Wolf, le food market au centre de Bruxelles ouvrira ses portes en novembre

les impressionantes portes du batiment

On y trouvera 16 restaurants, 755 places assises, un bar, une micro-brasserie, un marché bio et une chocolaterie.

Comprenant seize comptoirs de bouche, « Wolf », situé dans les anciens bâtiments de la CGER, veut satisfaire les gastronomes « en quête d’une nouvelle expérience culinaire » et qui veulent « se nourrir autrement ». « Wolf » pour la rue Fossé aux Loups où il se situe, mais aussi pour le « retour de la nature dans la ville », selon ses concepteurs.

Parmi les enseignes de sushis, pâtes fraîches, pains syriens, viande maturée ou encore huîtres, on retrouve aussi deux chefs étoilés : Hendrik Dierendonck* et Yves Mattagne** (avec le tout nouveau Gaufres & Waffles) qui proposeront de la « street food ».
Il y aura également un marché bio de produits issus de petits producteurs, en vrac, avec la volonté de créer une chaîne alimentaire complète, résiliente, sociale, écologique et économiquement durable, assurent les initiateurs du projet, promettant une « totale transparence du prix » avec des étiquettes détaillées.

Un immense verrière réalisée par le Val Saint Lambert
En outre, les lieux seront dotés d’une chocolaterie bio et durable, ainsi qu’une brasserie prônant les mêmes valeurs. Les bières du Wolf seront brassées sur place, avec des matières premières en circuit court, et à l’aide de cuves de services reliées en direct à la micro-brasserie.

Le bâtiment imaginé en 1943 par l’architecte Alfred Chambon, est caractérisé par sa salle des guichets de plus de 500 mètres carrés et son immense verrière réalisée par le Val Saint Lambert.
Des éléments démontés, comme les enseignes, les bureaux, le marbre des guichets et des moules de fonderie, ont servi à la construction et à la décoration du marché.

https://wolf.brussels/