Rétrospective des Photographes de Presse namurois, jusqu'au 26 Février

écrit par YvesCalbert
le 22/02/2017
Rétrospective des Photographes de Presse namurois, jusqu'au 26 Février

Grâce à un projet initié par Jean-Louis Close, Président-Fondateur du "FIFF" ("Festival international du Film Francophone"), alors qu'il était le Bourgmestre de Namur, la "Rétrospective 2016 des Photographes de Presse namurois", nous attend à la "Galerie du Beffroi", face à ce dernier, jusqu'au 26 février.

... Mais que retenir de l’année 2016? Un visage, un événement, une rencontre, un instant insolite? Réponse en compagnie de Philippe Berger, Denis Closon, Jacques Duchateau, André Dubuisson, Bruno Fahy, Jean-Christophe Guillaume, Jacques Leurquin, Vincent Lorent, Florent Marot et Denis Tombal, des photographes livrant leur regard sur l’actualité 2016, qu’elle soit sociale, culturelle, politique ou sportive.

Leurs photographies s’offrent à notre regard, lui permettant de prendre le temps de l’observation, de la réflexion. De l’émotion aussi. Une athlète qui survole le monde, un haut-fourneau qui s’effondre, une terre qui tremble, des murs et des pavés qui se couvrent de dessins, de fleurs ou de messages de paix, …, ces photographes ont pu saisir l’instant et le mouvement. Dans les rues de Namur, de Bruxelles ou du Caire, dans la "jungle" de Calais ou dans l’enceinte d’un parlement, ils captent des moments d’émotion et de vie afin de les partager.

Comme le disait, lors du vernissage, Cécile Crefcoeur, Echevine de la Culture: "Dix photographes, dix regards, dix touches graphiques, dix esthétiques. Une diversité d'expressions et de techniques, riche de rencontres, de points de vue, de regards, de perceptions; une polysémie et une polymorphie qui aiguisent notre esprit critique, affinent nos jugements et titillent nos réflexions."

Regrettant, néanmoins, l'absence de photographes féminines, elle poursuit: "(Cette exposition) nous offre ainsi un oeil neuf et une perspective différente sur ces faits marquants que nous avons vécus, souvent portés, parfois subis de plein fouet."

Dès le début de l'exposition, nous retrouvons une sélection de photos de Jacques Leurquin, tout jeune pensionné, après ... 46 ans de carrière à la Commune de Jambes, jusqu'à la fusion des communes, en 1977, comme imprimeur, puis à laVille de Namur, dont il devint le photographe officiel, tout au long de ces 40 dernières années.

Parmi elles, son coup de coeur, dont voici sa légende: "Le 25 avril 2016, nous quittait pour le paradis des artistes, Michel Scheer, artiste plasticien namurois, à l'âge de 79 ans. Hommage à toi, Michel." A proximité, un autre disparu, à l'âge de 98 ans, le "Cinéma Eldorado", qui, comme il l'écrit, était "une perle namuroise,... (qui) inauguré en 1918, ne fêtera pas son centenaire. Une superbe page, malheureusement, se tourne"! Ni lui, ni le nombreux public du "FIFF" ne pourront jamais plus passer d'un cinéma à un autre, pour se rendre au "Caméo", ré-ouvert en mars 2016, désormais géré par l'association liégeoise "Les Grignoux". Le "retour attendu d'un Caméo - 5 étoiles. Chapeau", écrit-il sous sa photo.

Mais Jacques Leurquin nous offre aussi sa vision de "La Belle et la Bête aux Médiévales de la Citadelle de Namur", du 21ème "Namur en Mai", avec: "Quoi, qu'est c'qu'elle a ma Gueule"?, ou encore de la "Dernière acquisition artistique de la Ville de Namur (toujours exposée au sein de la "Maison des Citoyens", ndlr): le 'Fonctionnaire à Hélice n°7670', de Stéphane Halleux", un artiste qui créa "Mr. Hublot", et d'autres personnages sculptés, pour un film belgo-luxembourgeois, de 11', d'Alexandre Espigares et Laurent Witz, qui remporta l' "Oscar du meilleur Court-Métrage d'Animation", à Los Angeles, en 2014.

Mais revenons à la "Galerie du Beffroi" et à Jacques Leurquin, ce dernier nous proposant également: " 'Electro Pop', avec les excellents IAMX et sa torride bassiste et claviériste Janine Gezang", sa vision d'un autre disparu, le "Verdur Rock" de la Citadelle de Namur, qui, en 2016, connu sa 32ème et dernière édition.

... Un hommage également rendu par d'autres photographes namurois, comme, entre autres, celui de Denis Tombal: "Le 'Verdur', son public et ses fans, une histoire d'amour de plus de 30 ans".

Mais les photographes namurois nous rapportent également des clichés d'autre pays, comme d'Egypte, avec Vincent Lorent ("Sud Presse" et "freelance") et sa photo saisissante de sa capitale: "Centre commercial, survie du petit commerce, plan de circulation... Au Caire la question ne se pose pas", ... à méditer par les Namurois qui se plaignent trop facilement du nouveau plan de circulation local et de l'arrivée d'un centre commercial, qui devrait voir le jour à proximité de la gare ferroviaire.

Retour au pays, avec un hommage aux attentats d'il y a près d'un an, à Bruxelles, d'abord, avec la photo, prise à la Bourse, de Jean-Christophe Guillaume ("La Libre"): "Bruxelles - 23 mars 2016: Manneken Peace", et à Namur, ensuite, à proximité de la Place St.-Aubain, avec celle de Florent Marot ("L'Avenir"): "A Namur, une réponse emplie de douceur et de paix à l'horreur des attentats du 23 mars".

Avec Denis Closon ("Agence Isopix"), un fameux contraste entre, en noir et blanc, un certain ennui ("Didier Reynders, Charles Michel et Steven Vandeput, très concentrés, lors d'une commission du Parlement Fédéral" et, en couleurs, une grande joie ("Bart De Wever, Liesbeth Homans et Ben Weyts, lors de la journée des familles de la 'NVA', à 'Plotsaland'. 'Fun' "???).

Evoquons aussi deux "coups de coeur", celui d'André Dubuisson ("Confluent"), avec un "Mariage gothique, en centre-ville, où la mariée était en noir. Quant à son époux..." , mettant en scène, en noir et blanc, un corbillard tracté, à l'ancienne, par deux chevaux, et celui de Philippe Berger (retraité, en 2013, de "L'Avenir"), et, pleine de couleurs, sa "Nuit sur le Parlement Wallon".

"Last but not least", comment pourrions-nous résister à la beauté de l'envol de Nafissatou Thiam (°Bruxelles, 1994), notre jeune championne olympique 2016, à Rio de Janeiro, photographiée, à l'entraînement, sous le soleil de Lanzarotte, par Bruno Fahy ("Belga"), un cliché plein d'espoir en l'avenir qui, fort justement, fut choisi pour la réalisation de l'affiche de cette bien jolie exposition, que tout Namurois et tout passionné de l'art photographique, d'où qu'il soit, se doit de visiter.

Ouverture, en semaine, de 11h à 18h, le samedi et le dimanche, de 12h à 18h. Entrée libre. Sites: www.ville.namur.be et www.facebook.com/galeriedubeffroinamur.

Yves Calbert.

  • Rétrospective des Photographes de Presse namurois, jusqu'au 26 Février
  • "Verdur Rock" (c) D. Tombal-"La Meuse"
  • Michel Scheer (c) J. Leurquin-Ville de Namur
  • "La Belle et la Bete" (c) J. Leurquin-"Ville de Namur"
  • "Quoi, qu’est c’qu’elle a ma Gueule" (c) J. Leurquin-"Ville de Namur"
  • "Plan de Circulation ... au Caire" (C) V. Lorent-"freelance"/"Sud Presse"
  • "Bruxelles/23-03-2016/Manneken Peace" (c) Guillaume-"La Libre Belgique"
  • "Mariage gothique en Centre-Ville" (c) A. Dubuisson-"Confluent"
  • "Nuit sur le Parlement Wallon" (c) P. Berger-"L'Avenir"
  • Nafissatou Thiam (c) B. Fahy-"Belga"
575 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert