DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE À SONGJIANG, EN CHINE

écrit par YvesCalbert
le 28/10/2018
DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE À SONGJIANG, EN CHINE

Ce mercredi 24 octobre, à l’invitation du directeur du « Centre Culturel de Chine », TAN Shu, une délégation officielle de Sōngjiāng, district de la Ville de Shanghai, était reçue à Bruxelles, afin de nous présenter leur important développement technologique au niveau de l’industrie cinématographique, insitant sur le fait qu’ils sont à la recherche d’investisseurs européens.

La Chine, réputée pour son dynamisme, possède en Sōngjiāng, son « Hollywood », version chinoise, avec des reconstitutions d’anciennes villes chinoises, permettant de pouvoir tourner des films d’époque.

Certes moins importants que les studios californiens d’ « Universal », à Sōngjiāng, au sud-ouest du centre-ville de Shanghai, distant de 35 km, nous découvrons des pousses-pousses du début du 20ème siècle, d’anciens véhicules automobiles, tramways, édifices, cabines téléphoniques et autres, attirant, entre deux tournages, nombre de touristes, aimant se faire photographier ou filmer dans des décors nous replongeant dans l’ambiance du « Lotus Bleu » (prépublié, en noir et blanc, dans les pages du « Petit-Vingtième », d’août 1934 à octobre 1935, sous le titre « Les Aventures de Tintin, Reporter, en Extrême-Orient » ) conçu et dessiné par Hergé »(Georges Remy/1907-1983).Résultat de recherche d'images pour "songjang hi-tech films and televisions city photos"

Retour au 21ème siècle – alors que Shanghaï comptait 24.150.000 hab. (3.809 hab./km2), en 2015 -, afin de souligner que plusieurs films européens ont participé, cette année, au 21ème « Festival International du Film de Shanghai », créé en octobre 1993, le lauréat de la « Coupe d’Or du meilleur Film », cette année, étant le long-métrage « Out of Paradise » (Batbayar Chogsom/Mongolie-Suisse/2018/100′), ce Festival, d’abord organisé tous les deux ans, étant le plus ancien en Chine et le seul Festival chinois à évoluer en Catégorie A.Résultat de recherche d'images pour "songjang hi-tech films and televisions city photos"

Pour mieux nous rendre compte de l’importance du Cinéma en Chine, l’« AFP » (« Agence France-Presse » ) signalait, en 2012, que ce pays, avec plus de deux milliards d’Euros de recettes de billeterie, occupait alors la seconde place mondiale derrière les Etats-Unis.

Par ailleurs, notons que le film « Cloud Atlas » (Tom Tykwer, Lana & Lilly Wachowski/All.-USA-Singapour-Chine/2012/165′), avec Tom Hanks, rencontrant des difficultés de production, un investisseur chinois,« Dreams of the Dragon Picture » n’hésita guère à investir plus de 10 millions de dollars, soit-y 9,3 % des actions totales… Voici qui devrait suggérer à diverses productions européennes de s’adresser aux investisseurs chinois, principalement actifs à Songjiang…

Dans ce même district de Songjiang, parmi d’autres institutions supérieures et universitaires, nous trouvons, aussi, l’un des deux campus de l’« Université de Commerce international et d’Economie de Shanghai » (« Shanghai University of International Business and Economics » ), le plus moderne, d’une superficie de 4.500 m2, possédant une surface utile de 100.000 m2, l’éducation sportive n’étant pas oubliée, avec une infrastrucure (dont certains bâtiments, tel le gymnase, ont été conçus, par un architecte français, ici, Frédéric Rolland ), digne des grandes Universités américaines, tout à l’opposé de ce que nous connaissons en Belgique…

En 2006, pensé pour assurer le logement du personnel universitaire, au sein de ce district de Songjiang, se terminait l’édification, à la Britannique, d’une Ville nouvelle shanguéenne, répondant au nom de Thames Town, ainsi nommée en référence à la Tamise… De même, huit autres Villes nouvelles shanguéennes naquirent à proximité du Centre-Ville de Shanghai, ayant pour thèmes l’Allemagne, le Canada, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et les Pays Scandinaves…

… Et oui, nous voici bien loin des « clichés » de l’ancienne Shanghai, les Chinois rattrapant les Américains tant au niveau de leur déploiement urbain qu’à celui de leurs universités, de leurs hôtels de luxe, ou encore de leur industrie cinématographique, cette dernière pouvant séduire nombre d’investisseurs européens, les Chinois possédant, aussi, leur niche fiscale, destinée à encourager l’investissement dans des œuvres audiovisuelles et cinématographiques, à l’image de notre réputé « Tax Shelter ».

A noter qu’à Songjiang existe un projet d’extension ciblé sur le« hi-tech » télévisuel et cinématographique, ceci faisant partie d’une des 50 mesures prises par le Gouvernement de Shanghai, afin de développer davantage encore les industries culturelles et créatives…

… Et alors même que nous étions réunis à Bruxelles, au « Centre Culturel de la Chine », notamment avec LU Zhongxin, Représentant du District de Songjiang, Chef de la présente Délégation, et Gabor Bodor, secrétaire-général d’ « Europe-China One Belt One Road Tourism Development Committee », … à Liège, des personnalités chinoises et belges inauguraient une toute nouvelle liaison ferroviaire, pour trains de marchandises,… de 12 jours, pour parcourir… 11.000 km, entre la Ville de « Tchantchès », sur les rives de la Meuse, et … Zhengzhou, au coeur de la Chine, permettant à notre pays de s’inscrire sur les nouvelles routes de la soie……

Enfin, de cette route ferroviaire pour la soie, en revenant à la Culture et à Bruxelles, notons que les « Deux millénaires de Routes maritimes pour la Soie » est le thème du 4ème « China Arts Festival in the European Union », dont le « Gala de Clôture » se déroulera, ce lundi 05 novembre, à 18h, au « KVS » (« Koninklijke Vlaamse Schouwburg »), avec le support de la « Mission de la Chine auprès de l’Union Européenne », de la « China Federation of Literary and Art Circles », et de l’ « Europe-China One Belt One Road Culture & Tourism Development Committee ».

Et comme le Cinéma est reconnu, lui aussi, comme un Art, le 7ème, puisse les Industries cinématographiques chinoises et belges développer leurs échanges, notamment via leurs investisseurs… Aux investisseurs belges, cette fois, de se rendre àSōngjiāng,… pourquoi pas à l’occasion du 22ème
« Festival International du Film de Shanghai »…

Yves Calbert.

  • DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE À SONGJIANG, EN CHINE
  • Tournage a Songjiang (c) "China-International Film Co-Production"
  • "Le Lotus Bleu"/1934-1935 (c) "Herge"/"Moulinsart" 2018
  • Touristes dans les decors de Songjiang (c) "China-International Film Co-Production"
  • Shanghai des annees 30, a Songjiang (c) "China-International Film Co-Production"
  •  Thames Town, une Ville nouvelle a la Britannique, au sein du District de Songjiang
  •  Hotel "Inter Continental" de Songjian
  • DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE À SONGJIANG, EN CHINE
  • TAN Shu, Directeur du "Centre Culturel de la Chine" / ZHAO Xiaolei, Representante du "Shanghai Eastday Net" / TAN Xuan, "Deputy General Manager" d "Atlas Intlernational" (c) Laszlo Arany
  •  Gabor Bodor, secretaire-general d "Europe-China One Belt One Road Tourism Development Committee" et LU Zhongxin, Representant du District de Songjiang, Chef de Delegation (c) Rui Shang
  • (c) "RTC Tele Liege"
  • Le "China Arts Festival in the European Union", au Parlement Europeen, le 08 Octobre 2018
  • Film realise avec l appui de "Dreams of the Dragon Picture", un investisseur chinois
260 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert