46e Edition du Festival International des Arts de la Rue - « Corps en mouvement, corps émouvants »

écrit par francois.detry
le 18/04/2019
Chassepierre 2018

Ces 17 et 18 août 2019, la 46ème édition du Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre vous invitera à entrer dans les mouvements, ceux des corps des artistes invités, dans un premier temps, qui, à travers leurs jeux avec l’espace, et la mise en art de leurs déplacements, vous feront participer à des spectacles dans lesquels vos corps, à l’image des leurs, se rendront émouvants.

Car l’émotion naît des corps qui dansent, se battent, s’ébattent, se frappent, se claquent, ou s’attrapent simplement par les mains. Des corps qui se placent de dos, de face, ou la tête à l’envers, sur votre chemin. Des corps qui s’approchent, s’effleurent, s’étreignent un instant ou seulement s’espèrent. Des corps qui pirouettent, se tordent ou se projettent dans les airs. Des corps qui, en retombant sur terre, créent des figures éphémères, se dérobent puis se rencontrent, avant de se reconnaître, ou d’apprendre à se connaître, et de vous transmettre leurs gestes et leurs caresses. Alors, l’émotion touche vos esprits, et fait retour à vos corps, qui peuvent s’émouvoir de se mouvoir à leur rythme entre et dans des spectacles emplis de grâce, de gaieté et d’entrain.

- Cet été encore, plus de cinquante compagnies, venues de France, d’Espagne et de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne, de Suisse et de Tchéquie, donneront mouvements et émotions aux rues du village et à ses prairies.
En pénétrant dans le cocon, empreint de cirque et de traditions, de la Cie Eia (ESP), vous pourrez écouter les corps, et leur ouvrir vos cœurs, tandis qu’à l’opposé de ces mouvements intimes et protecteurs, et les complétant, ceux d’ HURyCan (ESP) et de la Cie Joshua Monten (CH) se déchireront ou s’attireront à travers des danses où se mêleront la violence, l’humour, la tendresse et l’amour.

- La fragilité des corps pris entre leurs désirs et la fuite, la Cie Hotel Iocandi (ESP) l’exprimera par ses équilibres et sa musique, pendant que d’autres résisteront, ceux des deux Filles du Renard Pâle (FR), la filambule et la musicienne ne tenant plus qu’à un fil. Plus intimes, les corps entrelacés de Libertivore (FR), qui sont assez en phase pour se faire phasmes, frôleront les illusions d’optique.
Dans les rues de Chassepierre, le duo de Be Flat (BE) vous transformera en followers de ses corps acrobatiques, qui prendront un peu de hauteur. Et peut-être croiserez-vous aussi les facéties musicales du trio d’ Azimuts (FR), avec sa fanfare interventionniste de poche, ou, plus proches, et à vous coller aux corps, les femmes-escargots de la compagnie La Passante (FR) ?
Le soir, la Cie Defracto (FR), dans un ballet de jongleries, tentera de prendre de facto le contrôle de ses corps, au moment où, sur ses mâts et sur la prairie, la Cie Bivouac (FR) essayera, à corps perdus, de retrouver l’accord perdu entre les esprits et les corps, en changeant à chaque minute de point de vue, lors d’une création en perpétuel mouvement poétique, et pleine d’une émouvante retenue.
Comme chaque année, le Festival a également le plaisir de coproduire deux de ses spectacles, . Daddy K7 (BE), et sa fabrique de cassettes audios, qu’il vous faudra aider à sauvegarder, et Les P’tits Bras (BE/FR), dont les acrobaties prendront un air baroque et doré.

- Mais, bien avant l’été, le village accueillera en résidence lesdits Daddy K7 (BE), de même que, plus tard, Scratch (BE) et Off Road (BE), qui proposeront une avant première de leur nouvelle création, respectivement le 26 avril, 10 mai et 25 mai.

- De plus, le Festival poursuit toujours son . projet Européen, The Green Carpet, en lançant un appel à projets 2019-2020, et s’associe de nouveau à La Marche des Philosophes, démarche artistique qui marchera et marchera bien, du 7 au 19 septembre 2019, en Gaume et chez ses voisins.
Si bien que les corps n’ont pas fini d’inspirer aux artistes leurs mouvements, ni de s’unir à l’esprit d’un Festival qui leur offrira, une fois encore, l’espace et le temps de se rendre émouvants, tout en vous invitant, ces 17 et 18 août, à venir vous mouvoir et vous émouvoir avec lui, dans ses rues, son allégresse et ses prairies.

TARIFS :

Préventes exceptionnelles du 21 au 30 juin 2019 (minuit)
- Tarif adulte : 14€/1 jour – 20€/2 jours
- Tarif enfant (8 à 12 ans) – 7€/1 jour – 10 €/2 jours

Préventes du 1er juillet au 16 août 2019 à 19h :
- Tarif adulte : 16€/1 jour – 24€/2 jours
- Tarif enfant (8 à 12 ans) – 8 €/1 jour – 12 €/2 jours

Tarifs sur place, les 17 et 18 août 2019
- Tarif adulte : 20€/1 jour – 30 €/2 jours
- Tarif enfant (8 à 12 ans) – 10 €/1 jour – 15€/2 jours

Réservation sur :
- www.chassepierre.be rubrique « préventes / entrées »
- www.fnac.be – ticketline 0900 00 600 (0,5€/min)
- Préventes dans les Syndicats d’Initiative de Florenville et Virton et à l’Office du Tourisme d’Arlon

Gratuit pour les enfants de moins de 8 ans.

Asbl Fête des Artistes de Chassepierre
Rue Antoine 4, B-6824 Chassepierre
Tel : +32 (0)61 31 45 68
info@chassepierre.be - www.chassepierre.be

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY

~~~~~~~~~~~~
Archives : Liens vers nos 3 vidéos du samedi 18 août 2018
• Lien vers notre reportage du samedi 18 aout 2018: vidéo n°1
• Lien vers notre reportage du samedi 18 aout 2018: vidéo n°2
• Lien vers notre reportage du samedi 18 aout 2018: vidéo n°3
• Lien vers notre reportage photos du samedi 18 aout 2018

  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
  • Chassepierre 2018
252 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry