Le nid d’aigle de Roubion ( Alpes maritimes )

Le village de Roubion ( photo F. Detry ) Le village de Roubion ( photo F. Detry ) Le village de Roubion ( photo F. Detry ) Le village de Roubion ( photo F. Detry ) Le village de Roubion ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Visages d'autrefois ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Dans les ruelles de Roubion ( Photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry ) Portes peintes ( photo F. Detry )

Caché dans les montagnes, à l’arrière de Nice dans la Vallée de la Tinée, le village de Roubion ( 1.336 m ) symbolise l’autre visage de la Côte d’Azur. Moins bruyant et plus sauvage, il est situé au cœur du parc national du Mercantour. Les adeptes de l’altitude et du pittoresque aiment se perdre au milieu de ces maisons anciennes à l’architecture montagnarde.
Roubion, c’est aussi les ruines classées d’un château, une petite mairie, quelques fontaines typiques du sud de la France, et une épicerie. Au dernier recensement, la commune de Roubion comptait un peu plus de 120 habitants à l’année pour 2800 ha de superficie, ce chiffre pouvant s’élever à plus de 500 personnes en comptant les résidences secondaires. La capacité d’accueil de la commune est en effet de plus de 1000 lits.
C’un site exceptionnel chargé d’histoire. Accroché à la falaise tel un nid d’aigle, ceint de remparts construits au Moyen Age, le village de Roubion a défié le temps Le village ancien a conservé son authenticité faite de maisons anciennes bordant des ruelles escarpées et fièrement accrochées à la montagne. Exposition sud, bien sûr, comme les anciens savaient le choisir.
Roubion est une étape touristique sur la route des stations de sports d’hiver des Buisses, de Beuil et de Valberg et sur le circuit de découverte des gorges de Daluis et du Cians. On y entendra encore le son des clochettes, image de pâturage d’ovins l’été ou du foin que l’on coupe pour préparer l’hiver.
En parcourant les ruelles de ce village, on y découvre les photos d’« anciens » qui ont fait ce qu’il est aujourd’hui ainsi que de très nombreuses portes peintes et autres décorations colorées agrémentant les maisons aux murs faits de pierres ramassées dans le torrent tout proche.

François DETRY
© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY