Houffalize. 2018. Marché de Noël finlandais

Ice bar . specimen. Annonce.

Houffalize. 2018. Marché de Noël finlandais
Le marché de Noël s’annonce ouf à Houffalize le weekend des 14, 15, 16 décembre 2018. Non qu’il y soit prévu une grande roue ou une patinoire, qui sont des attractions rebattues.

Où il fera -20 degrés
Mais bien un bar de glace, ou ice bar. Un décor d’igloo igloo igloo il est des nôtres en quelque sorte.
C’est pourquoi, bien que le concept vienne du grand Nord, pas de serveuse topless. Pas non plus de boisson autre qu’à forte teneur d’alcool : une simple bière pourrait geler. Il est exclu d’y être pilier de bar : 20 minutes et pas plus, car l’espace est confiné et on attend du monde ; en outre, il n’est pas question d’en sortir cuité grave.

De où vient ce bar ?
Il se dit en coulisse que l’installation sera installée par une firme nordique. Son nom ? Secret. Pas moyen de savoir c’est le bar à qui*.

Le prix ?
La boisson recommandée sera la vodka.
Vous serez convié à payer un droit d’entrée de 5 euros, ce qui comprend un premier verre. Ce n’est pas cher, quand on sait que la vodka se fait avec des pommes de terre, et quand on connait le prix des patates.
Après le deuxième verre, halte-là. On vous demandera peut-être de sortir. Ne vous chamaillez pas avec l’organisateur, même s'il est givré, ça jetterait un froid. Obtempérez avec le sourire. N’aggravez pas vot’ cas*.
Pas de barouf au bar houffalois.
Le temps dévolu à votre dégustation sera limité à 20 minutes.
Pour 5 euros, voilà qui est démocratique, comparé aux toilettes publiques communales proches, presque au même prix, où la porte se bloque après 15 minutes.

À dire et à ne pas dire
On s’attend à des jeux de mots tels que : « il fait un froid de canard, on se les caille » ou « on se caille les miches», « on se les gèle, Belle Angèle », « on ne mettrait pas un chien dehors, cher Nestor». "Heureusement que c'est des chauds lapins les Lapons". Ne tombez pas dans ces banalités.
Pas non plus des plaisanteries du genre : « il paraît que l’abbé Froidure va être notre nouveau curé ». Ni apostropher le barman : « t’as vraiment la gueule de l’abominable homme des neiges ».
Évitez les contrepèteries salaces du genre : « le plan grand froid* ». Ou « le froid se glisse sous le dock" ou encore "Kathy gémit de froid *» : personne ne comprendra.
Par contre : « J’ai les bijoux de famille qui grelottent comme les sonnailles d’un cheval de trait ardennais » est plus littéraire et fait local.

Entre chaud et froid
Pour lutter contre la basse température, il est prudent de porter des sous-vêtements Damart.
Si vous n’en avez pas, n’en privez pas vos vieux. Il est prévu que le Syndicat d’Initiative en loue ; cabines d’habillage dans les confessionnaux de l’église toute proche.
Votre nez peut devenir rouge comme un gilet jaune après une semaine aux quatre vents.
Approchez-vous alors de quelqu’un qui exhale des bouffées de vapeur : son haleine sera pour vous une buée* de sauvetage.
Vous n'avez pas de lainage? Il n'est jamais trop tard pour tricoter un pull*.
En sortant, si vous avez froid, on vendra bien sûr du vin chaud et du pékèt sur le marché.
Mais comme décompression, vous pouvez toujours aller consommer un café et un glacé* dans la pâtisserie de la place.

Derniers conseils
Ce n’est pas de la glace que vous aurez têtée.
Excellent divertissement car tout n'est pas cirrhose* dans la vie.
Mais vous n’avez ni le gosier ni le foie d’un Polonais: tenez vous digne,
dites-vous qu’à tout moment vous pouvez être filmé et faire le buzz sur internet.
Ayez la fierté d’appartenir à l’élite dans l’éthylisme.
Soyez comme ce conducteur dont le rapport de police disait : « Nous l’avons fait marcher, et il se déplaça droit comme nid* ; nous l’avons fait parler et il s’exprima en exquis mots* ».

René Dislaire © Houffalize, le 30 novembre 2018

Présentation. Marché de Noël à Houffalize, décembre 2018. Un ice bar sera la place to be. Un concept venu de Finlande. Rendez-vous au bar de glace. De la vodka à biberonner. Recommandations.

Humour
Il est rarement fait de jeux de mots. Dans ce cas, le mot ou l’expression est suivie d’un astérisque (*).
Contrepèteries. Il respecte les règles du genre : olé olé. Pour les comprendre, il faut le mériter. En permutant deux lettres, deux syllabes.

Du même auteur : Liens vers les publications de l’auteur en 2018
* Cliquer ici

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Marché de Noël "finlandais"

Un lecteur patenté nous fait aimablement remarquer que l'asbl houffaloise a été chercher le concept en Norvège et non pas en Finlande.
Ce qui nous fait dire:
"Ne jamais confondre
le pays du prix Nobel
Avec celui du Père Noël"

Et que l'installation sera montée par la même asbl houffaloise.
Ce dont il y a lieu d'être fier:
"Pour vos constructions
Rien ne vaut ce qui est wallon"
©