Encore des améliorations sur le réseau cyclable connexe à la Vennbahn en 2017

RAVeL 45a Bütgenbach Troncon Waimes - St Vith Point - nœud App pour smartphone App pour smartphone

Depuis 2013, la Vennbahn a fait son petit bonhomme de chemin, devenant très vite le sentier cyclable transfrontalier le plus apprécié. Flirtant avec l‘Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, la Vennbahn s’étoffe petit à petit de sentiers connexes. L’histoire continue en 2017, les aménagements se poursuivent… pour le plaisir des cyclistes.
L’analyse menée l’an dernier par le plus grand club cycliste allemand (ADFC) sur le comportement des cyclistes montre clairement que l’essor de la Vennbahn dans la tête des cyclistes. Arrivant 5ème préférée parmi 87 réseaux cyclables à l’étranger, la Vennbahn gagne le rang de « must »! Elle avait d’ailleurs déjà été récompensée en 2014 par une certification de sentier 4 étoiles ; cette reconnaissance est une nouvelle preuve, s’il en fallait encore, de succès et de qualité. Et voici que l’année 2017 réserve encore quelques surprises.

Asphaltage du tronçon Steinbach - St.Vith :
Un court retour en arrière permet de se rappeler qu’en juillet 2016, après 3 mois de travaux d’aménagement et d‘asphaltage, le tronçon de 16 kilomètres de Steinbach/Waimes à St Vith a été réouvert dans le cadre d’une cérémonie officielle à laquelle le Ministre wallon Maxime Prévot et plusieurs représentants de la Communauté germanophone, de la SPW, des communes d’Amblève, Waimes et St. Vith et de l’Agence du Tourisme de l’Est de la Belgique avaient été conviés. L’événement avait eu lieu sur le site de l’ancienne gare ferroviaire de Montenau et les invités ont pu constater de visu le résultat et fêter la fin des travaux.
Ces travaux d’infrastructure s’étaient déroulés en deux phases et les objectifs majeurs étaient l’asphaltage du tronçon, la mise en place d’une bande de passage pour les cavaliers et l’enfouissement de la conduite d’eau sur le territoire de la commune d’Amblève. Suite à ces aménagements, la Vennbahn est asphaltée sur 117 km et seul un court trajet de 8 km entre Auel et Oudler manque encore à l’appel. Cette finition de revêtement la rend plus attractive encore pour ses usagers. Les échos sont à tous points de vue positifs, même si la sécurité de roulage doit encore être renforcée à quelques points.

Nivellement et asphaltage du Ravel L45a entre Worriken et Buchholz :
L’inauguration du Ravel L45a, qui relie la Vennbahn au sentier cyclable allemand « Kyll-Radweg » entre Weywertz et Losheimergraben/Bullange, date du printemps 2015. Quelques kilomètres n’avaient jusqu’ici pas encore été asphaltés, mais cela sera chose faite d’ici quelques semaines, à point nommé pour le lancement de la saison 2017. Une opportunité de plus pour les utilisateurs de la Vennbahn de s’octroyer des incursions confortables vers des destinations aussi intéressantes que Malmedy, Stavelot, Prum ou Bastogne.

Itinéraire de substitution de Schönberg à Steinebruck :
Voici une occasion de plus d’élargir les horizons des cyclistes autour de la Vennbahn ! En effet, un itinéraire de substitution tout neuf propose de partir découvrir le pittoresque village de Schönberg dans la vallée de l’Our. Le cycliste quitte la Vennbahn à hauteur de Steinebruck pour suivre en partie le cours de la rivière et en partie des sentiers aux dénivelés assez modérés. L’itinéraire est agréable et s’apparente en grande partie aux critères d’un RAVeL. L’investissement tourne autour de 300.000 euros. Par ailleurs, depuis Steinebruck, le cycliste peut également rejoindre la ville de Prum en Allemagne par le réseau cyclable « Eifel Ardennes ».

App Vennbahn :
La Vennbahn est reconnue comme un des sentiers cyclables les mieux équipés d’Europe. Pour pouvoir s’orienter plus facilement encore sur le réseau, une application gratuite est à disposition des cyclistes. Elle est en fait un complément au site internet www.vennbahn.eu. Les infos sont claires et concises, naturellement utilisables via un smartphone lorsque l’on est en route et sans connexion wifi. L’utilité de l’app est également pratique, notamment si l’on veut consulter les hébergements ou les adresses où se restaurer. Elle peut être gratuitement téléchargée via l‘App Store et Google Play.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nouveau concept de balisage du réseau des points-nœuds de la randonnée
Dès l’automne 2017, le réseau de sentiers de randonnées sera disponible en virtuel et sur le terrain (montage photo: eastbelgium.com)
La modernisation du réseau de randonnée des Cantons de l’Est se poursuit. En effet, grâce à l’introduction du planificateur d’itinéraires de promenades « GO Eastbelgium » en 2014 dans le cadre d’un projet Leader, l’Agence du Tourisme de l’Est de la Belgique (ATEB) a mis en place un réseau de promenades dans le sud de son territoire. Depuis peu, le nord des Cantons de l’Est dispose également de la plateforme http://go.eastbelgium.com. La prochaine étape s’annonce et réside en un balisage sur le terrain. « Nous en sommes actuellement à la réalisation du cadastre de balisage. Pour la partie sud des Cantons de l’Est, cette étape sera terminée à la fin du mois de mars. Le réseau représentera 919 km de sentiers de randonnée » a déclaré Dany Heck, le Responsable de projet. Après la procédure d’approbation par l’Administration des Eaux et Forêts et par les communes et la détermination du matériel nécessaire, la mise en place des panneaux pourra commencer. C’est prévu pour le début de l’été. L’investissement technique n’est pas des moindres ! En effet, rien que pour la partie sud des Cantons de l’Est, il va falloir apposer des balisages à 3.200 endroits. Plus de 8.000 nouveaux panneaux y seront placés. Les balisages sont calqués sur le modèle des points-nœuds de Flandre. Comme pour le réseau des points-nœuds du réseau VéloTour pour les cyclistes, à chaque panneau d’information, le randonneur verra à quel numéro il se situe et les directions à suivre vers les points-nœuds les plus proches.

Safari-photos en septembre – octobre 2017 :
De manière pratique, les premières promenades sur le nouveau réseau points-noeuds de randonnées pourront déjà se faire dès le début de l’automne 2017 dans le sud des Cantons de l‘Est. Un premier événement, un safari-photos, d’ores-et-déjà organisé en septembre 2017 par l’association flamande des points-nœuds de la randonnée, va déjà promouvoir le réseau. En effet, les Cantons de l’Est ont été choisis comme l’une des 5 destinations à illustrer lors d’un concours – photo organisé pour les randonneurs; il s’agira de réaliser un reportage-photos sur l’un des cinq parcours déterminés dans 5 provinces belges différentes, dont les Cantons de l’Est. Le bébé est donc en quelque sorte déjà baptisé avant de naître vraiment ! Plus d’infos sur le concours sur http://www.wandelknooppunt.be/fotozoektocht/.

Succès de l’App pour smartphone :
L’App « Go Eastbelgium », disponible gratuitement sur l‘App-Store et sur Google Play, a jusqu’ici déjà été téléchargée plus de 5.000 fois ! Ce succès et les échos positifs des utilisateurs prouvent que les points-nœuds de la randonnée font déjà partie intégrante des accessoires des randonneurs dans les Cantons de l’Est. Le réseau des points-nœuds a entretemps été élargi au nord des Cantons de l’Est.

Infos pratiques : Pour toute info sur la Vennbahn: www.vennbahn.eu.
Le dépliant et la carte de la Vennbahn, ainsi que le planificateur d’itinéraires sont disponibles auprès de l’: Agence du Tourisme de l’Est de la Belgique, Hauptstrasse 54, B-4780 St. Vith T +32 80 22 76 64 info@eastbelgium.com | www.eastbelgium.com

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY