« Le Monde Premier » ( Collection de Jean-Pierre DUTILLEUX )

Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 Jean-Pierre DUTILLEUX "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018 "Le Monde Premier" ( JP Dutilleux ) 2018

Du 01 avril au 30 septembre 2018, le Malmundarium accueille en son sein une nouvelle exposition « Le Monde Premier » de Jean-Pierre Dutilleux.

Le projet d’exposition « Monde Premier » met en scène 13 tribus caractéristiques des peuples du « Monde Premier » qui vivent aux quatre coins du monde ( Amazonie, Afrique, Philippines, Indonésie, Nouvelle Guinée ). De nombreuses photos sont accompagnées d’objets, d’éléments végétaux et minéraux propres à chaque tribu ainsi que des pièces artisanales, de films et de musiques du monde tribal. Au cours de ses années de lutte pour la forêt amazonienne, et pour les peuples du « Monde Premier », JP Dutilleux a réalisé une trentaine de films, dont une douzaine en Amazonie et publié cinq livres. Ses photos sont publiées dans des centaines de magazines à travers le monde et sont régulièrement exposées aux Etats-Unis et en Europe. Son travail lui a également valu de nombreux prix. L’objectif est ici de sensibiliser le public à la beauté des us et coutumes du monde tribal et à l’importance de ces enseignements en termes de développement durable et de vie en communauté. Par la même occasion, cette exposition permet de lancer un nouveau cri d’alarme sur l‘avenir de ces peuples en danger, face à l’invasion de leur territoire et la destruction de leur environnement comme l’actualité en atteste.
Problème qui concerne non seulement le Monde Premier mais aussi l’humanité toute entière.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nous respirons tous un seul air, nos buvons tous une seule eau, nous vivons tous sur une seule Terre. Nous devons la protéger. ( Extrait du Message de Raoni 2000 )
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les Tribus du Monde Premier

AGTA ( Philippines / île de Luzon ) La tribu des plages.
UNA ( Indonésie / Irian – Jaya ) Les derniers fabricants de hache de pierre
KOROWAI ( Indonésie / Irian – Jaya ) Les derniers cannibales
ASMAT ( Indonésie / Irian – Jaya ) Les beaux-arts de la guerre
ZOE ( Brésil / Etat du Paa ) Le peuple de la lune
KAYAPO ( Brésil / Etat du Para ) Le monde de Raoni
IAWALAPITIS ( Brésil / Etat du Mato Grosso ) Le paradis tribal
AWA GUAJA ( Brésil / Etat de Maragnan ) Le peuple du sourire
TOULAMBI ( Nouvelle-Guinée ) Les fantômes de la forêt.
.MURSI ( Ethiopie / Valléede l’Omo ) La beauté vient du cœur
MIKEA ( Madagascar ) Vivons heureux, vivons cachés
MASUANE ( Ile Moluques ) La mémoire de Ceram
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Depuis plus de 30 ans, je sillonne le monde à la rencontre de peuplades, tribus ou ethnies qui vivent encore en marge du monde moderne. Ce long périple m’a mené vers les endroits les moins connus de notre planète, car c’est là que se situent les derniers retranchements de ce « Monde Premier ».
Une soixantaine de tribus visitées, une trentaine de films, des milliers de photos, de nombreux reportages et cinq livres reflètent cet envoûtement que j’ai ressenti dès ma première rencontre en 1973 avec ces témoins vivants de notre lointain passé. Rescapés de l’âge de pierre, ils ont réussi, malgré de nombreuses difficultés, à traverser les âges et à survivre jusqu’à nos jours. Pourtant, à l’aube du troisième millénaire, tous sont menacés d’extinction. Le patrimoine des connaissances qu’ils détiennent risque de disparaître avec eux.
Mon souhait est que ces photos, films et livres donnent envie d’en savoir plus sur ces peuples menacés et de soutenir leurs combats pour une juste reconnaissance de leurs droits. Avec es photographies et mes films ethnographiques, je tente de capturer les modes de vie et les traditions du monde tribal avant qu’ils ne soient trop altérés, ce qui arrive inévitablement lorsque ces peuples rentrent en contact avec le monde moderne.
C’est la raison pour laquelle je ne veux jamais être le premier à aller à leur encontre. Il vaut toujours mieux laisser ces peuples isolés. Mais quand le contact a eu lieu et avant qu’il ne soit trop tard, il est important de les photographier, non tant pour la mémoire de l’Humanité, mais surtout pour ces peuples eux-mêmes. En effet, ils ne connaissent pas l’écriture et ces images seront dans quelques décennies parmi les seules traces de leurs histoires. La plupart de ces tribus vivent dans des environnements menacés. Elles sont les gardiennes des derniers territoires préservés et non pollués de notre planète. Ce « Monde Premier » disparaît, hélas, inéluctablement. Parfois, j’ai l’impression de faire le même travail que le photographe Edward Curtis qui, au siècle dernier, immortalisa les indiens d’Amérique du nord.
Finalement, le but recherché en accompagnant les photos d’objets et de végétaux est de donner une troisième dimension aux photographies et ainsi, je l’espère, une plus grande proximité entre le spectateur et le peuple regardé ». ( Jean-Pierre DUTILLEUX )

« Je suis très pessimiste !!»
Alors que les multinationales détruisent à petit feu les forêts et les réserves naturelles ( pour la plantation de soja au Brésil et d’huile de palme en Indonésie ), à coup de corruption et de menaces physiques, la situation est plus qu’inquiétante pour ces dernières peuplades qui réussissent à vivre à l’écart du monde extérieur. « Je suis malheureusement très pessimiste car on est loin de trouver des solutions pour permettre à ces gens de conserver leurs terres ». Dès le début de son combat, le réalisateur donne des conférences, réussit à rallier à la cause des personnalités telles que Marlon Brando et le chanteur Sting. Dénonçant la déforestation illégale en 1977, il se bat actuellement pour la création d’un institut en Amazonie afin de protéger cette réserve naturelle brésilienne, grande comme six fois la Belgique, au risque de la voir rayée de la carte, elle qui est de la plus grande importance pour la biodiversité de notre planète.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PLUS D'INFORMATIONS:

Une entreprise canadienne veut construire la plus grande mine d’or du Brésil — au cœur de l’Amazonie (Global Voices)
https://fr.globalvoices.org/2017/04/21/209130/

Les autorités rejettent le projet de mine de Belo Sun dans l’Amazonie brésilienne (Amazon Watch)
http://raoni.com/actualites-585.php

Les mines d'or grignotent de plus en plus l'Amazonie (Sciences et Avenir)
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-mines-d-or-grig...

La destruction continue d'avancer le long de la rivière Xingu (Social Environmental Stories, en anglais)
https://medium.com/social-environmental-stories/destruction-advances-alo...

Malgré les dégâts causés par le barrage Belo Monte, le gouvernement du Pará a approuvé le permis pour une immense mine d'or dans la même région (Environmental Justice Atlas, en anglais)
https://ejatlas.org/conflict/belo-sun-mining-project-brasil

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY