Houffalize, son char, son tank, son Panzer, son Panther

Le Panther de Houffalize (ph. Ph. Elias) Une panthere... Le Panther de Houffalize, demantelement (ph. Ph. Elias) Le Panther arrive a Bastogne pour sa cure (ph. Ph. Elias)

Mai 2017. Le tank de Houffalize est devenu la vedette de l’actualité, lors de son démantèlement et de son transport vers Bastogne où seront réparés les outrages que lui a fait subir le temps.
À cette occasion nous avons fait une petite recherche sur le nom à donner à cet engin.

C’est un char, en français.

Appeler ce char un tank, c’est adopter le langage imposé par les Anglais, puisque tank est le mot qu’ils ont donné à cette arme sur chenilles. C’était pendant la première guerre.
Un tank, en anglais, à proprement parler, c’est un réservoir, une citerne (penser à citerne à mazout). Si les Anglais ont donné le nom de tank à cette nouvelle arme, c’était pour induire les Allemands en erreur.

Panzer ?
Quant au tank de Houffalize, pour être précis, et un peu savant, il s’agit d’un Panzerkampfwagen V Panther (en abrégé… PzKpfw).
Panzer veut dire blindé (Panzerschrank = armoire blindée = coffre-fort, terme qu’on voit dans toutes nos banques).
Kampf veut dire combat (penser à Mein Kampf de Hitler). Wagen veut dire voiture, véhicule (penser à Volkswagen, voiture du peuple. Le nom de famille Wagner veut dire charron, fabricant de Wagen, de charrette, de char au sens ancien).

Panther
Panther
veut dire panthère en allemand : notre tank houffalois est donc «un (modèle) Panther de Panzer », comme on dirait en langage de l’automobile qu’une Golf est une Volkswagen.
À noter que Panther est un nom masculin.
Aussi bien Panzer que Panther prennent une majuscule si on les écrit « à l’allemande », et n’en prennent pas si on considère que le mot est francisé.

René Dislaire © Le 4 mai 2017
Merci à Philippe J. Elias pour ses conseils et les illustrations
=================================
Présentation: Les habitants de Houffalize sont fiers de leur tank. Mais au fait, quel nom donner à ce colossal et vénéré monument dont ils ont hérité fin de la guerre, à l'Offensive des Ardennes ?
=================================
Lecture recommandée de pair avec cet article: * Houffalize, le tank et Koursk 12
=================================
Du même auteur : l’Offensive dite des Ardennes (Houffalize, Bastogne, Baraque de Fraiture…)
En fin de titre : nombre de lecteurs de l’article au 04.05.2017 ;
total : 24.776
* Houffalize, le tank et Koursk 12
* Houffalize, son char, son tank, son Panzer, son Panther 38
* Au pont de Suhet à Houffalize, de la neige comme en 1945 /2150
* Schaerbeek : c’est les Allemands qui ont bombardé Houffalize 905
* Décembre 2007 – La marche du périmètre de Bastogne 3631
* 2007 - Présentation de la Marche du souvenir et de l’Amitié 3993
* Houffalize, le monument aux morts de la guerre guère photographiable 1170
* Houffalize, ground zero (impacts des bombardements) 1369
* La grande gueule de Patton (peinture de Marie-Élise) 1528
* Bastogne, ses vainqueurs et ses artistes (de Fernand Léger à Marie-Élise) 1169
* Bastogne. Le testament de l’officier allemand 1254
* Le Kamfgruppe de Peiper (présentation d’un livre, en français) 2356
* Inauguration du monument érigé par le C.R.I.B.A. à la Baraque de Fraiture (2007) 1178
* Battle of the Bulge memories - 2007Inauguration at the Baraque de Fraiture
* Les mots allemands rescapés de guerre en Ardenne 365
* Houffalize en janvier 1945. Poème en wallon de M. Léonard, traduction R. Dislaire 1688
* Interview (2010) : Paul Delsemme, le plus jeune prisonnier de guerre houffalois 1742
* Paul Delsemme, le dernier ancien prisonnier de guerre houffalois, est mort (2017) 228