Total 24 Heures de Spa-Francorchamps : BMW et Walkenhorst déjouent les pronostics !

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

Total 24 Heures de Spa-Francorchamps : BMW et Walkenhorst déjouent les pronostics !

Une poignée de secondes ! C'est devenu une tradition aux Total 24 Hours of Spa, la victoire se joue sur quelques détails. Et cette année, contrairement à la majorité des pronostics qui imaginaient une victoire Audi, Mercedes-AMG, Bentley, voire Porsche, c'est BMW qui a fait honneur à son incroyable palmarès au double tour d'horloge des Ardennes. A tel point que la victoire finale s'est jouée entre les M6 GT3 Walkenhorst Motorsport #34 et Rowe Racing #99 ! Et histoire que la surprise soit totale jusqu'au bout, c'est l'équipe de Henri Walkenhorst qui s'est imposée avec Tom Blomqvist, Philipp Eng et Christian Krognes ! Une dizaine de se-condes à peine séparait ce trio de Alexander Sims, Jens Klingmann et Nick Catsburg. La marque bavaroise a donc tout pris, démontrant que la M6 GT3 ne s'était vraiment pas impo-sée par hasard une première fois avec Maxime Martin. Le podium final était complété par la meilleure Audi, la #29 Land Motorsport des frangins Kelvin et Sheldon van der Linde, associés au Suisse Jeffrey Schmidt, qui a terminé à 27"5 à peine ! Ce qui signifie que les vainqueurs de l'an dernier, l'Audi Saintéloc Racing #25 de Fred Vervisch, Christopher Haase et Markus Winkelhock, n'a pas eu droit aux honneurs du top 3, échouant une quinzaine de secondes derrière la voiture de la même marque, mais se consolant avec la victoire au classement Intercontinental GT Challenge. Pas de podium non plus pour Mercedes-AMG, qui doit se contenter des places d'honneur, avec la #4 Black Falcon de Engel-Buurman-Stolz devant la #88 AKKA ASP de Marciello-Juncadella-Vautier. Très belle 7ème place pour la nouvelle Nissan GT-R RJN #23 de Buncombe-Ordonez-Parry, qui a réussi ses grands débuts spadois, tandis que les grands battus de cette édition haletante à souhait sont l'Audi Sport Team WRT, qui doit se contenter d'une 8ème place avec la #2 de Rast-Müller-Frijns, et R-Motorsport, dont l'excellent début de course des deux Aston Martin Vantage GT3 n'a pas été récompensé, seule la #76 de Dennis-Thiim-Vaxivière apparaissant dans le top 10 au 9ème rang, précédant la Ferrari 488 SMP Racing #72 de Aleshin-Molina-Rigon, bien remise de ses déboires de début de course. (Com. & Patrick Davin).