Deux classes scolaires chargées de l’élevage de saumons atlantiques.

Les alevins Le materiel Les infos L'elevage La mise a l'eau La mise a l'eau

Deux classes régionales vont recevoir 200 œufs de saumon atlantique.
- Ce mardi 21 janvier vers 10h30, pour les élèves de 6ème primaire de l'école communale du Centre à Waimes (Rue des Ecoles, 4 à 4950 Waimes)
- Ce mercredi 22 janvier vers 9h30, pour les élèves de l'école fondamentale libre St Joseph de Vielsalm (Place Paulin Moxhet, 16 à 6690 Vielsalm) .

Projet "Saumons à l'école"
Le principe général du projet est d'élever des œufs de saumon atlantique de fin janvier à fin mars dans un aquarium mis en classe.
Le Contrat de Rivière (CR) fournit un aquarium spécialement équipé (refroidisseur, filtres, pompes…) contenant des œufs de saumons, lesquels doivent faire l'objet de soins de la part des enfants qui peuvent alors observer le développement des alevins jusqu'à ce que ceux-ci soient prêts à être relâchés dans un cours d'eau proche de l’école.

Ce projet a donc plusieurs objectifs :
- Faire découvrir aux enfants le cycle de vie des salmonidés.
- Les sensibiliser à l'importance de la protection et la conservation des cours d'eau.
- Expliquer l'impact de l'homme sur la qualité de l'eau et la biodiversité des milieux.

Enfin, ce projet aborde de nombreux thèmes s'intégrant dans les matières de programme scolaire :
biologie (anatomie, cycle de reproduction, ...), étude du milieu (indices biotiques, biodiversité, ...), écologie (cycle de l'eau, ...), mathématiques (calculs des volumes, du débit, ...).

Déroulement du projet
Fin janvier, le CR vient présenter le projet et installer l’aquarium dans l’école ( Il est préférable d’avoir une pièce non chauffée et relativement calme pour accueillir les alevins ).
Quelques jours plus tard, le CR amènera les œufs à l’école.
Pendant 2 mois, de février à fin mars, les élèves devront prendre soin des alevins. Tous les jours, ils devront :
- Retirer les œufs et les alevins morts
- Vérifier que l'aquarium est à 8°C (+/- 0,5°C)
- Vérifier que l'eau de l'aquarium est claire
- Remplir la fiche de contrôle

Pour s'assurer de la bonne conduite du projet et du bon fonctionnement du matériel, le CR effectuera une visite hebdomadaire. Il est d’ailleurs nécessaire de prévoir une visite de contrôle lors de la semaine de vacances de Carnaval.
À l'issue des deux mois d'expérience, les élèves déverseront les alevins dans un ruisseau proche de l’école à déterminer avec le DNF après avoir réalisé un indice biotique.
L'équipe du Contrat de rivière, Christine, Pascal et Manhattan
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le Contrat de rivière pour l'Amblève/Rour Place Saint-Remacle, 32 4970 Stavelot
Tél: 080/282.435 / Fax: 080/511.950 / Mail : crambleve@gmail.com / Site internet : http://www.crambleve.com
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans la presse

Les élèves baby-sitters d’œufs de saumon ( Caroline BEAUVOIS - L'Avenir )
Les élèves de 6e année de l’école communale de Waimes ont des nouveaux protégés: 200 œufs de saumon atlantique

«Combien de temps vit un saumon? Que mange-t-il? Quelle est la taille d’un saumon adulte?»
Ce mardi matin, les élèves de 6e année primaire de l’école communale de Waimes ont multiplié les questions aux membres du Contrat de rivière Amblève-Rour. C’est que les 24 élèves sont bien décidés à se renseigner un maximum pour leur première mission de baby-sitting… car 200 œufs de saumon leur ont été confiés. L’occasion de les sensibiliser à l’importance de la protection et de la conservation des cours d’eau.
Jusqu’à la mi-mars, ils vont devoir faire en sorte que les œufs éclosent confortablement dans l’aquarium financé par l’ASBL Patrimoine Nature Waimes.

Opération saumon en classe
Leur mission? «On doit regarder si les œufs sont blancs pour voir s’ils sont morts. Si c’est le cas, il faut les enlever pour qu’ils ne contaminent pas les autres. Il faut aussi vérifier la température pour qu’elle soit bonne (8 degrés) pour les œufs», explique Imane, élève de 6e année. Ils devront également vérifier que l’eau de l’aquarium reste bien claire, que le pH est bon et remplir la fiche contrôle. Sa copine Eva se réjouit également de cette nouvelle mission.
«Cette mission va durer deux à trois mois, le temps que les œufs éclosent et qu’on relâche les alevins dans la rivière, explique l’instituteur, Philippe Verryken, en charge du projet avec son collègue Mélotte. On va travailler sur les différentes notions avec les élèves en classe. C’est fantastique de voir comme ils ont directement mordu dedans!»
Les petits alevins devraient sortir de leurs œufs en février et ils seront relâchés dans l’Amblève, du côté de Thirimont-Ondenval. «Le but est de montrer aux élèves qu’ils peuvent avoir une incidence sur tous les problèmes écologiques dont on leur parle tous les jours. Eux aussi peuvent agir!»

Réintroduire les saumons dans nos rivières
Du côté de Contrat de rivière Amblève-Rour, on se réjouit du grand intérêt des élèves. «Le but est de sensibiliser les élèves à la qualité de nos cours d’eau. Le fait que les saumons en aient disparu était lié à l’influence de l’homme (aménagements, barrages, navigation) et à la détérioration de la qualité de l’eau, dû à la population, explique Pascal Schmitt, employé au Contrat de rivière. Pouvoir remettre aujourd’hui les saumons dans nos rivières veut dire qu’on a amélioré la qualité de l’eau dans nos rivières.»
Les saumons avaient disparu vers 1935, indique Pascal Schmitt. Ils ont été réintroduits vers les années 2000. «Après plusieurs essais, ce sont finalement les saumons de la Loire, en France, qui ont été réintroduits dans nos rivières.» Les œufs confiés à l’école proviennent quant à eux de la pisciculture Cosmos, à Érezée.

Saviez-vous que…
«Pouvant vivre de 5 à 15 ans, les saumons se nourrissent d’insectes – tels que des larves de libellules – au début de la croissance, puis commencent à manger des petits poissons et crevettes… Les saumons atlantiques peuvent mesurer jusqu’à 1 m 20, ce sont les plus gros poissons de rivière de Wallonie», répond Pascal Schmitt aux petits élèves. Une fois assez forts, ils prendront la route de la mer. Au programme: quelque 5 000 kilomètres! Les survivants (soit deux à trois œufs sur des milliers) pourront aller jusqu’au Groenland avant de revenir – grâce à leur odorat très développé – jusqu’à la rivière où ils ont éclos et grandi, pour eux-mêmes pondre leurs descendants. Un parcours de vie impressionnant, que les élèves de l’école centrale de Waimes vont bien vite maîtriser sur le bout des doigts!

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY