Un château dans la ville, visitez Gand!

Hotel Marriott Hotel Marriott Hotel Marriott Hotel Marriott Hotel Marriott Hotel Marriott Ancienne douane a droite Eglise Saint Nicolas Rabot Chateau des Comtes Chateau des Comtes Chateau des Comtes Chateau des Comtes Chateau des Comtes Roue Beffroi et halle municipale Korenlei et Graslei Beffroi et Saint Bavon Cathedrale Saint Bavon Cathedrale Saint Bavon Cathedrale Saint Bavon Agneau mystique Grande boucherie Jacques Van Artevelde Brasserie Gentse Gruut Brasserie Gentse Gruut Cafe Galgenhuisje Galgenhuisje - avec patron Yo Restaurant Du Progres Restaurant Du Progres Restaurant Du Progres Marche de Noel Restaurant Hotel Marriott Restaurant Hotel Marriott Restaurant Hotel Marriott Hotel Marriott Hotel Marriott - reception avec Julie et collegue

Blottie entre la Lys et l’Escaut, Gent vous surprendra. En 1500, naît à Gand, le futur empereur Charles-Quint. En 1576, son fils Philippe II signe la « Pacification de Gand » qui libère Flandres et Pays-Bas de l’occupation espagnole.

Gand apparaît comme une ville-musée, avec les superbes maisons à pignons des XVIe et XVIIe siècles du Korenlei (Quai aux Grains) et du Graslei (Quai aux Herbes), bâties le long de la Lys par les Corporations. La cathédrale Saint-Bavon fut commencée en 1228 et achevée au XVIe siècle. Elle renferme le célèbre Agneau mystique, poliptyque des frères Van Eyck de 1432, qui développe le symbole de la Rédemption d’après l’Apocalypse. L’église Saint-Nicolas, le Beffroi et la Halle-aux-Draps du XVe siècle méritent aussi une visite.

Une balade en bateau de 45 minutes permet de voir les principales curiosités de la cité médiévale, au départ de Korenlei 4A, près de l’Hôtel Marriott.

Le Château des Comtes de 1180, situé dans le centre historique, est le seul château fort médiéval conservé en Flandres avec un système de défense quasi intact. La Grande Boucherie, marché couvert du Moyen Age, accueille aujourd’hui un centre dédié aux produits du terroir. Les centaines de jambons Ganda y sont suspendus pour sécher. Patershol est un ancien quartier près du Château des Comtes, présentant des ruelles étroites et de vieilles maisons restaurées. Sur la Vrijdagmarkt se dresse la statue de Jacques Van Artevelde, homme d’Etat du XIVe siècle. Leader des insurgés gantois, il mit fin au boycott de l’importation de laine anglaise et s’érigea en véritable héros de la ville.

A quelques pas de la Vrijdagmarkt, se trouve la petite brasserie Gruut qui produit une bière aux herbes de qualité dans un décor agréable. Une petite halte nous permet de déguster une bonne bière, la « Gruut », pièce de monnaie au temps de Charles-Quint. Le plus petit café de Gand s’appelle le « Galgen Huisje », charmant bistro du XVIIIe siècle, tenu par Jo (www.galgenhuisje.be). Un conseil, passez par cet endroit sympathique pour boire peut-être une Keizer Karel (Charles-Quint) !

Parmi les spécialités gastronomiques de Gand, épinglons tout spécialement le « Waterzooi », soupe consistante et relevée de poulet ou de poisson, avec des carottes, poireaux et pommes de terre. Le « Waterzooi » était le plat préféré de Charles-Quint ; on le comprend ! Dégustez-le au restaurant « Du Progres » au Korenmarkt 10, dans la vieille ville. L’on y apprécie la qualité de la table mais aussi l’accueil du patron et du personnel, l’ambiance chaleureuse « brasserie ». Ce bon moment de gastronomie régionale débute par les croquettes crevettes, suivie par le waterzooi de poulet. Pour les amateurs de bière d’abbaye, vous avez également l’Averbode (www.duprogres.be).

L’Hôtel Marriott****, idéalement situé au Korenlei 10, face à la Lys et au Graslei, mériterait une étoile supplémentaire pour la beauté de l’édifice, la qualité de l’accueil (demandez Julie à la réception), le bar bien agréable dans le lobby inondé de lumière avec l’immense verrière et les chambres confortables. Le restaurant présente un buffet petit déjeuner complet dans deux jolies pièces donnant sur la Lys. Un instant bien agréable pour commencer la journée ! Le menu du chef à 37€ prévoit actuellement : bar, fregola, céleri, pomme, crème d'Isigny, fenouil ; ensuite filet de canard sauvage, betterave rouge, betterave chiogga, pomme fondant, chou frisé, jus de gibier au piment et comme dessert, une poire avec mousse de noisette, tuile et sorbet de poire. Un délice !

Le Marriott de Gand fait partie désormais de mes hôtels favoris ! (www.marriottghent.com).

Goede reis naar Gent !

©José Burgeon
Lien vers les reportages de José Burgeon