« Les Grignoux », à Liège, jusqu’au 18 Mars

"Cinéma Sauveniere" (c) "Grignoux" "Le Rire de ma Mere" Colombe Savignac et Pascal Ralite Du Dimanche 18 au Samedi 24 Mars "L’Enfant ne du Vent", "Prix Special du Jury" du "FIFF"                      "Mama Bobo", "Etoile de Bronze", du "Festival d’El Aguma", en Egypte

A Liège, « Les Grignoux » nous invite, jusqu’au dimanche 18, à quatre événements :

jeudi 15, à 20h, au « Sauvenière » : « A Ghost Story » (David Lowery/USA/2017/92′), dans le cadre du « Festival Offscreen ». Synopsis : « Apparaissant sous un drap blanc, le fantôme d’un homme rend visite à sa femme en deuil dans la maison de banlieue qu’ils partageaient encore récemment, pour y découvrir que dans ce nouvel état spectral, le temps n’a plus d’emprise sur lui. Condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne, avec la femme qu’il aime, et qui toutes deux lui échappent inéluctablement, le fantôme se laisse entraîner dans un voyage à travers le temps et la mémoire, en proie aux ineffables questionnements de l’existence et à son incommensurabilité… » En 2017, ce long-métrage a reçu trois Prix, au « Festival du Cinéma américain de Deauville », ceux « du Jury », « de la Critique internationale » et « du Kiehl’s de la Révélation ».

En 2017, ce long-métrage a reçu trois Prix, au « Festival du Cinéma américain de Deauville », ceux « du Jury », « de la Critique internationale » et « du Kiehl’s de la Révélation ».

« A Ghost Story », après cette « première », sera projeté à dix reprises, en séance ordinaires, du vendredi 16 au vendredi 30, au « Sauvenière ».

Ce jeudi 15, la projection de ce film sera précédée du court-métrage « Caducea », en présence de son réalisateur, Christophe Mavroudis.

- jeudi 15, à 20h, au « Parc » : « On a 20 Ans pour changer le Monde » (Hélène Medigue/Fra./2018/61′), dans le cadre du « Fesival Nourrir Liège », la projetion étant suivie d’une rencontre avec la réalisatrice et Maxime de Rostolan, fondateur de l’association « Fermes d’Avenir », ingénieur et payculteur. Synopsis : « On a 20 ans pour changer le monde…et tout commence par la terre qui nous nourrit. Le constat est là : 60 % des sols sont morts, et le mode de production actuel ne nourrit pas la planète. Mais des hommes et des femmes relèvent le défi et démontrent que l’on peut se passer des pesticides et des intrants chimiques pour toute notre alimentation. Grâce à leur énergie communicative qui bouscule les discours et les habitudes, un autre monde est possible ! … »
Ce documentaire sur Maxime de Rostolan et ses combats, ce fervent défenseur de l’agroécologie pouvant surprendre par l’espoir qu’il place dans le fait que politiques et autres industriels puissent contribuer au changements agricole, social et économique. Une vision de la transition qui parlera à certains et hérissera le poil d’autres mais qui a le mérite de questionner le processus du changement (« Les Grignoux »).

A noter que ce festival, fondé à l’initiative de la « Ceinture Aliment-Terre liégeoise », du « Centre Liégeois du Beau Mur », de l’ « Université de Liège » et de la « Cie Art & tça », se la question de la transition alimentaire en région liégeoise !

- vendredi 16, à 20h, au « Sauvenière » : « La Caravane du Court », une organisation du « FIFF » et de « Clap ! », nous présentant, à l’occasion de sa Soirée de Clôture, cinq courts-métrages : « L’Enfant né du Vent » (David Noblet/Bel.-Chine/doc./2017/20′), « Mama Bobo » (Robin Andelfinger & Ibrahima Seydi/Bel.-Sénegal/fiction/ 2017/16′), « Le Film de l’Eté » (Emmanuel Marre/Bel.-Fra./Fiction/2017/30′), « Axe majeur » (Marlène Serour/ Fra./Fiction/ 2017/13′) et « Calamity » (Séverine de Streyker & Maxime Feyers/ Bel./fiction/2017/22’57), une séance suivie d’une rencontre avec des membres des équipes des films, une projection scolaire étant programmée à 9h15.

- dimanche 18, à 19h30, au « Parc » : « Le Rire de ma Mère » (Colombe Savignac & Pascal Ralite/Fra./2017/ 92′), en Soirée d’Ouverture du « Festival Image-Santé ». Synopsis : « Adrien, timide, n’a pas la vie facile. Bousculé depuis que ses parents sont séparés, il partage son temps entre son père et sa mère. Un jour, il prend conscience d’une douloureuse vérité qui va tout changer, non seulement pour lui, mais également pour toute sa famille. Le jeune garçon se met à jouer dans une pièce de théâtre pour se rapprocher d’une jeune fille dont il est tombé amoureux. Dans cette période difficile, il veut comprendre ce que signifie le fait d’être courageux… ».

La projection de ce long-métrage sera présentée par Maureen Louys et Philippe Reynaert, une rencontre avec ses réalisateurs, étant prévue en fin de séance. L’entrée est gratuite, mais exclusivement sur réservation sur www.imagesante.be , où nous trouvons le programme complet avec des séances à la « Cité Miroir ».et au « Sauvenière », qui accueilera la Soirée de Clôture, le samedi 24, à 19h30.

A noter que ce festival nous propose une compétition entre vingt-cinq documentaires provenant de tous les continents, sélectionnés pour leur qualité, leur engagement et leur approche, offrant un regard croisé entre le Cinéma, la science et la santé, des opérations chirurgicales étant filmées au CHU de Liège, commentées par le chirurgien qui opère et des étudiants de la Faculté de Médecine de l’« Université de Liège », la retransmission en direct étant assurée dans l’amphithèâtre de cette Faculté de Médecine, ainsi que sur la Web TV du festival.

Pour la programmation complète et les conditions d’accès des « Grignoux » : www.grignoux.be.

Yves Calbert.