Le « Camp Tournesol » pour 45 jeunes atteints du cancer hébergé au Val d’Arimont

écrit par francois.detry
le 28/06/2018
Hebergement au Val d'Arimont

Chaque année, le Camp Tournesol de la Fondation contre le Cancer offre une semaine de détente et de découverte à 45 jeunes patients atteints du cancer. Cette organisation 2018 est la 30ième édition de ce séjour qui se déroule du 23 au 29 juin, au Domaine Val d’Arimont à Malmedy. Durant cette période, les jeunes participants sont partis à la découverte du monde du carnaval. Tout au long de la semaine, des activités originales sont prévues pour les vacanciers, séparés en groupe selon leur âge : découverte d’une boulangerie, visite de la caserne des pompiers, tournoi de bowling ou encore balade avec de vieilles voitures ancêtres en collaboration avec le ROTARY Malmedy-Hautes Fagnes.
Une chose est certaine : les participants n’auront pas le temps de s’ennuyer. Ainsi, ce vendredi 28 juin, ils quitteront les berges de la Warchenne, les yeux remplis de magnifiques souvenirs au terme d’une semaine gratifiée d’un soleil, très généreux.

Ainsi, chaque année, le Camp Tournesol accueille une cinquantaine de jeunes patients (entre 3 et 18 ans) atteints de cancer. Ils peuvent ainsi oublier les murs de l’hôpital durant une semaine de détente. La Fondation contre le Cancer organise ce séjour depuis 30 ans, en étroite collaboration avec 3 centres pédiatriques d’oncologie wallons et bruxellois : le CHR Citadelle (Liège), la Clinique de l’Espérance (Montegnée) et l’HUDERF (Bruxelles). Le Camp Tournesol est entièrement gratuit pour les participants, grâce à la générosité des donateurs et partenaires de la Fondation. Mais ce qui le rend possible, c’est avant tout l’implication sans faille de près de 50 volontaires motivés.

Ne pas interrompre les traitements
Grâce à la présence de membres du personnel de plusieurs services d’oncologie pédiatrique, les traitements des participants pourront se poursuivre durant toute la semaine. Chaque année, c’est un véritable défi que doivent relever les accompagnateurs. La prise en charge médicale se poursuit en effet jour et nuit : transfusion de sang et plaquettes, chimiothérapie, attention particulière aux risques d’infection… Tout est mis en œuvre pour que le camp soit un moment de détente et de plaisir malgré les traitements. Les enfants font le plein d’énergie et de courage, pendant que leurs familles profitent de quelques jours de repos.

Cancers de l’enfant en Belgique
En Belgique, et fort heureusement, les cancers de l’enfant (<15 ans) sont rares (moins de 1 % de la totalité des cancers), soit plus ou moins 300 nouveaux cas par an. Les formes de cancer les plus fréquentes restent les leucémies, les lymphomes (cancers des ganglions) en les tumeurs du cerveau et du système nerveux central, qui représentent près de la moitié des cancers chez l’enfant. Au cours des 40 dernières années, le pourcentage de guérisons s’est sensiblement amélioré. Actuellement, plus de 80 % des enfants atteints de cancer peuvent être guéris, contre moins de 50 % avant les années 70. De quoi laisser entrevoir un avenir plein d’espoir !

DETRY François

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY

  • Hebergement au Val d'Arimont
  • Hebergement au Val d'Arimont
  • Les voitures du Rotary Malmedy Hautes Fagnes
  • Les voitures du Rotary Malmedy Hautes Fagnes
  • Les voitures du Rotary Malmedy Hautes Fagnes
  • Les voitures du Rotary Malmedy Hautes Fagnes
  • Un groupe de jeunes patients
  • Passage a l'interview
  • Passage a l'interview
  • Inspection avant le depart
  • Concertation entre chauffeurs
  • Dernieres consignes de la Responsable de l'organisation
  • "Attache ta ceinture, copilote ! "
  • Depart de la balade automobile
  • Depart de la balade automobile
  • Depart de la balade automobile
  • Depart de la balade automobile
  • Depart de la balade automobile
  • Tournoi de bowling
  • Tournoi de bowling
  • Tournoi de bowling
368 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry