Clôture du « Festival Avril en Ville », au « Sauvenière », à Liège

Et si l’Espace urbain devenait plus vert ! Comment reinventer le "Tivoli" ?

Ce samedi 28 avril le 1er « Festival Avril en Ville » se termine, à Liège, avec des rencontres au « Cinéma Sauvenière ».

Ainsi, de 14h30 à 15h30 : « L’initiative « Pep’s », un nouvel horizon pour les espaces verts liégeois ? », dont voici le fil rouge, tel que définit par le
« Centre liègeois du Beau Mur » : « La Ville de Liège affiche une volonté manifeste de verduriser la ville : qu’il s’agisse de son soutien au « permis de végétaliser », à l’échelle individuelle ou au programme « Pep’s » dont l’objectif est de développer un maillage d’espace vert ambitieux. Avril en Ville propose donc d’aller voir de plus près ces enjeux. Végétaliser : qui, comment et pourquoi ? »

Aussi, de 15h30 à 16h30 : « Qui Construit l’Espace public ? », un questionnement proposé par « Pyblik », une association sur la Culture de l’Espace public, conçue par la Région de Bruxelles-Capitale, avec pour objectif : centraliser les savoirs-faire et les expertises en cette matière. Outre cette discussion autour des thèmes majeurs, qui sont au coeur de ce festival, signalons qu’une exposition de travaux rendus, concernant le « Tivoli » jalonne le
« Sauvenière », en comparaison avec le concours qui a été organisé concernant la Place Flagey, à Ixelles.

Enfin, de 16h30 à 17h30 : « L’habitat durable, réalités et écueils », une discussion plurielle sur des enjeux que les organisateurs présentent en ces mots : « Construire la ville dans la durée : voilà un objectif qui fait l’unanimité. En pratique, les enjeux sont nombreux : dans la rénovation, dans la construction, dans le choix des matériaux, dans les pratiques et les réalités pragmatiques, on voit qu’il est parfois extrêmement compliqué de penser la ville durable. »

Mais n’oubliant pas que le « Sauvenière » des « Grignoux » est, avant tout, un cinéma, jusqu’à 16h30, des courts métrages y sont projetés, au sein de son foyer. Toutes les heures, s’enchaînent des sujets d’enjeux urbains variés : la place de la publicité, la reconversion architecturale, l’urbanisme, la prison et la ville, l’habitat double ou les espaces publics, …

Ainsi, proposé par une quarantaine d’organisations liégeoises et coordonné par « urbAgora », ce nouveau festival « Avril en Ville » veut interroger la condition des urbains, mais aussi participer à une prise en main de la ville par ses habitants et proposer une réflexion sur le devenir à long terme de celle-ci.

Voici donc un festival conçu par et pour les habitants de la ville, questionnant la condition urbaine à travers une approche associant réflexion, moments festifs et expressions artistiques.

A noter que ce dimanche 29, dès 10h, différentes animations gratuites sont prévues sur la Place St.-Lambert, dont une parade à roulettes et un déjeuner sur l’herbe, un direct radiophonique étant programmé, de 12h à 17h, organisé par « 48 FM »…

Yves Calbert.