François Tonglet au restaurant "Le Chêne Madame"

 Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame  Francois Tonglet au restaurant Le Chene Madame

Durant des décennies, le Chêne Madame connut un succès retentissant. Doublement étoilée Michelin, la maison était considérée comme une des plus belles haltes gourmandes de la Wallonie, et même plus encore. Aux commandes des fourneaux, Marie-Louise Tilkin mettait en valeur tous les plaisirs de la cuisine classique en lui apportant, avec charme et conviction, des subtiles touches d’inventivité. La salle était sous la conduite de Marcel Tilkin : son exigence souriante apportait aux hôtes la marque tangible de l’accueil de classe. Quant au fils, Jean-Luc, il gérait une des plus somptueuses caves de Belgique ; son décès accidentel en 2004 précéda une lente érosion et le départ de la famille. Après un long silence, ce somptueux établissement vient d’être repris par un cuisinier de réputation et de talent.

François Tonglet est un chef qui ne laisse pas indifférent. A chaque nouvelle ouverture, rapidement le succès est au rendez-vous. Celui que certains appellent « l’enfant terrible de la restauration liégeoise » vient donc d’investir cette maison mythique.

Assisté par Armand Piacenza, François a repris la barre de cette superbe maison aux charmes multiples, après quelques travaux d’embellissement. C’est Pauline Maclet qui se charge, avec charme et discrétion souriante, de l’accueil et du service. Le salon, son large feu ouvert, son fastueux bar vous attendent pour l’apéritif. Vous découvrirez, à la lecture de la carte, ses nombreux attraits mettant en valeur les talents du chef.

La salle à manger a été aménagée dans un style épuré avec une délicate déclinaison de couleurs et de lumières : un modèle du genre. Pour la bonne saison, vous pourrez profiter d’une lumineuse terrasse dans un cadre verdoyant, une des plus belles de la région.

Selon le marché, un lunch est proposé pour 37 €. Le « Menu des champs » s’organise en trois services (48 €, 15 € pour la sélection des vins). La « Lettre gourmande » se déploie en quatre temps (58 €, 20 € pour les vins). Les belles fourchettes s’offriront le « Poème culinaire » : un six services à 78 € (27 € pour les vins). La carte aborde, avec générosité et maestria à partir de 22 €, un choix de préparations dans lesquelles le chef montre beaucoup d’assurance dans l’exécution et les contrastes de saveurs franchement marqués.

On vous invite à découvrir l’originale tomate crevettes revisitée ; une superbe daurade royale à l’escabèche est escortée de betterave et houmous ; le foie gras poêlé se complète d’un caviar d’aubergines fumé, artichaut et figue ; un croustillant de pigeonneau d’Anjou et des cuisses laquées au soja sont présentés avec une salade d’herbes aromatiques. Originalité encore au dessert avec des fraises du pays relevées d’une émulsion d’huile d’olive et de glace au poivre. La carte des vins parcourt essentiellement la France et l’Italie, une intelligente sélection riche et gouleyante à souhait.

Le Chêne Madame
Avenue de la Chevauchée, 70
4121 Neupré
Tél. 04.371.41.27
www.lechenemadame.be
Fermé mardi et mercredi