Houffalize -Offensive - Victimes des 5 premiers jours de 1945

Le monument aux victimes civiles des bombardements, pres de l'eglise. A l'initiative de l'association "Houffalize remember".

1945 OFFENSIVE - LES VICTIMES DES CINQ PREMIERS JOURS DE JANVIER 1945 *
KESCH Sylvain, époux DEHEZ Rosalie, 63 ans, 3.1.1945.
DEHEZ Rosalie, épouse KESCH Sylvain, 57 ans, 3.1.1945.
LAMBERT Célestin, époux HINCK Marie-Joséphine, 66 ans, 3.1.1945.
STRASSEN Marie-Joséphine, veuve DELSEMME Romain-Henri, 74 ans, 4.1.1945.
DUBRU Céline, veuve CHARLES Félix, 66 ans, 5.1.1945.
WATHELET Charles, célibataire, 1 an, 3.1.1945.
WALHIN Victorine, veuve JACQUET Auguste, 91 ans, 5.1.1945.
GOOSSE Maurice, époux LOUWETTE Aline, 55 ans, 2.1.1945.
STRAPS Marie, veuve PLUNUS Pierre-Arthur, 82 ans, 5.1.1945.
THOMAS Marie-Mathilde, veuve GUILLAUME Julien, 81 ans, 5.1.1945.
GUEIBE Julie-Lydie, épouse WILHELMY Léon, 65 ans, 5.1.1945.
RULMONT Guillaume-Joseph, veuf GOOSSE Marie-Mélanie, 73 ans, décédé à Rettigny, le 1.1.1945.
· Enregistrées à l’état civil les 1er (lundi), 2, 3, 4 ou 5 janvier
Il y a eu des pilonnages les 1er et 3 janvier (S. Elias)

René Dislaire © Houffalize, le 5 janvier 2020

Photo: le monument aux victimes civiles des bombardements, près de l'église. À l'initiative de l'association "Houffalize remember".
(source: site administration communale)

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Souvenez-vous et n'oubliez jamais.

Houffalize se souvient 1944/1945 • Vidéo de 55 minute publiée et modifiée de 1980 à 1985. Cette vidéo a été réalisée par Jean-Marie Lesage et Benoit Heuse grâce à la collaboration bénévole de Véronique Baccus, de Mr Meurisse, Mr Cavanagh, Mr Caprasse, du Lieutenant Colonel Guy WEBER, des reporters US Army et de Charles B. Mac Donald etc..
Le 1er décembre 1983, bientôt quarante années s'étaient écoulées et rien ne marquait à Houffalize, le souvenir du massacre de quelques 190 victimes civiles, foudroyées lors des bombardements de 1944/1945.
Ceux et celles qui ont passé ces moments atroces et inoubliables se sont regroupés en association de fait. Un groupe de femmes houffaloises ayant vécu cette tragédie voulaient, avec les houffalois d'adoption, commémorer le 6 janvier 1985 le quarantième anniversaire de la disparition brutale de ces chers parents, enfants, amis ou connaissances.