L’ère spatiale s’est ouverte à Gouvy !

écrit par francois.detry
le 16/08/2018
En bordure de la route Gouvy - Sterpigny

« Se basant sur les archives alliées, la plupart des ouvrages historiques considéraient l’ouverture de l’ère spatiale comme ayant officiellement débuté dans la soirée du 8 septembre 1944, avec les premières chutes de V – 2 sur l’Angleterre. Les rapports allemands confirmèrent cette date, mais révélèrent que l’apparition officielle des fusées balistiques sur le théâtre opérationnel avait été prévue pour le 6 septembre 1944. En effet, on notait ce jour là la présence du Général SS. Dr Ingenieur Hans Kammler, « bras droit » de Heinrich Himmler, sur un site choisi au Plateau des Tailles en Ardenne belge. L’objectif désigné était la cible 0303, c’est-à-dire PARIS. Cette mission était confiée à l’unité expérimentale du Centre d’essai de Peenemünde : la Lehr-und Versuchsbatterie 444. Des ennuis techniques ayant annulé ce programme inaugural, le poste de commandement, l’unité spéciale et son imposant matériel délaissèrent le haut plateau pour se mettre à la recherche d’un autre site, vers la frontière allemande alors très proche. L’avance libératrice US franchissait d’ailleurs, ce jour-là, le dispositif défensif allemand sur la Meuse.
Dans la matinée du vendredi 8 septembre 1944, deux grondements aux accents de cataclysme se firent entendre à l’ouest de GOUVY. A chaque fois, l’air semblait se déchirer et le sol tremblait alors que des « boules de feu s’élançaient vers le ciel », diront les témoins. Un évènement hors du commun, phénoménal et inexplicable, se déroulait alors au Bois du Beuleu, sur la route de Gouvy vers Sterpigny !
A 11 heures, le vrombissement marquait le tir du second V-2 qui atteindra son objectif. Sa course dans le ciel ardennais laissa une traînée fugace : elle soulignait son parcours parabolique dont l’apogée culminait à une centaine de kilomètres. Moins de cinq minutes plus tard, l’engin et sa tonne d’explosif percutaient la banlieue de PARIS… A MAISONS-ALFORT, parmi les décombres du lieu-dit « Charentonneau », on relèvera plus d’une trentaine de victimes de tout âge, tuées ou cruellement blessées. L’ouverture officielle de l’ère spatiale fut marquée d’un drame sanglant, celui du V-2 tiré le 8 septembre 1944 à 11 heures depuis la région de Gouvy en Ardenne belge. »

Lambert Grailet
Voir également le site créé par M. Bailleux ( http://l.bailleul.free.fr/GouvySterpigny.htm )

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY

  • En bordure de la route Gouvy - Sterpigny
  • En bordure de la route Gouvy - Sterpigny
  • En bordure de la route Gouvy - Sterpigny
  • En bordure de la route ( Photo Laurent Bailleul )
  • photo extraites du livre de Dieter HÖLSKEN
  • l'A4V2
  • l'A4V2
278 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry