Jean d'Ormesson - Tourbillon d'émotions

Jean d'Ormesson. Venise. La douane de mer.

Jean d'Ormesson - Tourbillon d'émotions - Sonnet

Mon coiffeur est fermé, il lit Jean d’Ormesson.
Entre ici, Cicéron, Catilina s’apprête.
Un corbeau qui croasse salit mon paillasson.
Et moi je vais brosser mes dents avec Colgate.

Le brigadier s’endort, fin de conversation.
Tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle pleure.
À Capri les sirènes nagent le papillon.
Du cap Sounion à Spa sonnent le glas et l’heure.

Le Juif ampoule au pied partout il faut qu’il erre.
Un panda meurt en Chine, mauvaise est la saison.
Les poivrons en Hollande murissent dans des serres.

Au revoir et merci, tourbillon d’émotions
Ce sera sous Macron, qu’on te mettra en terre
Que faire de mes jours j’ai tout lu d’Ormesson.

René Dislaire © Houffalize, le 5 décembre 2017
************

Présentation. Jean d’Ormesson. Poème en hommage à l’annonce de son décès. L’homme à l’oreille de qui murmura Chateaubriand. L’homme de toutes les passions. L’homme aristocrate jusqu’à la rébellion. L’homme juif errant jusqu'au confins de la terre.

Genre littéraire : sonnet à rimes croisées et tercets retournés.

Du même auteur. Liens - Hommages -
* Jean d'Ormesson, tourbillon d'émotions. Jour de son décès 05.12.2017
* Johnny Halliday. Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? Jour de son décès 06.12.2017
* In memoriam Toots Thielemans

Épitaphes 2016
* Epitaphe pour Jean-Pierre Coffe – mars 2016
* Épitaphe pour Alain Decaux – mars 2016
* Épitaphe pour Johan Cruyff – mars 2016
* Hommage à Papa Wemba, pape de la sape - avril 2016 -
* Épitaphe pour Mohammed Ali - juin 2016
* Épithaphe pour Fidel Castro - novembre 2016
* Exit Pierre Tchernia, adieu Monsieur cinéma