Œuvre monumentale urbaine de Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz

oeuvre monumentale urbaine de Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz

A l'occasion des portes ouvertes de l’Atelier Pépin (Quai des Vieux Moulins à Stavelot) quelques privilégiés ont pu découvrir l'oeuvre monumentale urbaine (en deux parties) « Porte-Voie » de Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz. Un vernissage sera organisé le 5 juin prochain sur les deux communes, Stavelot et Trois-Ponts . La population est largement conviés.

Naissance de l’œuvre :
Dans le cadre de la mise en place d’une coopération culturelle entre la commune de Stavelot et la commune de Trois-Ponts, le Centre culturel a mené, auprès des habitants de Stavelot et de Trois-Ponts, une vaste enquête territoriale (*) visant à mettre en exergue les liens entre la population, la culture, l’art, la vie sociale, l’économie, le tourisme, et toutes les particularités de notre territoire semi-rural.
Nous avons recueilli, à cette occasion, de nombreux témoignages et avis que nous avons précieusement consignés et qui nous ont donné une représentation subjective de notre bassin de vie.
Nous avons souhaité rendre à la population, de manière symbolique, le résultat de cette enquête.
Pour ce faire, nous avons confié à deux artistes de la région (Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz) le soin d'imaginer et de créer une œuvre contemporaine et pérenne qui prendra place dans l’espace public, au cœur même du milieu de vie des habitants. L’idée qu’ils ont développée est celle d’une sculpture en métal « porte-voix » (ou « porte –voie »), en deux parties, qui se répondent, l'une à Stavelot, l'autre à Trois-Ponts.

Les deux artistes se sont imprégnés des résultats de l’enquête et les ont réinterprétés pour créer cette œuvre originale. De nombreux éléments faisant la fierté des stavelotains et des tripontains ont été intégrés à l’œuvre : la nature, l’eau, le Ravel, le folklore, Apollinaire, la centrale de Coo, le circuit de Spa-Francorchamps, la musique, la gare de Trois-Ponts, les ânes, la ruralité,… Mais aussi leurs besoins : le besoin de recréer du lien, d’améliorer leur cadre de vie et la mobilité, de répondre aux injustices sociales.
L’œuvre (en deux parties) sera située à Stavelot sur la partie haute de l’Esplanade et à Trois-Ponts, devant d’Administration communale. Chacune des parties sera placée sur un même axe et orientée l’une vers l’autre, de façon à ce qu’elles puissent « dialoguer ». Elle laisse, de par sa structure, une place au mouvement et au son (par le vent ou par la main du passant).

Matériau
Les métaux ont été le principal, pour ne pas dire le seul, matériau utilisé. Les métaux de récupération (provenant soit du patrimoine rural, soit des métaux industriels) ont été soudés et détournés afin de pouvoir les intégrer à l’œuvre. Chaque pièce, chaque soudure, a sa raison d’être et son histoire.

Les artistes: Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz.
La réalisation de l’œuvre est confiée à Jean-Pierre Bredo et Norbert Huppertz. Tous deux sont membres du collectif Ostbelgien Kunst depuis de nombreuses années. C’est la première fois que Jean-Pierre et Norbert travaillent ensemble. Et ce qui étonne, au-delà de leur totale complémentarité, c’est leur complicité artistique… devenue presqu’amicale. « Il faut être un peu amis pour travailler main dans la main comme nous le faisons ici » nous ont-ils même confié.
Ils assurent également toute la médiation autour de cette création artistique : les portes de l’atelier sont grandes ouvertes, la population peut y entrer librement, poser des questions, s’interroger sur le travail et sur la finalité de l’œuvre. Les artistes étaient également inscrits au « Weekend Wallonie Bienvenue » qui avait lieu les 22 et 23 avril. Et enfin, ils accueillent les classes qui le souhaitent à venir découvrir leur travail.

Jean-Pierre Bredo est stavelotain et a fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Il s’intéresse fortement aux problèmes de contrastes de son pays d’origine qu’est la Belgique et le fait sentir à travers ses oeuvres. Il compose des objets, des montages d’objets, des installations et des peintures. Ses œuvres sont exposées en Belgique mais également en France, en Allemagne, au Luxembourg, en Suisse et en Pologne.

Norbert Huppertz est à la base électromécanicien. Ses thèmes de prédilections : la vie, l’homme, les événements de tous les jours, un brin de critique sociale, de l’humour, du sérieux, de l’érotisme, … Norbert Huppertz est autodidacte et est séduit par les matériaux de récupération. Il a un talent pour les anoblir. Il a été invité à participer à de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Ses œuvres figurent dans des collections privées et officielles. En 2011, il avait réalisé une œuvre présentée dans une cour privée rue Haute à Stavelot pour le projet « A pas de Loup ».

Les communes sont partenaires :
Le partenariat établi avec les villes de Stavelot et de Trois-Ponts est lui aussi un beau succès puisque le projet a été très bien accueilli et que les Villes, en plus de nous faire une totale confiance dès le départ, ont souhaité participer à l’élaboration du projet. Les services techniques participeront à l’installation et au transport des œuvres.

* Les résultats de la grande interrogation territoriale sont visibles sur notre site Internet www.ccstavelot.be

© Stéphanie Dehez