De l'Ecole Hôtelière Provinciale de Namur au Tour de France

Ecole Hoteliere Provinciale de Namur (c) "Why Architecture" Benoit Bavay (c) "RTBF" Le Camion-Cuisine de l' "AG2R La Mondiale" (c) "RTBF" Oliver Naesen (c) Sirotti Romain Bardet (c) "AG2R La Mondiale" (c) "AG2R La Mondiale" Chateau de Namur****

Alors que nos "Diables Rouges" brillent en Russie, le Tour de France 2018 vient de prendre son départ, avec, parmi les 22 équipes présentes, la française "AG2R La Mondiale", dirigée par Vincent Lavenu, dont le leader, Romain Bardet, s'est classé second de l'épreuve, en 2016, et 3ième, en 2017.

Parmi ses équipiers, un seul belge, le champion de Belgique 2017, Oliver Naesen, l'équipe comptant deux autres Belges, la kiné et un autre champion belge, non pas du vélo, mais de la cuisine, Benoît Bavay, chef coq officiel de l' "AG2R La Mondiale", pour la seconde année, après avoir travaillé trois ans au service de l'Ambassadeur des Etats-Unis, comme responsable des cocktails dînatoires et autres réceptions.

Originaire de la ville hennuyère du Roeulx, c'est à Namur, qu'il poursuivit ses études, au sein de la réputée Ecole Hôtelière Provinciale, sise, de nos jours, au sommet de la Citadelle, qui, à son ouverture, en janvier 1937, ne comptait qu'une vingtaine d'étudiants, contre plus de 400, originaires de plusieurs pays, dans les années 2000, le Château de Namur****, hôtel-restaurant de grand luxe, étant leur école d'application.

Ainsi donc, quelque part, les Provinces du Hainaut et de Namur sont représentées sur ce 105ème Tour de France par  un seul et même homme, le cuisinier de l'équipe "AG2R La Mondiale", Benoît Bavay, qui prépare les repas des huit coureurs de l'équipe dans son nouveau camion-cuisine, ne devant plus, comme l'an dernier, se trouver une petite place dans les cuisines des différents hôtels, où il n'était pas toujours bien accueilli par ses collègues...

... Et si, dernièrement, nous avons pu lire que deux "food trucks" sur trois ne respectaient pas les normes de l' "AFSCA" ("Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire"), Benoît Bavay tient à souligner que c'est au sein de l'Ecole Hôtelière Provinciale de Namur qu'il a acquis toutes les notions voulues quant à la chaîne du froid, l'étiquetage des aliments, la propreté parfaite de son plan de travail, ...

En constante relation avec le médecin de l'équipe, Eric Bouvat, et la diététicienne, Benoît Bavay, se doit d'être rigoureux, tout en soignant la présentation des mets, sachant que l'alimentation d'un sportif de haut niveau est totalement différente de celle réservée à un Ambassadeur et à ses invités. Ainsi, ici, au Tour de France, il se doit d'augmenter tout se qui est féculent, pouvant monter, pour certaines étapes, jusqu'à 8.000 calories pour une journée, durant laquelle les coureurs consomment des barres de céréales et gâteaux de semoule qu'il a lui-même préparés, évitant ainsi qu'aucun produit interdit ne soit consommé par ses huit champions., respectant, en outre, les demandes régimes alimentaires de chacun, leur hygiène de vie se devant d'être irréprochable...

Bonne route aux coureurs de l' "AG2R" et bon travail à leur cuistot, qui s'offre, durant trois semaines, des journées d'une quinzaine d'heures, de 07 à 22h, son plan de travail devant être parfaitement propre tous les soirs, ce qu'il a, bien sûr, appris à l'Ecole Hôtelière Provinciale de Namur...

... Hors certains politiciens voudraient la suppression des Provinces, ... qui reprendrait donc les Ecoles Provinciales, Musées Provinciaux, Maisons de la Culture Provinciales, Services Cinéma Provinciaux, Appuis Provinciaux aux Troupes de Théâtre d'Amateurs, Interventions Provinciales dans les secteurs Sociaux et Sportifs, ... ??? ??? ??? Comment la Wallonie pourrait-elle supporter l'effort financier et logistique de ... cinq Provinces, au bénéfice des habitants de leurs différents Villages et Villes ??? ...

Yves Calbert.