Houffalize. Mouvement identitaire en vue des communales

Le fitness en plein air. Realisation phare du college communal sortant. Ici: le triangle de gazon maudit par les erotomanes. Plaque Norbert Duysburgh, porte du hall polyvalent.

Houffalize. Mouvement identitaire en vue des communales
Un ballon d’essai avait été lancé dans le groupe facebook des Houffalois : tu es de Houffalize si… tu es bordjeu .
Les 1100 Houffalois du groupe furent interloqués. Qu’est-ce à dire ?
De mèche peut-être, un commentateur précisa : ... si tu es né à Houffalize.
Alors raz-de-marée : quiconque est né à Houffalize le proclame avec fierté. Il ne reste aux autres qu’une queue entre les jambes et les yeux pour pleurer.
En réalité il s’agissait de tester l’intérêt que les Houffalois porteraient à une liste xénophobe aux prochaines élections communales.

Programme : Dehors ceux qui ne sont pas souchiens
Les observateurs avaient vu ce mouvement poindre il y a quelques mois. N’avait-on pas assisté aux intrigues de personnalités des milieux des pompiers, des commerçants, de la majorité du conseil communal, indiquant le chemin vers ailleurs à ceux dont l’opinion ne correspondait pas à la leur?
Des souchiens identitaires musclés exprimaient ainsi leur volonté de limiter la liberté d’expression, signe précurseur des dictatures et tyrannies.

Un programme à la Trump. Houffalize aux Houffalois nés à Houffalize. Bannir tous les autres
Tout un symbole que ces Hollandais arrivés à faire de leur trottoir un pas-de-porte en or. Et faciles à reconnaître : une taille de près de 2 mètres.
Comme ils sont supporters de l’Ajax, dans un premier temps, ils devront arborer un ballon orange sur la poitrine pour attirer l'opprobre de la population.
Et sur les vitres de leur établissement, au fluo, on taguera OUDE. Non pas "vieux", mais la contraction de « OUste » et « DEhors ».
Hallali sur l’HORECA : Chinois ? OUDE. Italien ? OUDE. Night shop ? OUDE. Pita Bodrum ? OUDE.
Les non-natifs exerceront leurs professions et mandats jusqu’à leur terme, mais les pensions des mandataires communaux seront supprimées avec effet rétroactif.
Dans les bâtiment publics, écoles, commune, CPAS : les agents non-natifs devront aussi arborer un ballon orange OUDE « Ouste-Dehors ». Sus aux intrus.
Dans les deux homes : idem pour les pensionnaires. Et vite, encore.

Tous les monuments, rues, etc. porteront un nom de chez nous.
Sainte-Catherine d’Alexandrie ? L’église s’appellera désormais église Sœur-Sourire de Fichermont. La rue Raeymackers ? rue de la Peinture fraîche. Eugène Ysaÿe ? rue du Bricolage (parce que Ysaÿe, violon d’Ingres, bricolage).

Au moins deux sièges
Les sondages de la SORFESSE sont formels : une telle liste xénophobe doit recueillir au moins deux sièges aux élections communales.
Rien que l’idée de virer un marchand d'oremus batavomorphe devrait en rapporter un troisième.
Le futur bourgmestre ne sera pas un «Xéno », certes, mais les négociations devraient lui imposer de continuer ses éditoriaux en ne réservant ses traditionnels bons vœux d’année scolaire qu’aux têtes blondes.
Attendez-vous à savoir que la prochaine présidente du CPAS sera Xéno : son poste n’est-il pas traditionnellement réservé à une femme pivot CPAS-Collège communal, pour fournir à celui-ci la sexualisation légale requise ?
Nul sauf Dieu ne peut des méchants arrêter les complots.

Annonce de dernière minute
Communiqué de presse.
Sur rapport d’un consultant futurologue le collège communal sensible au danger sans en avoir délibéré sentant d’où vient le vent a décidé de procéder à la cérémonie festive suivante, ce dimanche de Pâques à 17 heures, devant le hall polyvalent.
1. Descellement de la plaque commémorant les marches de Norbert Duysburgh, un étranger d'Ostende, à l’initiative du comité local anti-Theo Francken.
2. Démonstration du fitness de plein air par le Génie d’Amay.
3. Choufulus de l’amitié
Invitation cordiale à tous.

René Dislaire © Houffalize, le 01.04.2018

======================================
Du même auteur : Liens vers des publications de l’auteur
* Cliquer ici
======================================
Présentation. Un mouvement identitaire xénophobe serait en formation en vue des élections communales à Houffalize. L’initiative s’appuie sur un sondage qui leur promettrait au moins deux sièges.