Viyèdje di Noyé di Lîdje / Liège, Capitale européenne de Noël, jusqu’au 30/12

 (c) Francois Walthery et Didier Casten/"Noir Dessin" La Patinoire, sur la Place Cathedrale Piste de Luges, sur la Place Saint-Lambert Chatel, Haute-Savoie, la station se sports d hiver invitee d honneur du "Village de Noel" Autour d une fondue suisse moitie-moitie dans la convivialite du chalet-restaurant de Gruyeres  Le chalet de la Normandie, avec son camembert chaud et son jambon a l os grille "La Maison du Peket" (c) Roland Dumoulin Boules de Noel polonaises, aux effigiges de "Tchantches" et "Nanesse", les Marionnettes liegeoises Les Labye devant leur Chalet : "Les Bijoux en Argent et Artisanaux" (c) Muriel Labye A la Rencontre de Pere Noel Maurice Wilkin, le Mayeur (c) "La Derniere Heure" Paul-Henri Thomsin, l ecrivain en wallon liegeois Michel Azais, le barde du Village de Noel (c) "La Derniere Heure" Mairie et Grande Roue sur la Cour Sortie/Entree du Village

C’èst fièsse, è coûr di nosse Cité : a Lidje, c’èst tos lès djoûs Noyé
(C’est fête au coeur de notre Cité : c’est Noël tous les jours).

Désignée, en Espagne, comme « Capitale européenne de Noël 2018 », Liège nous attend, pour la 32ème fois, sur les deux sites de son accueillant 32ème « Village de Noël », à savoir sur les Places Saint-Lambert et du Marché, d’une part, et sur la Place de la Cathédrale, d’autre part.

Sur cette dernière place, depuis 1999, la patinoire de Noël, ouverte jusqu’au dimanche 06 janvier 2019, nous attend, nous proposant deux Soirées animées par un DJ, les samedis 8 et 15 décembre, leur programme musical nous emmenant des années ’80 à nos jours, ceci, exceptionnellement, jusqu’à 23h.

A proximité de la gare ferroviaire de Liège-St.-Lambert, (ancienement Liège-Palais), nous trouvons, sur la Place St.-Lambert, la piste de luges, dont le décor montagnard évoque la station de sports d’hiver de Châtel, fondée il y a 71 ans, celle-ci nous proposant non plus un, mais bien deux châlets, un châlet-bar, avec dégustation de salaisons, s’ajoutant, pour la première fois, à leur traditionnel châlet-restaurant, l’« Espace Châtellan », aux savoureuses raclettes et fondues savoyardes, en n’oubliant pas qu’un grand jeu est organisé pour gagner une semaine de ski à Châtel…

… Et si nous préférons la fondue suisse « moitié-moitié » (50% Gruyère AOP – 50% Vacherin Fribourgeois AOP ),l suffit de traverser la rue, pour nous rendre sur la Place du Marché, où un autre châlet-restaurant nous attend, celui de Gruyères, proche d’un châlet-bar bien de chez nous, puisqu’étant des bières de Chimay, leurs trapistes pouvant accompagner des spécialités gustatives réalisées avec leur délicieux fromage, un autre châlet voisin nous ramenant en France, en Normandie, pour être précis, afin de nous offrir un onctueux demi camembert, passé au four, ou un jambon à l’os grillé.

… Et qui pense à nos voisins français, peut penser vins, bien sûr, mais aussi foie gras et canard, ceux-ci nous étant proposés par un châlet du Périgord, également réputé pour son vin moeleux, qui peut, mais oui, se boire chaud...

… Et, outre un bar à soupes (de la »Chouffe ») ou un autre à bulles (avec ses produits de la mer), les nombreux vins chauds, blancs ou rouges, d’Alsace ou d’ailleurs, sont servis purs, agrémentés d’ « Amaretto » ou d’autres alcools, sachant qu’au niveau des boissons chaudes, un châlet du Brésil nous propose un délicieux « Cachaça » chaud, rivalisant avec ses « Caïperinhas » et autres cockails…

… Et qui aime l’exotisme appréciera, aussi, un châlet, « La Case créole », proposant ses spécialités des Antilles, ou des mets du Vietnam, alors que, retour chez les Gaulois que nous sommes, avec un châlet à la grande marmite de « potion magique » digne d’ « Obélix », servant « Le Mystérix », un cocktail flambé, sans oublier le châlet liégeois de « La Maison du Pèkèt-Le Village de Nanesse », qui attire toujours un large public, leurs pèkèts de toutes les couleurs se buvant purs ou flambés, accompagnés d’une bien agréable rillette…"

… Et qui dit Liège pense, évidemment, au « sirop de Liège », proposé, avec ses « amitiés gustatives », par le châlet « Délicieusement belge », alors que des châlets nous font voyager au Canada, en Corse, Crête, Croatie, Irlande, Italie du nord, Pologne, Russie, … Quant à la Pologne, elle nous propose ses boules de Noël artisanales, réalisées en verre soufflé et peintes à la main, aux effigies les plus variées…

Si nos enfants peuvent s’adonner à une pêche aux boules de Noël, nous pouvons, quant à nous, penser à nos petits cadeaux du Père Noël, d’autres châlets nous présentant, nous venant de Provence, leurs traditionnels Santons ; nous venant du Pérou, leur artisanat en laine de lamas ; d’Inde, leurs sacs en cuir ; d’Indonésie et de Thaïlande, leurs bijoux en argentet artisanaux, … en n’oubliant pas que « minme si on n’èst nin trop midone, on-z-a l’coûr ritche di çou qu’on done » (même si on n’est pas très généreux, on a le coeur riche de ce que l’on donne)…

Une nouveauté, cette année, les organisateurs offrent un châlet à différents artisans qui se relayeront, afin de présenter leurs créations, ce châlet faisant face à un autre, abritant la traditionnelle Crêche, dont les personnages sont des marionnettes à tringles de l’univers de « Tchantchès », dont le théâtre se trouve en Outre Meuse, la présence de cette Crêche au sein du Village étant voulue par l’organisation liégeoise, qui, contrairement à d’autres, évoquant des « Plaisirs d’Hiver » ou, encore, des « Vacances d’Hiver », … en oubliant quelque peu notre culture chrétienne, à l’origine de la Fête de Noël…

Un autre nouveauté, nous accueille, avant même notre entrée au sein du Village, les palissades extérieures étant décorées avec des agrandissements de dessins dûs au talent de François Walthéry. Lauréat du « Grand-Prix St.-Michel », pour l’ensemble de son oeuvre, en 2015, ayant été fait « Officier du Mérite Wallon« ,en 2013, il est le créateur de la bande dessinée « Natacha », publiée par les « Editions Dupuis », alors que pour les « Editions Noir Dessin », il illustre un conte sur le « Village de Noël », « Tchantchès a disparu », en vente, bien sûr, au sein du Châlet de cet éditeur, qui nous propose de nombreux ouvrages sur le Pays de Liège.

« Fidèle à la longue tradition germanique des marchés de Noël, le Village de Noël de Liège recrée au coeur de la ville l’esprit si particulier et plein de magie et de féérie des fêtes de Noël. Mais fidèle à son caractère latin, avec le concours de son Conseil Villageois et de ses nombreux chalets de bouche, le Village de Noël a innové par une ambiance festive et conviviale, qui en fait sa spécificité principale en le démarquant de ses confrères germaniques et alsaciens », nous confie Pierre Luthers, Président de l’asbl « Enjeu », organisatrice de cet événement.

Soulignons son esprit, celui de clocher, celui d’un véritable Village, avec la gouaille de ses habitants (les exposants) et son Conseil Villageois, composé d’un Mayeûr (Maire), Maurice Wilkin – le successeur de Jean-Denys Boussart, élu en 1989 et décédé en 2017 -, d’échevins et de conseillers, chargés de l’animation folklorique de la vie du Village, possédant sa mairie, son église, son bureau de poste, son nouveau pèkèt, le tout dans son ambiance, chaude au cœur de l’hiver, chaleureuse en diable, conviviale et unique, bien digne des « valeureux Liégeois » !

Sur le podium du Village, situé sur la Coûr Jean-Denys Boussart, face à la Grande Roue, à côté de la Mairie, ce Conseil Villageois se réunit tous les samedis pour leur Châpitre, à 16h, à l’issue de prestations de chorales, des groupes de danses folkloriques et musicaux, ou de Michel Azaïs, l’authentique barde du Village, des sculpeurs de ballons pouvant être présents, afin d’en distribuer, pour le plus grand plaisir de nos enfants.
Résultat de recherche d'images pour "membres du conseil villageois du village de noël de liège photos"

… Alors , n’hésitons plus à compter parmi le deux millions de personnes qui, en 31 jours, parcourerons les rues et venelles de ce bien sympathique Village, aux plus de 200 châlets, tous ausi accueillants…Résultat de recherche d'images pour "village de noël de Liège"

Ouverture du Village : jusqu’au dimanche 30 décembre, de 11hà 22h, du dimanche au mercredi ; de 11h à 24h, du jeudi au dimanche ; de 11h à 18h, le lundi 24 ; et de 13h à 20h, le mardi 25. Ouverture de la patinoire : de 10h à 20h, du dimanche au jeudi ; de 10h à 22h, le vendredi et le samedi ; de 10h à 18h, les lundis 24 et 31 ; et de 13h à 20h, les mardis 25 et 01 janvier 2019 ; et jusqu’à 23h, les samedis 08 et 15 décembre. Entrée libre, sauf pour la piste de luge : 5€ (sans limitation de temps) et la patinoire : 7€50 (pour 2h, 200 nouvelles paires de patins ayant été achetées cette année). Sites web : http://www.villagedenoel.be et http://www.lapatinoiredenoel.be.

Yves Calbert,
avec des textes en wallon légeois de Paul-Henri Thomsin, un membre du Conseil Villageois, qui distribue, gracieusement son petit recueil, « Li Walon ava lèsvôyes », édité par la « Fédération Culturelle Wallonne de la Province de Liège ».