Festival de musique mécanique à DISON ( Verviers )

écrit par francois.detry
le 01/08/2017
3 septembre 2017 a DISON

Club membre de « énéo, mouvement social des aînés », l’Amicale « +50 Dison », forte de 250 membres, organise des activités pour seniors afin de garder un lien social et la meilleure condition physique et mentale possible, surtout après le départ à la retraite : Aquagym, Balades pédestres, Balades à vélo, Club photos, Danses country et folk, Excursions, Gymnastique douce, Initiations informatiques, Jeux de table, Marche nordique, Minigolf, Pétanque, Promenades, Séjours découvertes, Stretching, Thé dansant mensuel, ……

Le projet de Festival est né d’une constatation : Dison mérite d’être mis en valeur par des événements festifs et culturels. Or, s’il est chose courante aux Pays-Bas de rencontrer, sur les marchés ou dans des rues commerçantes, un joueur d’orgue de Barbarie ou même un « Limonaire », on en rencontre en Flandre, en France, en Suisse, en Allemagne… Un grand festival de la Musique Mécanique a lieu tous les trois ans à Dijon (Côte d’Or). Alors, pourquoi pas à Dison ? « Après tout, il n’y a qu’une lettre à changer », a dit Jean-Claude à son ami Etienne, un passionné de cette musique qui s’est fait fabriquer un instrument à Stavelot. Car on en fabrique aussi dans notre région…

Déjà au 18ème siècle, des instruments de musique mécanique faisaient la joie des passants dans les rues marchandes. A Modène (Italie), Giacomo Gavioli (1786–1875) met au point des instruments à vent intégrant orgues et flûtes. Ces instruments mécaniques jouent des airs à la mode et des musiques classiques grâce à des cartons perforés. La manivelle actionnée par le musicien sert à la fois à faire défiler la bande de carton et à actionner les soufflets envoyant l’air dans les tuyaux de l’orgue.

« Limonaire » est le nom d'une grande famille parisienne de facteurs d'orgues de manèges et d'instruments automatiques, fondée en 1840. Leur nom était très célèbre pour l'importance et la qualité de leur production, et l'instrument qui en est devenu le plus populaire fut « l'orgue limonaire », ou « orgue de foire » désignant par extension tous les orgues mécaniques de grande taille. Qui ne se souvient des carrousels équipés de ces orgues limonaires ? Aujourd’hui, les machines à cartes perforées (pliées en accordéon) fonctionnent toujours, mais on trouve plus fréquemment des instruments fonctionnant à l’aide de rouleaux de papier perforés pour instruments à 20 ou 27 notes.

L’idée du festival a fait son chemin et, à l’initiative des deux compères, un petit comité s’est formé au sein de l’Amicale avec pour ambition de créer le Premier Festival de Musique Mécanique de Wallonie, à Dison. Et c’est bien parti. Le dimanche 3 septembre 2017, de 11 à 17 heures, Dison accueillera une vingtaine d’instrumentistes (on dit « Tourneurs de manivelles ») avec des instruments de tous calibres dont 3 grands du type Limonaire. Ils seront répartis sur les trois places du centre - nville. Les musiciens seront espacés afin de permettre de les écouter sans que la musique de l’un ne perturbe la musique de l’autre. Un marché d’artisans s’intercalera afin de créer un parcours agréable pour les visiteurs.

Marc Quertemont, président
------------------------------------------------------------------------------------
…et le soutien des Autorités Communales

Bienvenue au premier Festival de Musique Mécanique de Wallonie à Dison

En tant que Bourgmestre de Dison, je me réjouis vivement, au nom de l’Administration communale, de l’organisation à Dison du premier festival de musique mécanique de Wallonie.
Aussi, je tiens d’emblée à féliciter les promoteurs de cet événement qui honore notre cité et tout particulièrement MM. Jean-Claude HAMERS, Etienne DEWALS, sans oublier l’Amicale +50 d’Enéo, porteuse du projet.

La musique, sous toutes ses formes, a toujours occupé une place privilégiée à Dison.

Une école de musique très réputée a accueilli pendant des décennies des enfants de Dison, mais aussi de la région dont certains sont devenus des musiciens reconnus, voire des virtuoses.
Ce sont les ateliers musicaux du Centre culturel qui ont pris le relais avec un succès qui se confirme d’année en année.

Dison est donc toute indiquée pour accueillir ce premier festival de Wallonie de musique mécanique.
Bienvenue à celui-ci et rendez-vous à chacun(e) à cette nouvelle grande première disonaise.

Le Bourgmestre
Yvan YLIEFF, Ancien Ministre
------------------------------------------------------------------------------------------------------

La musique mécanique dans la région … PAULIPHONIC à Stavelot !!

Benoît Paulis est facteur d’orgues de barbarie et restaurateur d’instruments de musique, à Stavelot.
La musique a, depuis la nuit des temps, influé sur notre perception des événements ou de notre environnement. Que serait un film sans sa bande son ? Dans un monde étourdissant, entouré de sons artificiels, les orgues Pauliphonic se proposent d’être la bande son de votre vie ! Que vous l’entendiez résonner dans la rue ou que vous en tourniez la manivelle, l’orgue de barbarie ne vous laissera pas indifférent !
Utilisant des matériaux modernes et de conception contemporaine, les orgues de barbarie Pauliphonic sont fabriqués dans les plus strictes règles de l’art. Seule la manivelle produit l’énergie nécessaire à faire fonctionner l’ensemble des éléments. C’est donc un instrument qui n’utilise que de l’énergie renouvelable… celle de vos bras !
** Benoît Paulis sera présent avec du matériel et expliquera la conception et le fonctionnement de ses orgues, en la Salle communale de la place Luc Hommel.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
******CONCOURS PHOTOS *******
Un concours photos destiné aux photographes amateurs est organisé pendant le Festival.
Le Règlement et les conditions de participation sont publiés sur le site www.musiquemecanique.be

RENDEZ-VOUS à Dison le dimanche 3 septembre 2017

© François DETRY

Lien vers tous les reportages de François DETRY

  • 3 septembre 2017 a DISON
  • Orgue a rouleaux papier ( Andrimont / Belgique )
  • Sur poussette / année 1930 ( Joeuf / France )
  • Orgue 32 T ( Hamme / Belgique )
  • Orgue à cartons et rouleaux papier ( Charleville - Mezieres / France )
  • Dans l'eglise St Fiacre ( Dendermonde / Belgique )
  • Orgue fabrique par Pauliphonic ( Kichtenvoorde / Nederland )
  • Orgue pneuùatique ( Redu / Belgique )
  • Orgue 27 T fabrique par Pauliphonic ( Montignies - lez - Lens / Belgique )
  • Dans l'eglise St Fiacre  ( Dendermonde / Belgique )
  • Orgue 32 T ( Pervijze / Belgique )
  • 3 orgues ( Gulpen / Nederland )
  • Fabrication maison ( Tubize /Belgique )
  • Orgue Seraphone ( Polleur / Belgique )
  • "Barbamagie" ( Herve / Belgique )
  • Concert d'orgue sur remorque ( Wieze / Belgique )
1187 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry