38ème "Anima", à Liège et à Namur, jusqu'au 10 Mars

(c- Marc Boutavant/Folioscope 2018–2019 "Tito et les Oiseaux" (Gabriel Bitar, Andre Catoto Dias & Gustavo Steinber) "Pachamama" (Juan Antin) "Stubby" (Richard Lanni) "Raoul Servais, Memoires d un Artisan" (Bastien Martin) (c) "Les Films du Carre" Raoul Servais, "Magritte d Honneur", le samedi 02 fevrier 2019 "Le Rat Scelerat" (Jeroen Jaspart) "La Foire agricole" (Stephane Aubier et Vincent Patar) "Centre Culturel Flagey", Place Ste.-Croix, a Ixelles  Exposition des "Shadoks", a Ixelles, au "Centre Culturel Flagey" (c) "aaa Production"

*** Ce mercredi 06 mars, à 14h, au « Caméo », à Namur, nous aurons un concert de 50′ de « Bandits », recommandé à partir de 4 ans. A leur programme, du rock et de la country, pour nos jeunes enfants, qui amusera, aussi, les« grands », … qui sont restés « petits » !

A noter que, tous les jours, à la sortie de chaque séance d’ « Anima », au « Caméo », à Namur, du dimanche 03 au samedi 09 mars, tous les enfants recevront, comme l’an dernier, une bonne gauffre… de Liège, une heureuse initiative des « Grignoux »…

*** Ce même mercredi 06 mars, à 14h, à Liège, au « Sauvenière », 14h30, projection de « Pachamama » (Juan Antin/Fra.-Lux.-Canada/2018/72’/à partir de 6 ans/nommé aux « César » 2019), une animation pour enfants suivant ces cette projection événementielle. Par ailleurs, en séances ordinaires, ce long-métrage rest à l’affiche jusqu’au dimanche 10 mars, au« Churchill » et au « Sauvenière », à Liège, ainsi qu’au« Caméo », à Namur.

Synopsis : « Tout le monde s’apprête à fêter ‘Pachamama’ par des offrandes, pour la remercier de sa générosité, pour les rayons de soleil qui ont fait pousser le maïs et les légumes, pour l’eau qui a irrigué les plaines et pour la terre fertile qui a nourri les hommes. Dans un passé très ancien et des contrées très éloignées, en Argentine, au cœur d’un petit village inca, Tepulpaï et Naïra, deux petits Indiens de la Cordillère des Andes, partent à la rechercge d’une statuette sacrée Huaca, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale, assiégée par les conquistadors… »

Nos enfants découvrirons des dessins d’une poésie et d’une précision incroyables, des couleurs chatoyantes, cette histoire étant pleine d’aventures, de mystères, d’interrogations, avec l’omniprésence de « Mère Nature », la musique tenant le premier rôle de cebijou d’animation.

*** Ce jeudi 07 mars, à 14h, au « Caméo »,à Namur, et ce vendredi 08, à 10h, au « Sauvenière », à Liège, projection de « Tito et les Oiseaux » (Gabriel Bitar, André Catoto Dias & Gustavo Steinberg/Brésil/2018/ 73’/ recommandé à partir de 8 ans), suivie d’une leçon de cinéma sur les techniques d’animation en 2D et « stop motion ».

Synopsis : « Tito un jeune garçon de 10 ans, s’est donné comme mission de sauver le monde d’un mal qui le ronge : une terrible épidémie qui s’attaque à ceux qui ont peur. Le père de Tito, un scientifique, pense avoir une réponse à ce fléau : les oiseaux. Avec sa machine, il est certain de pouvoir décrypter le message que ceux-ci ont à nous délivrer… »

Ce long-métrage brésilien nous étonne par son style graphique inhabituel. Abordant la thématique de la peur et de sa probable transmission par les médias, l’œuvre sonne comme un rappel de la nécessaire cohésion de la société.

Derrière l’intrigue, plaisante à suivre, le film distille une critique évidente de l’utilisation des médias et de notre consommation des informations. L’autre élément-clé du film, c’est son aspect artistique original. Baigné dans un univers principalement peint à la main, limité dans le détail de ses décors et plus généreux concernant les émotions de ses personnages, ce film fait le choix de privilégier l’humain sur ce qui l’entoure.

*** Ce jeudi 07, à 14h, au« Sauvenière », à Liège, et ce vendredi 08, à 10h, au « Caméo », à Namur, « Stubby » (Richard Lanni/USA-Irl.-Fra.-Can./2018/83’/à partir de 6 ans).

Synopsis : « Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, une jeune recrue américaine en formation, Robert Conroy, fait la connaissance d’un petit chien abandonné, Stubby, qu’il décide de garder auprès de lui. Cette rencontre va complètement changer leurs deux univers. Malgré le manque de préparation de Robert et l’absence de dressage de son compagnon, notre duo est envoyé dans les tranchées en France… »

Ce lrécit d’un chien mascotte devenu héros, basé sur l’incroyable histoire vraie du chien le plus décoré des Etats-Unis, « Stubby » nous offre une animation des plus simples et des personnages attachants, permettant aux plus jeunes spectateurs de mieux comprendre le contexte historique de la Grande Guerre.

*** Ce jeudi 07 mars, à 20h, au « Sauvenière », à Liège, « Raoul Servais, Mémoires d’un Artisan » (Bastien Martin/Bel./2017/55′), cette projection étant suivie d’une rencontre avec le réalisateur namurois, et de l’intéressante vision de quatre courts-métrages de Raoul Servais (« Chromophobia »,(Bel./1966/ 10’/« Premier Prix du Court-Métrage », en1966, au « Festival International du Film de Venise » ) ; « Sirène » (Bel./1968/10′) ; « Papillons de Nuit » (Bel./ 1997/08’/en décalage de l’oeuvre du peintre Paul Delvaux/« Grand Prix » du« Festival International du Film d’Animation d’Annecy », en 1997) ; &
« Harpya » (Bel./1979/09′/« Palme d’Or du Court-Métrage », au « Festival de Cannes », en 1979). A noter que Raoul Servais (°Oostende/1928/90 ans), pionnier du cinéma d’animation, reçut, le samedi 02 février 2019, le« Magritte d’Honneur », pour ses 50 ans de carrière.

Avec « Raoul Servais, Mémoires d’un Artisan », en mélangeant archives inédites et extraits de films restaurés, le documentaire de Bastien Martin joue la carte de la sobriété pour donner toute sa place à la noblesse, l’humilité, l’inventivité de ce créateur de génie, qui travailla avec le cinéaste Henri Stork (1907-1999) et le peintre René Magritte (1898-1965).

*** Ce vendredi 08, à 14h, tant au « Caméo« , à Namur, qu’au « Churchill », à Liège, « Le Rat Scélérat » (Jeroen Jaspart/UK/2018/42’/à partir de 4 ans). Cette projection sera précédée de celle de deux courts-métrages, « Une pêche fabuleuse » (Uzi Geffenbladt) « Musique-Musique » (Ned Wenlock), et suivie, à Namur, d’une lecture de conte proposée par la comédienne Anne-Claire Van Oudenhove. A Liège, une friandise sera offerte par la boulangerie « Au Four et au Jardin ».

Synopsis : « Monté sur son cheval, coiffé de son chapeau, vêtu de sa cape et masqué de son loup, le rat scélérat est un bandit de grand chemin ! … Aucun voyageur ne lui résiste : il dépouille chacun de sa nourriture. Même s’il n’est pas friand des trèfles du lapin, ni des noisettes de l’écureuil, il les rançonne quand même pour asseoir sa réputation ! … »

Anne Vervier, des « Grignoux » écrit : « Cette nouvelle production adaptée d’un album de Julia Donaldson et Axel Scheffler, comme « Le Gruffalo »,
« Monsieur Bout-de-Bois », ou « La Sorcière dans les Airs », est un conte malicieux et plein d’humour, au style, dynamique et tout en rondeurs. »

*** … Et pour terminer en beauté ces dix jours du 38ème « Anima », comme à Ixelles, dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10, de 21h à 2h, tant, à Liège, au « Churchill », qu’à Namur, au « Caméo », nous seront conviés à la traditiionnelle « Nuit animée » (3h46’/avec trois séances et deux entractes). A noter que si « Les Grignoux » ont pensé aux plus petits pour leur programmation de ce Festival, cet événement nocturne ne sera, par contre, pas accessible aux moins de 12 ans. Par ailleurs, soulignons que ces films, en provenance de différents pays, seront projetés en version originale, sous-titrée en anglais, néerlandais et français.

A Liège, en ouverture, projection de« Jacotolocotoc » (Thomas Secaz/Bel./2018/12′), en présence du producteur-directeur de « Camera-etc », Jean-Luc Slock, et du réalisateur. A Namur, cette même société de production sera représentée par leur chargée de communication, Sarah Martin.

« Dans cette 'Nuit animée', tout est question de dosage, afin de faire côtoyer des films de tous genres : des films qui cognent dur, qui font rire ou sourire. Si l’impertinence et la légèreté peuvent faire bon ménage avec l’artillerie lourde, le but de cette nuit est d’offrir un reflet le plus pertinent possible des tendances de l’année écoulée… Et parfois aussi de faire sortir le spectateur de sa zone de confort… » (« Les Grignoux » ).

*** Notons que des décentralisations sont également prévues à Antwerpen, Ath, Charleroi, Genk, Gent, Leuven, Mons & Nismes.

*** … Et si nous voulons assister à la proclamation des résultats des différentes compétitions, celle-ci se déroulera le dimanche 10, à 19h30, au « Studio 4 » du « Centre Culturel Flagey », à Ixelles, cette « Soirée de Clôture » revêtant un caractère exceptionnel, avec en ouverture, un ciné-spectacle de 1914, alors qu’en clôture, nous découvrirons un film flambant neuf, avec les personnages favoris, de Stéphane Aubier et Vincent Patar,« Cow Boy » et« Indien », « La Foire agricole » (Bel./2019/26’/à partir de 12 ans), ce duo de cinéastes étant les créateurs de « Pic Pic André » et de « Panique au Village », dont le long-métrage « Ernest et Célestine » (co-réalisé avec Benjamin Renner/Bel. -Fra.-Lux./2012/80’/à partir de 5 ans) remporta, en 2014, trois « Magritte du Cinéma », du« meilleur Film », de la « meilleure réalisation » & du « meilleur son » (pour Emmanuel de Boissieu, FrédéricDemolder, Franco Piscopo et Luc Thomas) …

Toujours à « Flagey », où, les enfants de 6 à 12 ans, peuvent, tous les jours, s’initier à la réalisation de films d’animation, ce même dimanche 10, une ultime séance sera consacrée, à 22h, à la projection d’une série de films primés de cette 38ème édition d’ « Anima », alors qu’à 18h, nous aurons pu, au préalable, voir dix courts-métrages, primés, en 2018, aux « Emile Awards » (« European Animation Awards »), des productions nous venant d’Allemagne, du Danemark, de France, du Japon, de Pologne, de la République tchèque et du Royaume-Uni.

En outre, trois expositions sont accessibles, gratuitement, l’une à Bruxelles, au « Cinéma Galeries », intitulée « Paul Bush au Cinéma », alors qu’à Ixelles, au 1er étage de « Flagey », nous pouvons découvrir figurines, photos, cellulos, « story boards » et autres documents de la série des « Shadoks , créés, en 2018, par Jacques Rouxel, ainsi qu’au 2ème étage, une expo dédiée au film « Ce magnifique Gâteau » (Marc James Roels & Emma de Swaef/Bel.-Fra.-PB/2018 /44’18/lauréat, en 2018, du« Prix André-Martin » du « Festival International du Film d’Animation d’Annecy »), projeté ce lundi 04, à 21h, à
« Flagey ». Réalisé en« stop motion », avec des poupées animées, nous en découvrons quelques-unes, ainsi que la spectaculaire reconstitution de la « Serre Royale », la serre originale ayant été édifiée à la demande de Léopold II.

Notons l’édition d’ « Anima à l’Affiche » (Plilippe Moins, fondateur de ce Festival/Ed. « Lamiroy »/2019), ce livre étant présenté, au « Studio 1 » de
« Flagey », le vendredi 9, à 18h, par son auteur, cette rencontre « questions-réponses » étant animée par Hugues Dayez, le spécialste cinéma de la
« RTBF ».

Yves Calbert.