FWB pour lesquels le soutien financier et en services du Théâtre se renforce et est en nette progression.

À titre d'exemple, en 16/17, le Théâtre de Liège a pris en charge 9 productions déléguées de spectacles d'artistes FWB (5 en 15/16) et près de 540.000 ? d'apport en coproduction (335.000 ? en 15/16), hors apport en service :
Apocalypse bébé de Selma Alaoui
Un arc-en-ciel pour l'Occident chrétien de Pietro Varrasso Les Gens d'Oz de Galin Stoev
En attendant le jour de François Sauveur
Sing my Life de Cathy Min Jung
Whatsafterbabel de Tatjana Pessoa
Nativos de Ayelen Parolin
Lettres à Nour de Rachid Benzine
Almanach du Vlard

Ces 9 spectacles ont bénéficié d'un soutien financier du Théâtre ainsi que du savoir-faire et compétences de ses équipes.
En administration : contrats d'emploi, administration de production, communication/diffusion. En services : réalisations décors, confections costumes, mise à disposition de techniciens. Bureau des acteurs : audition, dramaturgie, assistanat

L'ANNEE 16/17 EN QUELQUES CHIFFRES :
55 000 spectateurs accueillis au siège
2.770 abonnés (tout public + scolaires), soit 16.160 tickets générés 11,50 euros, prix moyen au ticket
80% taux de fréquentation
49 titres,
35 coproductions (29 belges et 6 étrangères), dont 9 spectacles en production déléguée 14 accueils simples (9 belges et 5 étrangers)

Pour un total de 229 représentations
+ 97 événements parallèles, organisés en collaborations avec des partenaires extérieurs (ULG / Philostory, spectacles Eurégio, conférences...)
soit 326 jours d'activités (hors location de salles)

7 spectacles en diffusion nationale et internationale
Alpenstock (Pop up), 15 dates en Belgique et à l'étranger
Apocalypse Bébé (Selma Alaoui), spectacle 4à4, 16 dates en Belgique Blockbuster (Collectif mensuel), 83 dates en Belgique et à l'étranger
Lettres à Nour (Rachid Benzine), 9 dates en Belgique
Nativos (Ayelen Parolin), 20 dates en Belgique et à l'étranger
En attendant le jour (François Sauveur), 15 dates en Belgique et à l'étranger Sing my Life (Cathy Min Jung), 4 dates en Belgique et à l'étranger
Soit un total de 162 représentations dont 53 à l'étranger

12 réalisations décors
En attendant le jour (François Sauveur) Axe (Agnès Limbos)
Maris et femmes (Michel Kacenelenbogen) Géhenne (Ismaël Saidi)
Opéraporno (Pierre Guillois), coproduction Théâtre du Rond-Point, Paris Les Parisiens (Olivier Py), coproduction Festival d'Avignon
La disparition des lucioles (Darpa Collectif)
La montagne (Sarah Brahy & Aline Mahaux)
14 Juillet (Fabrice Adde)
L'ombre du scarabée (Patrick Corillon) Jours radieux (Fabrice Schillaci)
Last exit to Brooklyn (Isabelle Pousseur)

10 confections de costumes
Apocalypse bébé (Selma Alaoui)
Sing my Life (Cathy Min Jung)
Etats d'urgence (Vincent Hennebicq) En attendant le jour (François Sauveur) Axe (Agnès Limbos)
Géhenne (Ismaël Saidi)
Belgian Rules (Jan Fabre), coproduction Troubleyn/Impulstanz Wien
La disparition des lucioles (Darpa Collectif)
La montagne (Sarah Brahy & Aline Mahaux)
14 Juillet (Fabrice Adde)
Thérian (Louise Vanneste), coproduction Rencontres Chorégraphiques Int. Seine- St-Denis
Opéraporno (Pierre Guillois), coproduction Théâtre du Rond-Point, Paris
Jours radieux (Fabrice Schillaci)
Last exit to Brooklyn (Isabelle Pousseur)

Auditions d'acteurs FWB > 8 engagements
Cathy Grosjean (Bug /Aurore Fattier)
Elena Perez (Bug /Aurore Fattier)
Fabrice Adde (Bug /Aurore Fattier)
François-Michel Van de Rest (Opéraporno /Pierre Guillois), coproduction Théâtre du Rond-Point, Paris
Rachid Benbouchta (Lettres à Nour /Rachid Benzine)
Delphine Peraya (Lettres à Nour /Rachid Benzine)
Emilie Maquest (Écrivain de Nuit /Jan Fabre), coproduction Troubleyn Aurore Fattier (Écrivain de Nuit /Jan Fabre), coproduction Troubleyn

Développement de nouvelles ressources de financement
Les projets européens pour lesquels le Théâtre de Liège est « lead partner » ou partenaire associé. Sources importantes de développement en matière d'emplois et de financements d'activités.
- IMPACT (Interreg-Euregio) / subvention Théâtre de Liège
1.310.822,95 € (2016-2019)
International Meeting in Performing Arts & Creative Technologies ; le projet est fondé sur la coopération en Eurégio des secteurs de la Culture, de la Recherche, des Technologies de pointe, de l'Entreprise et de la Formation. Le Théâtre de Liège est Lead partner.
- BERENICE (Interreg-Grande Région) / subvention Théâtre de Liège
344.895 € (2016-2019)
Un réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations. Bérénice a pour ambition de faire de l'inclusion sociale son principal objectif en rassemblant des institutions convaincues que la culture, et le spectacle vivant en particulier, y ont un rôle primordial à jouer.
- ATLAS OF TRANSITIONS (Europe Creative) / subvention Théâtre de Liège 211.450,73 € (2016-2019)
La nouvelle géographie d'une Europe multiculturelle. Ce projet vise à promouvoir la diversité culturelle en développant de nouvelles stratégies axées autour de l'interaction et de la réciprocité entre les citoyens européens et les primo-arrivants, notamment par le biais de rencontres entre ces différents groupes
- ETC LAB-Drama Goes Digital (Europe Creative) / subvention Théâtre de Liège 21.964 € (2016-2019)
European Theater Lab est un projet dédié à la recherche et au développement de stratégies digitales dans le domaine du Théâtre et des Arts de la Scène. Dans ce cadre, le Théâtre de Liège collabore avec le Théâtre National de Craiova (Roumanie) pour développer un nouveau dispositif de surtitrage pour la scène.
- NADIA (Une initiative du Toneelmakerij Amsterdam & de la Convention théâtrale européenne) / subvention indirecte via l'CTE (2016-2018)
Ce projet a pour origine les questions soulevées par la montée de l'extrémisme dans toutes les régions du monde et plus particulièrement par les phénomènes de radicalisation qu'elle engendre. Le spectacle créé sera présenté en milieu scolaire.

145.500 € en locations de salles et développement commercial
(sponsoring, achat de sièges et places VIP)
Les locations de salles, nombre de jours d'occupation / salle Salle de la Grande Main 44,5 jours d'occupation,
Hall du Fin Cou 20,5 jours d'occupation
Salle des Pieds Légers 34 jours d'occupation
Salle de l'oeil Vert 13 jours d'occupation Salle Vive 12,5 jours d'occupation Palier 2ème 9 jours d'occupation

LES PERSPECTIVES 17/18
60 titres
3 Festivals
Forum IMPACT (novembre 17), Pays de Danses (février 18), Corps de Textes (avril 18)
5 Projets européens (2016-2019), 1.889.132,68 euros

Consolidation du pôle européen de production + optimisation du soutien aux artistes FWB & de leur diffusion à l'international Renforcement des apports en coproduction, bureau des acteurs (organisation d'audition, conseils à la dramaturgie, à la diffusion ...), Théâtre en chantier (rencontres pros autour de textes et spectacles en devenir).

Renforcement de nos actions de médiation pour une meilleure représentativité de la diversité culturelle
En lien avec le projet européen BERENICE & NADIA / Nouveaux dispositifs de sensibilisation & médiation avec les nouvelles composantes de population, intensification des projets Culture & Enseignement et des rapports aux associations & structures interculturelles.

Revalorisation de nos axes de programmation en matière de diversité culturelle, de lutte contre les discriminations
En lien avec le projet européen BERENICE / spectacles thématiques, attention toute particulière accordée aux distributions d'acteurs dans nos productions, conférences-rencontres philosophiques & politiques en lien avec la programmation.

Développement des actions citoyennes Rencontres & débats en collaboration avec l'ULG (Philostory, Polis Poétique) en marge de la programmation, lectures, spectacles en classe (Nadia).

Renforcement de nos stratégies générales de communication digitale et de médiation numérique, en lien avec le projet européen IMPACT / Communication, médiation et développement des publics.
Facebook, 10 365 / Instagram 1 840 / Twitter 2 170

Rachid Benzine
Né en 1971 au Maroc, arrivé en France à l’âge de 7 ans, Rachid Benzine grandit en Ile-de-France. Après des études d’économie et de sciences politiques, il s’oriente vers la philosophie et l’histoire. Chercheur associé à l’Observatoire du religieux et au Fonds Paul Ricoeur (Paris), il enseigne aussi à la Faculté protestante de Paris. Devenu un islamologue de renom, il a multiplié les articles scientifiques et ouvrages didactiques sur l’islam et l’interprétation du Coran. Rachid Benzine est l’une des figures de proue de « l’islam libéral » francophone. Très engagé dans le dialogue interreligieux, il a publié avec le père Christian Delorme un livre "Nous avons tant de choses à nous dire", paru en 1997, il a ensuite publié plusieurs ouvrages, comme Les nouveaux penseurs de l’islam en 2004 ou Le Coran expliqué aux jeunes en 2013, traduit en plusieurs langues dont le néerlandais. Le 21 août 2016, il est décoré par le Roi du Maroc Mohammed VI du «Wissam Al Moukafâa Al Watania», équivalent de la légion d’honneur française, avec rang de Commandeur. Il réalise sa première mise en scène au Théâtre de Liège en janvier 2017 avec Lettres à Nour, spectacle adapté de son roman Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ?. En mars 2018, nous découvrirons son nouveau projet Pour en finir avec la question musulmane.

Cycle de conférences
Le Coran expliqué aux Liégeois et aux Bruxellois par Rachid Benzine
Cycle de conférences organisé en partenariat avec le KVS
Conférence Le Coran à la Mecque
Lundi 4/12 à 20:00 / Théâtre de Liège
Mardi 5/12 à 20:30 / KVS
Conférence Le Coran à Médine
Lundi 11/12 à 20:00 / Théâtre de Liège
Mardi 12/12 à 20:30 / KVS
Conférence Le Coran et les figures bibliques
Jeudi 1/03 à 20:00 / Théâtre de Liège
Vendredi 2/03 à 20:30 / KVS
Conférence Le Coran et la question de la violence
Mardi 6/03 à 20:30 / KVS
Mercredi 7/03 à 20:00 / Théâtre de Liège

photo: Rachid_Bezine(c)DR.JPG