Les Rendez-vous de la Chapelle au Centre culturel de Stavelot Trois-Ponts

 Les Rendez-vous de la Chapelle. Guillaume Vincent  Les Rendez-vous de la Chapelle. Meruert Karmenova

Les 17 février & 17 mars 2019
« Les Rendez-vous de la Chapelle » par les solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth
Centre culturel de Stavelot Trois-Ponts

Dimanche 17 février à 17h
Abbaye de Stavelot, Réfectoire des Moines
Meruert Karmenova au violon, accompagnée par Christia Hudziy au piano

Le programme

L. Beethoven. Sonate pour violon et piano nº 3
N.Paganini. Caprices 2 & 23
Ysaye. Sonata no 1, en sol mineur, "Joseph Szigeti"
Allegretto poco scherzoso
Finale; Con brio
S. Prokofiev. Sonate pour violon et piano no 2 en ré majeur op. 94a
P. Tchaikovsky. Valse-Scherzo op.34

Née en 1993 à Pavlodar, Meruert commence le violon à l’école de musique de Tchaïkovski. De 2004 à 2012, elle étudie au sein de l’école spéciale Gnesiny. En 2012, elle intègre le Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, dont elle sort diplômée en 2017 après avoir étudié sous la direction de Tatiana Berkul.

Karmenova remporte plusieurs concours internationaux :
- 2007 : 2ème Prix du 2ème Concours international de violon David Oïstrakh à Moscou
- 2008 : 1er Prix du 2ème Concours international de violon au Kazakhstan
- 2010 : 1er Prix du 7ème Concours international de musiciens Symphonie à Volgograd – - 2010 : 1er Prix du 6ème Concours international de violon L. van Beethoven en Autriche
- 2012 : 1er Prix 18ème Concours international d’interprètes Togliatti
- 2012 : 1er Prix du 18ème Concours ouvert de musiciens Sabitov
- 2012 : 1er Prix du 6ème Concours international de jeunes violonistes Demidov
« De Mux » à Lekaterinbourg.
- 2013 : 2ème Prix du 5ème Concours international de violon David Oïstrakh à Moscou
- 2014 : 4ème Prix du 33ème Concours international de violon « Premio Rudolfo Lipizer » à Gorizia (Italie)
- 2016 : 5ème Prix du 6ème Concours international de violon à Sendai (Japon)
- 2016 : 3ème Prix du 2ème Concours international de violon Oleg Krusa en Ukraine
- 2017 : 1er Prix du Concours des European Music Games à Astana au Kazakhstan
- 2018 : 1er Prix et le Prix spécial pour la meilleure interprétation d’une œuvre par un compositeur contemporain, Alexey Shor, lors du concours « Riga Classic Strings » à Riga, Lettonie.

En septembre 2018, elle intègre la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, sous la direction d’Augustin Dumay.

Dimanche 17 mars à 17h
Abbaye de Stavelot, Réfectoire des Moines
Guillaume Vincent au piano & Edvard Pogossian au violoncelle, accompagné par Dana Protopopescu au piano
Guillaume Vincent, piano

Le programme
F. Chopin, Polonaise-fantaisie, Op.61
M. Ravel, Jeux d’eau
F. Liszt, Polonaise, pour piano No.2 en mi majeur, S. 223/2

Guillaume Vincent est né en 1991 à Annecy.
Il commence à étudier le piano 7 ans et à 13 ans il entre au CNSMD de Paris où il étudie avec Jacques Rouvier, Prisca Benoit, Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude.
A 18 ans, il obtient un Master de piano et à 19 ans un diplôme de 3ème Cycle d’Artiste-interprète. Il est lauréat du Prix Drouet-Bourgois en 2006 et 1er Prix au concours de Leipzig « Young Concerts Artists » en 2008. En 2009, il obtient le Prix de l’Académie Ravel, le Prix des Mélomanes de la Côté Sud à Saint-Jean de Luz, le 3ème Grand Prix au concours Long -Thibaud, le Prix de la SACEM, le Prix de la Fondation Lacroix et le Prix de l’ONF. En 2010, il est 1er Prix « Jeunes » du concours Adelia Alieva et 1er Prix « Professionnels » en 2016. Révélation classique de l’ADAMI en 2010, Prix Jeunes Talents en 2011, Prix de la Fondation Safran en 2012, lauréat 2013 de la Fondation d’entreprise de la Banque Populaire. Il est nommé en 2014 « Révélation Soliste Instrumental » aux Victoires de la Musique Classique.

Il s’est produit en soliste sur les scènes les plus prestigieuses à Tokyo, Londres, New York, Paris, Budapest, Doha, Caracas, Téhéran, en Chine, …
En outre, il multiplie les collaborations avec l’Orchestre de la Radio de Francfort, les Orchestres Philharmoniques de Budapest, de Kanagawa, du Qatar, l’Ensemble orchestral de Kanazawa, les Orchestres Nationaux de Bordeaux, de Lille, du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Lamoureux, les Orchestres Symphoniques Simón Bolívar et celui de la BBC, l’Orchestre de l’Alliance… Il a pu ainsi travailler avec les plus grands chefs tels que Marc Minkowski, Tugan Sokhiev, Seikyo Kim, Fayçal Karoui, Olari Elts, Joshua Dos Santos, Joshua Weilerstein, Mihhail Gerts, Pejman Memarzadeh.
Il est également régulièrement invité par de nombreux festivals en France.
Son premier disque, consacré aux Préludes de Rachmaninov, est paru en 2012 chez Naïve. Le premier CD Warner Classics réalisé avec Camille et Julie Berthollet est Disque d’or 2015, un deuxième avec les mêmes artistes est paru en 2016 ainsi qu’un CD réalisé avec le violoniste Virgil Boutellis-Taft, « Entre Orient et Occident », sous le label Evidence Classics.
Depuis septembre 2018, Guillaume Vincent est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction de Louis Lortie et Avedis Kouyoumdjian.

Edvard Pogossian, violoncelle
Dana Protopopescu, piano

Le programme
F. Schubert, Sonate Arpeggione, D.821
I. Allegro moderato
L.v. Beethoven, Sonate pour violoncelle et piano No.4, Op.102 No.1
P. de Sarasate, Zigeunerweisen, Op.20

Edvard Pogossian vient de terminer la Juilliard School où il s’est formé auprès de Natasha Brofsky.
Récent lauréat du concours de concerto de Juilliard, Edvard joue les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski au David Geffen Hall de New York et au Harris Theater de Chicago avec l’orchestre de Juilliard, sous la direction d’Itzhak Perlman. Le Chicago Tribune loue alors le jeu d’Edvard pour son « étonnante maturité musicale et technique », ainsi que « cette séduisante légèreté de doigté dans tout ce qu’il joue, associée à un son velouté ».
À l’été 2016, il joue les Variations sur un thème rococo avec les Boston Pops au Symphony Hall lors du concert annuel « Armenian Night at the Pops ». Il remporte également le concours inaugural Young Artists de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, au cours duquel il a l’honneur de jouer le Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns avec le Hollywood Bowl Orchestra au Walt Disney Hall. Entre autres performances remarquables, Edvard apparaît au Carnegie Hall, au Zipper Hall et dans l’émission de radio de NPR « From the Top ». Il s’est également produit en tant que soliste avec l’Orchestre philharmonique du Nouveau-Mexique dans le cadre de sa « Protégé Series ».
Edvard participe depuis longtemps au festival de musique de chambre d’Apple Hill, dans le New Hampshire, ainsi qu’à Yellow Barn, à l’atelier de musique de chambre du Perlman Music Program, au Kneisel Hall, au Heifetz International Institute of Music, au programme pour jeunes artistes de Pinchas Zukerman et à l’école de musique Meadowmount.
Il étudie à Los Angeles avec Paul Cohen et Rick Mooney, avant de passer deux ans auprès de Ronald Leonard à la Colburn Young Artists Academy. Il travaille également avec Frans Helmerson, Hans Jensen, Clive Greensmith, Joel Krosnick et Phoebe Carrai, et se forme à la musique de chambre auprès d’Arnold Steinhardt, Ida Kavafian, Joseph Kalichstein, Paul Coletti, Joseph Lin et Laurie Smukler.
Passionné par la musique de chambre, Edvard est un membre fondateur du quatuor avec piano Zelda, un groupe qui faisait auparavant partie du programme Honors Chamber Music de Juilliard. Il représente la Juilliard School à l’occasion de nombreux événements majeurs, dont un récent concert pour la première dame de Chine. Il est également fier d’avoir reçu la bourse Kovner de la Juilliard School.
En 2018, Edvard est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, sous la direction de Gary Hoffman.

Info et rés : en ligne sur ccstp.be - 080/88 05 20
PAF : Pass 2 concerts : 24€ - 1 concert : 15€