Li vint-treûs di djanvîr ( 23 janvier ) : Djoû dèl Fleûr dès nivayes.

( Li calendriyer républikin è Payis d'Lîdje = Le calendrier républicain au pays de Liège )

Li vint-treûs di djanvîr èsteût cwatrinme djoû dè meûs Pluviôse, loumé Djoû dèl Fleûr dès nivayes. (Le 23 janvier était le quatrième jour du mois de Pluviôse, dénommé Jour du Perce-neige).

Ce terme de "perce-neige" désigne les plantes qui poussent et fleurissent en hiver et qui ont la capacité de percer une faible couche de neige,
Le nom de cette petite et mignonne plante bulbeuse à floraison hivernale que l’on nomme parfois « goutte de lait » et que les botanistes affublent du nom Galanthus - fleur de lait - est apparu en 1641,dans un recueil de poésies, La guirlande de Julie".

Robert Desnos nous la présente:
Violette de la Chandeleur,
Perce, perce, perce-neige,
Annonces-tu la Chandeleur,
Le soleil et son cortège
De chansons, de fruits, de fleurs ?
Perce, perce, perce-neige
À la Chandeleur.

Malgré son charme, cette plante est toxique et même les animaux l'évitent, pourtant le Perce-neige est le symbole de l'espérance, de la consolation, de l'endurance et de la fidélité, mais à une condition: il faut en cueillir une fleur la première nuit de lune après la fin de janvier, pour être heureux toute l'année.

En wallon, le ou la ( les deux sont autorisés ) perce-neige "c'èst l' fleûr dès nivayes" (fleur des neiges), ou "hiyète di nivaye" (petite sonnette de neige), mais à Liège, berceau de l'Humanité et phare de la Civilisation, le wallon utilise souvent "nîve" en lieu et place de "nivaye" car "niver" signifie neiger. "i vout nîver" signifie que le temps est à la neige.

A Comblain, la perce-neige "c'è-st-ine fleûr di mås" qui devient une "fleûr di sint Djozef" (fleur de saint Joseph) dans le Condroz ou "hilète d'ivièr" (clochette d'hiver) à Ferrières, car dans certaines localités comme Stoumont, Stavelot, Jalhay ou La Gleize, le mot neige se traduit par "ivièr"(hiver).
Lès nivayes vont bin vite flori, èt qwand l'fleûr dès nivayes boute, l'ivièr èst houte. (Les perce-neige vont bientôt fleurir et quand la perce-neige pousse, l'hiver est passé).

"Tot rawårdant, vos polez todi beûre on tchôd vin". (En attendant, vous pouvez toujours boire un vin chaud).

Et avec lui, comme le poète Charles Cros,
Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid
Sans souci d'heure ni d'endroit
Ma pensée est un perce-neige.
Si son terrain est bien étroit
La feuille morte le protège,
Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid.

( Chronique de José-Louis Thomsin ),

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY