ELMS @ Spa : victoire au sprint pour l'Oreca Graff Racing !

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

ELMS @ Spa : victoire au sprint pour l'Oreca Graff Racing !
Comme l'an dernier, les 4 Heures de Spa-Francorchamps valaient la peine d'être vécues, l'avant-dernière manche de l'European Le Mans Series proposant un scénario à multiples rebondissements, avec des changements de leaders à gogo, des incidents, des accidents, des pénalités... et une demi-seconde d'écart entre les deux premiers au passage du drapeau ! Une pénalité (Drive Through) annoncée à quelques minutes de l'arrivée aurait pu condamner l'Oreca 07 Graff #40 de Richard Bradley, James Allen et Gustavo Yacaman qui s'engouffrait dans la pitlane juste avant le dernier tour, punie pour un dépassement viril sur la Dallara SMP Racing plus tôt dans la course. Si Ryo Hirakawa, équipier de Memo Rojas et Léo Roussel au volant de l'Oreca 07 G-Drive #22, passait la surmultipliée, il échouait pour 0"5 au passage de la ligne d'arrivée, le team français de Jean-Philippe Grand pouvant savoureur une victoire allègrement méritée, la première cette saison. C'est la Dallara SMP Racing d'Egor Orudzhev et Matevos Issakyan, pourtant partie depuis la 9ème place sur la grille de départ, qui a complété le podium, précédant la Ligier United Autosports #32 de Ower-De Sadeleer-Albuquerque. En LMP3, belle domination de la Ligier JS P3 AT Racing de Talkanista-Talkanista-Jensen, qui l'a emporté assez aisément devant la Norma Duqueine Engineering d'Antonin Borga, David Droux et le champion de course de côte Nicolas Schatz, et la Ligier JS P3 United Autosports des leaders du championnat John Falb et Sean Rayhall. Enfin, en LMGTE, doublé des Ferrari 488, avec la #51 Spirit of Race de Mastronardi-Roda-Bertolini devant la #66 JMW Motorsport de Smith-Fannin-Stevens, l'Aston Martin Vantage Beachdean AMR #99 de Turner-Howard-Gunn a complété le top 3. A signaler le spectaculaire accident de la Ligier JS P217 Algarve Pro Racing d'Andrea Roda dans le Double Gauche, le bolide frappant le mur de pneus avec violence avant... de finir sur le toit ! Sans mal pour le pilote heureusement ... Bref, une épreuve très animée, qui aurait sans doute mérité davantage de public par cette belle journée ensoleillée dans les Ardennes.
(Com. & Patrick Davin).

Pour plus de photos, cliquez sur www.racing-pictures.be
• Lien vers les reportages 2017 de Patrick Davin