Total 24 Hours of Spa : victoire pour l'Audi Sport Team Saintéloc.

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

Total 24 Hours of Spa : victoire pour l'Audi Sport Team Saintéloc.
Un sprint de deux tours d'horloge ! Voilà en quoi a consisté la 69ème édition des Total 24 Hours of Spa ! Une lutte à couteaux tirés qui a permis à six bolides de conclure le double tour d'horloge dans le même temps. Très vite, il est apparu que c'est la stratégie qui allait faire la différence, ce qui obligeait les observateurs à attendre l'ultime pit-stop pour avoir une idée de l'issue possible. De quoi propulser aux avant-postes l'Audi Saintéloc Racing n°25 de Haase-Gounon-Winkelhock et la Bentley M-Sport n°8 de Soulet-Soucek-Abril, avec un duel final haletant opposant l'Allemand Christopher Haase et le Belge Maxime Soulet ! Avec sa face avant dépourvue de sa grille, la belle anglaise allait grignoter une partie de son retard sur le bolide aux anneaux, mais Haase tenait bon et l'emportait finalement avec un avantage de 12 secondes. Retour sur la plus haute marche du podium pour Audi, qui plus est avec une équipe française qui ne s'était jamais imposée dans les Ardennes belges. Dans les rangs de Bentley, on était satisfait de la médaille d'argent décrochée par Maxime Soulet, Andy Soucek et Vincent Abril, qui ont tout donné. La déception était par contre palpable sur le visage des pilotes AKKA ASP, avec un Raffaele Marciello totalement exténué en fin de parcours. Dans les rangs de Porsche et de l'équipe Kûs Team75 Bernhard, on était finalement un peu court en fin de parcours avec la 991 GT3 R de Laurens Vanthoor, Michael Christensen et Kevin Estre, qui achevaient l'épreuve au 4ème rang devant les deux Audi du Belgian Audi Club Team WRT, la n°2 de Vervisch-De Philippi-Mies terminant devant la n°1 de Garcia-Müller-Rast. Trois heures avant l'arrivée, Vincent Vosse semblait douter des chances de victoire de ses R8 LMS. Il avait donc raison... Le top 10 de cette incroyable édition était complété par la rescapée des Mercedes-AMG HTP Motorsport, la n°85 de Sandström-Schiller-Baumann, la Mercedes-AMG Black Falcon n°4 de Stolz-Christodoulou-Buurman, l'Audi ISR n°76 de Kaffer-Stippler-van der Linde et la BMW M6 Rowe Racing n°98 de Spengler-Blomqvist-Catsburg. Mais la marque bavaroise est clairement l'une des grandes perdantes de cette édition, au même titre que Nissan, McLaren, Lamborghini, Ferrari et Jaguar. Il n'y a pas eu de changement de dernière minute dans la catégorie Pro-Am Cup, la Mercedes-AMG Black Falcon n°16 de Morley-Toril-Kirchhöfer-Götz tenant le bon bout pour remporter la victoire, le tout assorti d'une 12ème place finale. Elle a devancé l'Aston Martin Vantage Oman Racing n°97 de Al Harthy-Yoluc-Adam-Hankey et la Ferrari 488 AF Corse n°961 de Demerdjian-Minassian-Rizzo-Vilander. Totale domination de la Ferrari Kessel Racing n°888 du Belge Jacques Duyver et de ses équipiers Zanuttini, Perel et Cadei en Am Cup, avec une victoire devant la Ferrari Rinaldi Racing n°488 de Ehret-Mastronardi-Van Glabeke-Lancieri et la BMW Walkenhorst Motorsport n°36 de Schiwietz-Van Campenhoudt-Walkenhorst-Oeverhaus. Bref, une 69ème édition des Total 24 Hours of Spa qu'on n'est pas prêt d'oublier de sitôt, et qui augure un avenir qui chante pour la plus grande au monde réservée aux bolides de Grand Tourisme.
(Com. & Patrick Davin)

Pour plus de photos, cliquez sur www.racing-pictures.be
• Lien vers les reportages 2017 de Patrick Davin