7ème édition du Belman à Robertville les Bains

BELMAN 2019 a Robertville Le triathlon Le lac de Robertville Le lac de Robertville Le lac de Robertville Alexandra Tondeur, championne du monde Arnaud de Meester Arnaud de Meester en action Arnaud de Meester en action Le defi d'Arnaud de Meester

A l’heure où Alexandra Tordeur, marraine du Belman 2018 vient d’être sacrée championne du monde en triathlon, l’Asbl Triabel Association et le Royal Syndicat d’Initiative de Robertville organise la septième édition du Belman international triathlon au lac de Robertville sur le site de Robertville les Bains ( route des bains, 63 à 4950 Waimes) le samedi 22 juin 2019.

A présent partenaire du groupe de notoriété internationale « Ocean Lava » ( basé à Lanzarote ), les organisateurs se sont attachés à attirés un maximum de compétiteurs et compétitrices par des coûts de participation revus à la baisse et en modifiant les distances proposées. Il faut savoir que « Ocean Lava » ne retient qu’une organisation par pays et les organisateurs locaux ne sont pas peu fiers d’en être les représentants belges. Ainsi le vainqueur de la compétition 2019 en catégorie « Half » participera au Belman de Lanzarote.

Pour les inscriptions qui restent ouvertes jusqu’au jour de la compétition sur https://www.belman.be/register/?lang=fr :
- le « Half » : 1,5 km en natation, 90 km à vélo et 20 km à pied : 140 € / Départ à 9 h
- le « Standard » : 900 m en natation, 40 km à vélo et 10 km à pied : 90 €. / Départ à 9 h
- le « Sprint » : 750 m en natation, 20 km à vélo et 5 km à pied : 50 € / Départ à 9.30 h

A signaler que Julien LAURENS, le vainqueur 2018, sera présent !

Le parcours Bike, se situe entièrement sur le territoire de la commune de Waimes. Quant au public pour qui l’entrée est gratuite, un positionnement sur le pont de Haelen lui permet de suivre les phases des diverses compétitions.

Pour les familles, amis, voisins, la TRI-FIESTA leur permettra d’encourager les athlètes tout en profitant d'un délicieux BBQ, de l’animation d’un DJ et d’un château gonflable à partir de 11 h.
Le triathlon Belman fait désormais partie du calendrier « Ocean Lava Planet Group », ce qui va contribuer à sa notoriété internationale et profiter d’un contact avec des athlètes pros venus des quatre coins du monde.

Arnaud de Meester,, à la tête du comité organisateur du Belman, est également parrain de l’ « Opération Cap 48 ». A ce titre, il partage certains de ses entraînements avec un jeune handicapé unijambiste qui sera également présent !

- Depuis 7 ans, ce défi sportif est organisé de mains de maîtres par Arnaud de Meester, ultra-triathlète belge, qui se prépare actuellement pour l’Enduroman !
Il s’apprête en effet à relier Marble Arche ( au centre de Londres ) à l’Arc de Triomphe (Paris) le 17 septembre 2019 ! Les distances qui l’attendent sont : 140 km de course à pied suivie de 50 km à la nage et enfin 300 km à vélo. Cette tentative lui imposera une traversée de la Manche où la rencontre de paquebots et de bancs de méduses sont plus que probables l’obligeant à augmenter la distance prévue. Sa préparation se partage en 4 h d’entraînement quotidien et de 6 à 7 h durant le week-end. La RTBF a prévu de consacrer un reportage sur cet exploit qui serait programmé lors des journées de l’Opération.

Arnaud De Meester s'est lancé un défi énorme. En septembre prochain, ce spécialiste des épreuves d'endurance va prendre le départ de l'Enduroman. Cet ultra triathlon course relie Londres à Paris, de Marble Arch à l'Arc de Triomphe. 140 km à pied du centre de la capitale anglaise à Douvres, la traversée de la Manche à la nage (une quarantaine de kilomètres) et pour finir 300 bornes à vélo pour rejoindre la ville lumière, les distances donnent le tournis et ont de quoi effrayer même les athlètes les plus aguerris. Le Français Cyril Blanchard détient depuis 2016 le record de l'épreuve en 59 heures et 56 minutes.
A ce jour aucun belge n'a bouclé cette épreuve. Julien Deneyer a essayé de dompter le mythe en septembre dernier mais il avait dû renoncer dans la Manche. Le Namurois tentera à nouveau sa chance en août prochain, quelques semaines avant Arnaud.

( RTBF Sports ) Arnaud De Meester, 47 ans, aura une motivation supplémentaire pour aller au bout de son rêve : il portera les couleurs de Cap 48. L'association de la RTBF a intégré Arnaud dans sa prochaine campagne et il sera à sa disposition tout au long de l’année. A côté de l’objectif sportif, le but est évidemment de rapporter à Cap 48 un beau montant via des dons qui seront récoltés ultérieurement.

"Pour moi on ne peut pas faire une course comme ça, juste pour le plaisir. On doit être motivé ou tiré par une cause. Et ma cause sera Cap 48. Il y a un athlète handisport qui va être mon binôme. Et on va créer une histoire entre lui et moi. Et j'espère le saluer en dessous de l'Arc de Triomphe", explique Arnaud.

Vidéos :
- https://www.facebook.com/BELMANTRI/videos/1825036037534401/
- Le vainqueur 2018 : https://www.facebook.com/BELMANTRI/videos/1823821314322540/

François DETRY

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY