Opération Gaff’ à la route avec la Compagnie du HaZarT

écrit par admin
le 09/05/2018
Compagnie du HaZarT

Depuis janvier 2018, La Ville de Liège et la Compagnie du HaZarT ont lancé “L’Opération Gaff’ à la route” dans 4 écoles secondaires : l’école secondaire Pitteurs, l’Athénée Royal de Fragnée, l’école de Beauvoir et l’école mixte d'Enseignement secondaire spécialisé Maghin.
Le projet vise à sensibiliser les jeunes de 12 à 18 ans aux dangers de la route à travers différentes étapes qui mêlent formes artistiques et prévention routière.
Les étapes sont : l’organisation d’ateliers au sein des écoles, la présentation du spectacle « Dé(s)vies ! » et la journée apothéose organisée.
Depuis plusieurs semaines, les jeunes font preuve de créativité et d’originalité lors de leurs ateliers. Nous leur avons laissé carte blanche afin qu’ils soient à l’origine du message de prévention. Ils sont aujourd’hui, invités aux représentations du spectacle « Dé(s)vies ! ». En répétant ces messages pendant l’année, nous pensons toucher les jeunes concrètement et durablement.
L’objectif du présent projet est finalement d’aborder cette thématique sans intention moralisatrice, mais plutôt sensibilisatrice, originale et vraie.

Ce mardi 8 mai, nous invitons 700 élèves des écoles participantes, à découvrir le spectacle « Dé(s)vies ! ».
« Dé(s)vies ! », c’est l’histoire de Fred, un jeune homme qui croque ses 20 ans à pleines dents. Toujours flanqué de son meilleur pote Arnaud et de la jolie Elodie, ils vivent leur été au rythme des tweets, des jeux vidéo et des fêtes. Mais un soir, la route était trop longue, la nuit trop profonde, Fred a dévié et puis, tout s’est enchaîné…
Le spectacle « Dé(s)vies ! » se base sur le témoignage réel d’un jeune homme, Frédéric, qui a perdu l’usage de ses jambes après un accident de la route.
Au-delà de ces conséquences directes, le spectacle veut montrer que la route transforme la vie de plusieurs personnes, qu’il existe un avant et un après l’accident pour la victime, la personne qui a commis l’accident, la famille, les copains, la ou le petit ami, etc.
La mise en scène mélange subtilement le texte à la danse. Du contemporain aux acrobaties, la danse emmène le spectateur là où il ne s’attend pas à aller. Ce spectacle a pour but de faire comprendre autrement la réalité d’un accident de la route. Le spectateur se laisse alors surprendre par une mise en scène qui n’a d’autre objectif que de montrer le réel sous un autre angle.

L’originalité de « L’Opération Gaff’ à la route » réside dans le fait que nous laissons les élèves apporter des réponses. Nous voulons qu’ils trouvent des alternatives qui leur parlent concrètement et qui les touchent durablement. Nous souhaitons qu’ils prennent conscience de leur rôle dans la lutte pour une meilleure mobilité et sécurité sur nos routes.
De l’enregistrement d’un spot radio de prévention routière à la création des couplets d’une chanson en passant par l’écriture de slogans, la réalisation de visuels ou l’apprentissage d’une chorégraphie en cyclodanse… Ce sont entre 5 et 10 ateliers qui sont organisés pendant l’année dans les écoles participantes.
Pour chaque activité, nous demandons aux jeunes d’être actifs, réactifs et créatifs. Ils peuvent aborder des sujets qui les touchent personnellement. En étant à la source du message, ils prennent une part importante dans le travail de sensibilisation.

UN TRAVAIL QUI SORT DES ECOLES
Le travail réalisé par les écoles participantes sera mis en valeur lors de la journée apothéose qui aura lieu en septembre prochain à Liège.
Lors de cette journée, l’ensemble des élèves des 4 écoles participantes sont invités. Nous présenterons le travail des jeunes, réalisés lors de leurs ateliers, de manière originale et créative. Cette journée sera également l’occasion pour les jeunes de participer à des animations, des ateliers, mais également à un grand jeu « Vendredi tous au permis ». Les élèves devront dès lors dévoiler toutes leurs connaissances en matière de sécurité routière et de mobilité, mais également leurs aptitudes physiques et intellectuelles sans oublier la logique voire l’équilibre. La journée sera aussi parsemée d’intermèdes artistiques. A travers ce final pluridisciplinaire, nous voulons désacraliser certains sujets et faire passer des messages délicats grâce à un visuel percutant et réfléchi.

LES ORGANISATEURS
Une organisation de la Compagnie du HaZarT L’asbl
La « Compagnie du HaZarT » est née à l’initiative d’Emilie MAILLEN en 2012. La Compagnie aborde des thèmes sociaux à travers des mises en scène et des productions originales et novatrices. Elle puise son inspiration dans les composantes émotionnelles de la vie et s’exprime par la danse, le chant, l’expression, le cirque, l’art urbain, l’image et le son. Pour chaque projet, elle croise les expériences, les témoignages et les connaissances tout en se questionnant sur le rôle de l’esthétique et de la forme au sein de ses créations. La Compagnie du HaZarT porte un regard critique sur notre société tout en côtoyant l’humour pour exprimer les profondeurs de l’âme. Découvrir ses spectacles, c’est embarquer dans un univers à la fois authentique et profond.
« L’Opération Gaff’ à la route » est née en 2013 à Bastogne et a déjà été organisée dans 5 villes différentes avec le soutien de la Région Wallonne. En 5 années, nous avons en rencontré plus de 15.000 élèves.

INFOS PRATIQUES
CONTACT
COMPAGNIE DU HAZART
DIRECTRICE ARTISTIQUE
EMILIE MAILLEN
www.compagnieduhazart.be

  • Compagnie du HaZarT
  • Compagnie du HaZarT
  • Compagnie du HaZarT
  • Compagnie du HaZarT
  • Compagnie du HaZarT
  • Compagnie du HaZarT
421 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.