Festival International du Rire de Rochefort 2020

écrit par admin
le 18/12/2019
Festival International du Rire de Rochefort 2020

TREMPLIN DU RIRE
En route vers la 40ème édition Festival International du Rire de Rochefort !
Et parce que le rôle du FIRR, c’est d’abord de découvrir et promouvoir des jeunes talents, il est maintenant temps de vous présenter les 6 candidats retenus pour le grand Tremplin du Rire 2020 !
Après avoir ratissé durant un an les festivals d’humour, les cabarets, les théâtres, et tout autre endroit comique de Belgique, de France ou de Suisse, en quête de nouvelles perles de l’humour, nous les avons trouvées ! Et cette année encore, vu la qualité des artistes en lice, la compétition s’annonce rude… L’éclectisme des genres artistiques proposés est au rendez-vous. Il y en aura pour tous les goûts !
Les artistes tenteront de décrocher les différents titres du Tremplin du Rire du mercredi 20 au vendredi 22 mai 2020, pendant la dernière semaine du FIRR. Les candidats auront alors 3 opportunités de convaincre le public et les différents jurys présents. Rappelons-le, ce concours qui en 40 ans a révélé des dizaines de talents : Dany Boon, Michel Boujenah, Yolande Moreau, Marc Herman, Tex, Virginie Hocq, Gaspard Proust, Laura Laune, Kevin et Tom, …
Qui succèdera à Alexandra Pizzagali (Grand Prix 2019), Charles Nouveau (qui rafla 4 prix en 2019) et Antoine Donneaux (Prix du public 2019) ?
Les voici, les 6 candidats du Tremplin du Rire 2020 :

Hassan de Monaco :

Dans son spectacle, Hassan de Monaco raconte avec beaucoup d’humour, de tendresse et d’énergie, son enfance sur le Rocher et sa passion pour son métier d’infirmier anesthésiste au Centre Hospitalier Princesse Grace. Ce marocain joue de son quotidien et de la richesse du mélange de cultures. Son premier festival d’Avignon en juillet dernier a connu un véritable succès et il est actuellement en tournée en France, en Belgique, en Suisse, en Angleterre et au Liban. Une chose est sûre : fous rires garantis !

Fanny Ruwet :

Pas vraiment misanthrope mais relativement réticente à l’idée de communiquer avec qui que ce soit, Fanny Ruwet cultive un égo inversement proportionnel à sa popularité. Habituée davantage aux studios radio qu’à la scène, cette artiste belge s’essaie au stand up pour tenter de faire passer son manque d’empathie pour du génie comique. Son spectacle « Bon anniversaire Jean » est un concentré de lose, de drôlerie et de tristesse. Elle y parle de l’échec que représente sa vie sociale, de malaise, de placenta, de la fois où elle a été invitée à un anniversaire par erreur, de phasmes et de la mort. Classic comedy.

Julien Santini :
Julien Santini est un comédien qui parle de lui comme personne, vu qu’il se pratique depuis longtemps. Dans le spectacle « Julien Santini s’amuse », vous trouverez :
1 - Le sosie d’Enrico Macias sans l’accent mais avec la chemise.
2 - Une déclaration d’amour à la Fonction Publique
3 - Une course-poursuite au bureau entre Martine et Bibou le pervers, qui deviendra culte !
4 - Un côté espiègle, rebelle au conformisme ambiant, mais avec le sourire de beaucoup de politesse
5 - Une interprétation du « regard coup de foudre » qui ne vous laissera pas indifférent.e.
Ce français se révèle être un véritable phénomène tant l’engouement pour son drôle de personnage est immédiat ! C’est à l’Espace Gerson qu’il fait ses premières armes et aujourd’hui, il nous réserve bien des surprises…

Le Cas Pucine :
Capucine, jeune ventriloque de 21 ans, a découvert ce don en se brossant les dents… Depuis, elle et Elliot (son colloc’) ne s’arrêtent plus. Capucine n’en est pas à son premier passage rochefortois, c’est d’ailleurs ici qu’elle a commencé la scène. Cette française étudie à Bruxelles et si vous ne l’avez pas encore découverte sur les réseaux, c’est aujourd’hui à la télévision que vous pouvez l’apercevoir. Actuellement qualifiée pour la finale de « La France a un incroyable talent », l’avenir lui réserve bien des surprises.
Julien Sonjon :
Autodidacte, la magie du sourire alliée à une dextérité folle et un sens de l’observation forcené, Julien Sonjon utilise ses connaissances d’ingénieur en conception mécanique pour analyser, décortiquer et comprendre les rouages de l’illusionnisme. S’inspirant de la forme d’un spectacle improvisé, le spectacle progresse comme un dialogue spontané entre la scène et le public. Réalisant une dizaine d’illusions, le comédien allie ses compétences de manipulateur, de mentalisme et d’improvisateur. On rit, on a peur, on rit, on s’émeut…, on rit et on apprend même les coulisses du mentalisme. Le comédien installe une relation complice avec le public pour les inviter à l’émerveillement et surtout à réfléchir sur la notion de manipulation et d’illusion. Généreux, interactif, percutant, drôle, incroyable, joyeux, fou, magique et époustouflant. Des adjectifs que l’on souhaite mettre dans le descriptif du spectacle. Mais comme il dépend pas mal de vous, on ne sait pas encore ce qui sera le plus pertinent.
Thibaud Agoston :

Dans « Homme moderne », Thibaud Agoston vous dépeint pendant une heure le portrait de sa génération, celle de ses parents et celle d’après. Avec un style lunaire et une plume piquante, ce suisse propose un spectacle singulier où il blague, il rappe, il slame et il danse ! On en prend plein la vue et les oreilles !

  • Festival International du Rire de Rochefort 2020
  • Festival International du Rire de Rochefort 2020
232 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.