Humour. Homophonie. Actu. Carlos Ghosn, le Brexit...

écrit par ReneDislaire
le 27/01/2020
Carlos Ghosn

Humour. Homophonie. Actu. Carlos Ghosn, le Brexit...
Voici des mois que je n’ai plus rien publié dans mes spécialités d’humoriste : l’homophonie et la paronymie. Pardon. C’est tellement ça me prend du temps ailleurs.
Homophonie : ça se prononce de la même manière (Lassie aboie pour la scie à bois).
Paronymie : ça se prononce presque de la même manière (Monsieur le Premier sinistre pour ministre).

En voici quelques-unes, liées à l’actu : l’affaire Carlos Ghosn, les cinq ans de Charlie, les éoliennes à Houffalize et ailleurs, l’écologie, le Brexit, et autre chose de ce jour-même.

1/ a, e, i, o, u, c'est les voyelles
Big Ben, c'est la consonne
(Brexit)

2/ Pour garantir une bonne organisation des RIC *
On va rappeler l'inspecteur Derrick
*référendum d’initiative citoyenne (en France)

3/ « C’était dans le manuel du PA* du KGB :
Quiconque est imprégné d'alcool cause.»
(*Parfait agent)

4/ Souvenirs de mes coups de marteau sur l'enclume
Quand j’étais apprenti forgeron stakhanoviste
Je faisais des faux si

5/ Quand la planète sera redevenue propre
Il faudra, par devoir de mémoire
Tourner un film : "la marée était en noir"
(paronymie)

6/ Le Secrétaire américain à la Défense propose un apaisement avec le Libanais :
Mr President, offrez donc une pinte à Ghosn

7/ Le progrès disait Anouilh
c'est passer de "Je suis Charlie"
À "Je suis antighosn"

8/ Je suis un ange
Sans zèle
Traversé un champ d'éoliennes

9/ Aux profs de couture et d'emmanchures
Je souhaite une bonne reprise
Rentré scolaire

10/ Un pompier de ND ne dit pas
Le chef crie, mais le boss hue
Le chef sermonnait, mais le boss huait
Notre-Dame de Paris, c’est du réchauffé, mais elle est doublement bonne

Des tuyaux? Normalement, on ne peut pas mais… Normalement aussi, on en lit une par jour, ça suffit sinon...
1/ Big Ben C’est la consonne
L’heure du Brexit a été particulièrement bien sonnée et fêtée à Big Ben Londres (et c’est là qu’on sonne)
4/ Des faucilles
5/ Paronymie : se prononce presque de la même façon. Allusion au célèbre film « La mariée était en noir »
6/ Ça aide de connaître le nom du bâtiment de la Défense à Washington
7/ Elle est facile. Mais on peut aussi se rappeler que « Antigone » est une pièce d’Anouilh, d’où le jeu de mots de potaches : la nouille d’Antigone (contrepèterie)
8/ Sans ailes (là c’est vraiment pour les derniers de la classe)
10/ Le bossu de ND, Quasimodo
& Le prédicateur des sermons de carême, Bossuait

René Dislaire © Houffalize, le 27 janvier 2020
---------------------------------
Lien vers : Publication exceptionnelle. Houffalize. Offensive. Conte sur fond de l’Offensive (7.000 mots, soit 38 pages). L’affection secrète d’un militaire de la Wehrmacht pour une petite fille de l’âge de la sienne. La vie quotidienne à Houffalize.
* Houffalize. Offensive. La petite histoire de Hans et Perpétue /01.2020
-----------------------------
Liens vers les publications de l’auteur en 2020 et 2018 :
Humour (+/- 100 articles)
L’Offensive von Rundstedt (+/- 50 articles)
Poésie, actu, linguistique…

  • Carlos Ghosn
  • No comment
  • L'avenir de la planete
125 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire