La Curée. BD d’après le roman d’Emile Zola

écrit par VandenHende
le 04/05/2019
La Curée. BD d’après le roman d’Emile Zola

À la fin d’une chasse à courre, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée.
« De l’or et de la chair », Émile Zola résumait ainsi La Curée.
L’or, c’est Aristide Saccard. Ce bourgeois affairiste vorace veut saigner Paris et se repaître de l’argent qui coule dans les veines d’une capitale bouleversée par les travaux haussmanniens. Sans scrupules, il triche, vole, ment et manipule… même ses proches.
La chair, c’est Renée, la seconde épouse de Saccard. Jeune femme comblée et courtisée, elle cherche à tromper son ennui en dilapidant sa fortune et en goûtant la jouissance de l’interdit. Or qu’y a-t-il de plus immoral que d’entretenir une relation fiévreuse avec un beau-fils que l’on a élevé ?
À travers des dessins somptueux, Éric Stalner et Cédric Simon nous offrent une version sublimée et moderne de l’œuvre de Zola. La Curée, c’est l’argent tout-puissant qui nourrit le vice et la débauche. Une critique sociale corrosive d’une incroyable actualité.

Auteurs
Eric Stalner:
Né le 11 mars 1959 à Paris, Éric Stalner entame sa carrière BD avec son frère aîné Jean-Marc en démarrant chez Glénat, dès 1989, la trilogie « Les Poux » (scénario Christian Mouquet). Usant d’un pseudo commun, les Stalner vont multiplier les ouvrages – l’un dessinant, l’autre encrant – au cours des années 90. Ainsi s’enchaîneront : « Le Boche » (l’histoire d’un « malgré nous » s’étalant durant 6 tomes de 1990 à 1995, scénario Daniel Bardet) ; le fabuleux parcours du gamin parisien « Fabien M. » où les Stalner signent leur tout premier scénario (5 tomes publiés de 1993 à 1996) ; divers travaux de commande comme « Nordman » (scénario Bardet, 1996) ; la très virile série écossaise « Malheig » (un récit fantastique parus en 4 tomes entre 1996 et 1998) ; l’excellente saga « Le Fer et le Feu » (4 tomes de 1998 à 2001) qu’Éric achèvera seul. Les Stalner se séparent au cours de sa réalisation, chacun faisant alors de nouvelles rencontres professionnelles… Avec le meilleur coloriste de la profession qu’il est le premier à créditer en couverture – à savoir Jean-Jacques Chagnaud – Éric Stalner imagine « Le Roman de Malemort » (6 tomes de 1999 à 2004), un récit vampirique de haute volée qui lui permet de développer son goût pour les belles architectures gothiques, les forêts inexpugnables et les jolies demoiselles… Puis vient la rencontre avec un kinésithérapeute pas comme les autres, Pierre Boisserie, avec qui notre dessinateur sympathise. Rapidement, les deux hommes s’entendent pour créer une nouvelle série : « La Croix de Cazenac » est née ! Cette saga mêlant espionnage et chamanisme se développe sur dix chapitres proposés de 1999 à 2008 par Dargaud. Parallèlement, Éric Stalner, décidément infatigable, participe en 2000 au T.2 du best-seller de Didier Convard « Le Triangle Secret »,
Cédric Simon:
Cédric Simon est né en 1992 à Paris. Parallèlement à des études d’art, il obtient en 2015 une licence en sociologie économique. Grand amateur d’histoire et de fictions, il a vu le travail du scénario s’imposer, petit à petit, comme son activité principale.

Editions Les Arènes
128 Pages
Format : 215x272 mm
ISBN : 978 2 7112 0021 4
Prix : 20€

  • La Curée. BD d’après le roman d’Emile Zola
170 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"