"Huberty et Breyne Gallery", à la "BRAFA", jusqu'au 03 Février

"Hotel des Riches"/162 x 114 cm (c) Philippe Geluck/"Huberty et Breyne Gallery" 2019 "Un Verre de Vin rouge"/116 x 81 cm (c) Jean-Claude Gotting/"Huberty & Breyne Gallery" 2019  "KP XII"/35 x 97 cm (c) "Midam"/"Huberty & Breyne Gallery" 2019 "Incident in Maricopa"/100 x 73 cm (c) Miles Hyman/"Huberty & Breyne Gallery" 2019  "Le Fantome Espagnol"/39,5 x 28 cm (c) Willy Vandersteen (1913-1990)/"Huberty & Breyne Gallery" 2019 "Du Bruit sur le Toit"/92 x 65 cm (c) Jacques de Loustal/"Huberty & Breyne Gallery" 2019 "Hard Rain"/195,5 x 97 cm (c) François Avril/"Huberty & Breyne Gallery" 2019 Avec "Le Chat", à la "BRAFA Art Fair" (c) Philippe Geluck/"Huberty & Breyne Gallery" 2019  Les invites d'honneur britanniques (c) "Gilbert & George"/"BRAFA Art Fair" 2019 Les invites d'honneur britanniques (c) "Gilbert & George"/"BRAFA Art Fair" 2019 L epee de Pierre-Paul Rubens (c) "Fondation Roi Baudouin"/"BRAFA Art Fair" 2019

La « BRAFA Art Fair », ayant cette année comme invités d’honneur, les artistes britanniques « Gilbert & George », se termine ce dimanche 03 février, nous proposant, représentant seize pays , issus de trois continents, quelques 133 Galeries de premier plan, superbement exposées sur 15.400 m2 .

Notons en outre, la superbe scénographie proposée par la « Fondation Roi Baudouin » et la présence remarquée de la « Chambre Royale des Antiquaires et des Négociants en Oeuvres d’Art de Belgique » , rebaptisée « Royal Chamber of Arts Dealers », à l’occasion de son centenaire.

Quelques impressions de la presse :

– « Blouin Artinfo »/Etats-Unis : « It would be difficult to imagine a more exquisite art fair than Brafa. »

– « AD Architectural Digest »/Italie : « The fair of excellence. »

– « La Gazette Drouot »/France : « La Brafa réchauffe les collectionneurs. Élégante, accueillante, chaleureuse, elle possède son caractère propre. Une véritable corne d’abondance, de l’archéologie à l’art contemporain. »

– « La Libre Arts »/Belgique : « Couvrant aussi bien les arts anciens que les arts primitifs, le moderne et le contemporain, elle est une sorte de musée éclectique très sélectif suscitant l’intérêt des spécialistes les plus pointus aux amateurs de découvertes culturelles. »

Parmi ces dernières, notons les oeuvres contemporaines présentées par la « Huberty & Breyne Gallery », présente à Paris (rue Saint-Honoré, 91/ouverte du mercredi au samedi, de 11h à 19h ) et à Bruxelles (place du Châtelain, 33/ ouverte du mardi au samedi, de 11h à 18h).

Notons que cette Galerie « Huberty & Breyne » nous présente, cette année, toute l’évolution de dessinateurs de bandes dessinées, présentant quelques-unes de leurs planches originales de BD, introduisant une sélection de leurs peintures, voire de leurs sculptures, d’anciens albums de bandes dessinées (devenus fort rares, comme plusieurs « Tif et Tondu » cartonnés, édités en France) étant également, présentés à la vente.

Ouverture de la « BRAFA », à « Tour & Taxis » : jusqu’au dimanche 03 février, de 11h à 19h. Prix d’entrée : 25€ (de 16 à 26 ans : 10€ / – de 16 ans : 0€ / par membre d’un groupe de minimum 15 personnes : 15€ / prix plein avec catalogue : 30€ / 2 entrées avec 1 catalogue : 55€). Catalogue : 15 €. Site web : http://www.brafa.art.

Pour raisons de sécurité, les appareils de photos et caméras (sauf accord spécial, de même pour pouvoir utiliser un trépied ), sacs à dos, animaux, parapluies et œuvres d’art à expertiser ne sont pas admis à la foire. Pour toute prise de vue avec un portable, demander l’accord du Galeriste concerné.

Yves Calbert.