Sérotonine : Houellebecq et la pédale botticellienne

écrit par ReneDislaire
le 27/12/2018
Houellebecq

Sérotonine : Michel Houellebecq et la pédale botticellienne
Le prochain dernier roman de Michel Houellebecq paraîtra le 4 janvier 2019.
Les astrologues attendent le pire : chaque fois qu’un de ses bouquins sort dans le commerce survient, bizarre coïncidence, un événement malaisant, que ce soit, entre autres, et vraiment entre autres, l’attentat des tours jumelles de New York en 2001 ou de Charlie hebdo en 2015.
Fidèle à son image, le héros de l’écrivain surdoué est habité plus que de frissons d’homophobie.
Échantillons d'un mal être
Il se prénomme Florent-Claude, ce qui ne le ravit pas.
Florent ? Voilà qui lui donne le visage d’«une pédale botticellienne », à lui qui se sent si viril.
Claude ? Voilà qui fait penser, horreur, à « une vidéo vintage de Claude François repassée en boucle dans une soirée de vieux pédés».
En résumé, voilà quelqu’un qui n’est « décidément qu’une lopette, une triste et insignifiante lopette, vieillissante de surcroît.»
Ou, pour conclure comme Claire Devarrieux dans Libé du 26 décembre, voilà un personnage qui « a 46 ans, et nous raconte sa vie, sa bite, et son échec dans la poursuite du bonheur »
[pioché dans un (très) long article de Claire Devarrieux]

René Dislaire Houffalize, le 27 décembre 2018

Présentation. Sortie du dernier roman de Houellebecq, le 4 janvier 2019. Une date qui se révélera néfaste?
Quelques passages délicieux dont l'homophobie n'est pas exclue… Et les houellebecqiens (oui, ça existe) qui ont donné Florent ou Claude comme prénom à leur fils risquent de s'en mordre les doigts.

Du même auteur : Liens vers les publications de l’auteur en 2018
* Cliquer ici

  • Houellebecq
  • Botticelli
570 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire