Les 75 Ans de Jacky Ickx, fêtés par "Michel Vaillant Art Strips", au 98è "Salon de l'Auto"

écrit par YvesCalbert
le 12/02/2020
Les 75 Ans de Jacky Ickx, fêtés par "Michel Vaillant Art Strips", au 98è "Salon de l'Auto"

Organisé par la "FEBIAC" ("Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle"), le 98è "Salon Auto/Moto/ Mobility" (ou "Brussels Motor Show") a fermé ses portes ce dimanche 19 janvier, à 19h, affichant un bilan positif, puisqu'ayant accueilli, en dix jours, plus d'un demi million de visiteurs, qui auront pû découvrir 18 premières mondiales, 10 premières européennes et plus de 100 premières belges.

Pierre Lalmand, Directeur du "Brussels Motor Show", nous confie : "Nous avons constaté un engouement inédit du public belge pour les développements technologiques récents effectués par l’industrie automobile, pour les solutions de motorisations hybrides et électriques, ainsi qu'une prise de conscience écologique des automobilistes, désireux de limiter leur empreinte écologique, tout en préservant leur mobilité individuelle."

"Ainsi, nous sommes convaincus que, pour de nombreux Belges, le recours aux solutions de micromobilité ou de mobilité partagée peut réellement intervenir à un moment donné de leurs trajets quotidiens, raison pour laquelle nous tenions à ce que chaque visiteur ait pû être confronté à ces solutions, grâce à la 3è édition de '#WeAre Mobility', qui connut un beau succès, un visiteur sur cinq ayant, par ailleurs, acheté le billet d'entrée complémentaire, lui donnant l'accès à la 6è édition de "Dream Cars", qui réunissait 40 voitures plus exclusives les unes que les autres..."

A souligner, la présence de Jacky Ickx (né Jacques Bernard Ickx/°Bruxelles, le 1er janvier 1945), le jeudi 09 janvier, au "Palais 4", sur le stand de "Michel Vailant Art Strips", où il était invité à l'occasion de son 75è anniversaire, lui qui fut deux fois Champion du Monde d'Endurance (1982 et 1983).

Se laissant volontiers photographier devant "Ickx's Ferrari", un tableau de "Michel Vaillant Art Strips", agrandissement d'une case dessinée par Jean Graton (°Nantes/1923/créateur, en de ce célèbre personnage de la BD franco-belge), illustrant un départ du Grand Prix de Belgique de Formule 1, où Michel Vaillant surveille la "Ferrari 312 B" de son rival et ami Jacky Ickx, qui nous confiait : "Pour une fois, ici, je dépasse Michel Vaillant"...

A noter que "Michel Vaillant Art Strips" joint à ce tableau, "Ickx's Ferrari", un certificat d’authenticité, signé par Jacky Ickx. Avis aux collectionneurs, ce 54è "Art Strip" est disponible en trois formats : 40x150cm, 53x200cm et 66x250cm, sur le site web www.michelvaillantartstrips.com.

En outre, ses six succès aux "24h du Mans" (1969, 1975, 1976, 1977, 1981 et 1982) lui offriront le surnom de "Monsieur Le Mans", lui qui, lors de son premier succès, le dimanche 15 juin 1969, donna raison à Jean de la Fontaine (1621-1695), qui écrivit "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", en marchant, 24h plus tôt, vers sa voiture, alors qu'à l'époque les pilotes couraient à pied vers leurs véhicules, placés en épis, de l'autre côté de la route, parce qu'il était opposé à cette coutume du passé, certains pilotes ne prennant pas le temps, dans leur précipitation, de boucler leur ceinture de sécurité, alors qu'ils allaient rouler à plus de 300 km à l'heure...

En motocyclisme, à dix-huit ans, en 1963, Jacky Ickx était Champion de Belgique en Trial, catégorie 50 cm3. Champion de Belgique de Courses de Côte, catégorie 1600, en 1964, 1965 et 1966, devenant le premier Champion d'Europe de "F2", en 1967, à l’âge de 22 ans, avant de remporter son premier Grand-Prix de"F1", sur une "Ferrari", en 1968, à l’occasion du "Grand Prix de France", disputé sur le Circuit de Rouen-les-Essarts. Il gagnera sept autres Grand-Prix (Allemagne et Canada, en 1969 ; Autriche, Canada et Mexique, en 1970 ; Pays-Bas, en 1971 ; et Allemagne, en 1972), étant deux fois Vice-Champion du Monde de "F1", en 1969 et 1970.

Ce jeudi 09 janvier, au "Salon de l'Auto", sur le stand de "Michel Vailant Art Strips", cet exceptionnel champion - qui remporta 5 fois les "1.000 km  de Spa" (1967, 1968, 1974, 1982 et 1983) et une fois la "CanAm" ("Canadian-American Challenge Cup" (1979, vainqueur à Brainerd, Charlotte, Elkhart Lake, Mosport et Riverside) - retrouvait Philippe Graton, scénariste des bandes dessinées de Michel Vaillant et Nathalie Maillet, Directrice Générale du Circuit de Spa-Francorchamps, un circuit au sujet duquel Lewis Hamilton, 6 fois champion du monde de F1, déclara :"Passer dans Eau Rouge, Pouhon ou Blanchimont vous donne des sensations incroyables. Tout votre corps est à la limite et vous continuez à pousser pour aller encore plus vite. Je pense que ce circuit ne devrait jamais quitter le calendrier de la F1".

En outre, Jacky Ickx est le seul pilote de "Formule 1" a avoir remporté, en 1983, une édition du rallye "Paris-Dakar", aux côtés de Claude Brasseur, acteur de cinéma, lauréat de deux "César", en 1977 et en 1980. A noter que six ans plus tard, aux côtés de Christian Tarin, Jacky Ickx aurait dû remporter un second succès, mais Jean Todt, actuel président de la "FIA" ("Fédération Intenationale de l'Automobile"), alors directeur de "Peugeot Talbot Sport", avait décidé de tirer au sort, le futur vainqueur du "Dakar", à pile ou face, avec une pièce de dix francs français, ... qui désigana Ari Vatanen comme lauréat du "Paris Dakar" 1989, notre champion belge arrêtant son véhicule, sur la plage du célèbre lac rose, à 200 mètres de ligne d'arrivée du rallye, afin de laisse passer le pilote finlandais qu'il devançait de plusieurs minutes...

Alors que nous lui rappelions ce "succès volé", avec philosophie, Jacky Ickx nous déclara :"C'est la vie" ! ... Toute la simplicité d'un authentique gentleman de la course automobile...

Scénariste des albums de Michel Vaillant, dans son autre vie, le fils de Jean Graton, Philippe Graton, qui couvrit  la guerre en Bosnie et Herzégovine, pour l’agence « Sygma », exposait, jusqu'au dimanche 19 janvier, au"Musée de la Photographie", à Mont-sur-Marchienne, une soixantaine d’images argentiques inédites, réalisées entre 2014 et 2019, à Notre-Dame-des-Landes, dévoilant, bien loin des circuits automobiles et de leur luxueuse ambiance, un univers particulier, celui de l'expérience marginale d'une population refusant la construction, sur leur sol, d’un aérodrome...
Philippe Graton présentant son reportage, réalisé à Notre-Dame-des-Landes

En 2018, concernant Michel Vaillant, Philippe Graton confiait à Paul Rassat, pour "Move On" : "Mon père a créé Michel Vaillant en 1957 et il s’est très vite rendu compte qu’aller se documenter sur le terrain était indispensable pour la crédibilité de sa BD. S’il n’allait pas sur les circuits, s’il ne discutait pas avec les pilotes, avec les mécaniciens, s’il n’allait pas voir les lieux, les écuries, les décors, tout ce qui fait la course automobile, il tournerait très vite en rond et ne s’en sortirait pas. Chez Michel Vaillant il y a bien sûr la part de fictionnel, lui , sa famille et l’écurie Vaillante sont purement inventés mais on peut dire que tout le reste existe vraiment, le sport automobile et tout le monde automobile qui l’environne." 

... Et parmi ce"monde automobile", bien sûr, la présence de Jacky Ickx au sein de plusieurs albums, ce dernier venant de fêter ses 75 ans, alors que Michel Vaillant, quant à lui, ne prend aucun ride...

A son sujet, le pilote français Nicolas Prost - fils d'Alain Prost, quadruple champion du monde de "Formule 1" - écrivit : « Je suis heureux et fier de piloter une 'Vaillante' aux '24 Heures du Mans' et dans le championnat du monde d'endurance. Cela représente beaucoup pour moi : Michel Vaillant est une légende du sport automobile francophone et nous allons tout tenter pour faire briller les couleurs de la 'Vaillante-Rebellion' »...

... Un Michel Vaillant qui est, également, présent au sein de la collection permanente d' "Autoworld", au "Cinquantenaire"...

De retour à Jacky Ickx et au "Salon Auto/Moto/Mobility", notons que "Porsche" lui a dédié une série limitée de modèles "911 Type 22" de la "Belgian Legend Edition", avec, pour ses 75 ans, la dédicace du champion gravée sur la carrosserie...

Pour davantage d'informations sur les tableaux, consultez le site web www.michelvaillantartstrips.com.

... Et rendez-vous du vendredi 15 au dimanche 24 janvier 2021, pour la99è édition du "Brussels Motor Show", la présence de "Michel Vaillant Art Strips" nous étant, d'ores et déjà, garantie.

Yves Calbert.

  • Les 75 Ans de Jacky Ickx, fêtés par "Michel Vaillant Art Strips", au 98è "Salon de l'Auto"
  • Jacky Ickx devant le tableau "Ickx s Ferrari", de "Michel Vaillant Art Strips" (c) Olivier Bultot
  • 14 juin 1969, Jacky Ickx est le seul a ne pas courir vers sa voiture (c) DR/"Archives ACO"
  • Ce depart a pied, vu par Jean Graton, devenu oeuvre d art (c) "Michel Vaillant Art Strips"
  • 1969, 1er succes au Mans, sur une "Ford GT 40", avec Jackie Oliver (Keith Jack Oliver) (c) "Le Soir"
  • Bien avant Le Mans, Jacky Ickx au volant de sa 1ere voiture monoplace
  • Jacky Ickx en tete du Grand-Prix de France de "F1", a Rouen, en 1968
  • A 18 ans, en 1967, Jacky Ickx est Champion de Belgique en Trial, categorie 50 cm3
  • Avec Claude Brasseur, acteur laureat de deux "Cesar", Jacky Ickx remporte Paris-Dakar, en 1983
  • Une "VW Fun Cup Vaillante" presentee sur le stand de (c) "Michel Vailant Art Strips"/2020
  • Philippe Graton presentant Jacky Ickx, au "Salon de l Auto" (c) Olivier Bultot
  • Philippe Graton presentant son reportage, realise a Notre-Dame-des-Landes
  • Devant des couvertures du "Journal de "Tintin", signees Jean Graton (c) "Herge-Moulinsart" 2020
  • Une Formule 1 "Vaillante", au sein d’un espace dedie a Michel Vaillant, a (c) "Autoworld"
  • Jacky Ickx et une "Porsche 911 Type 22" de la "Belgian Legend Edition", pour ses 75 ans
  • Honneur a Jacky Ickx, aux "Classic Days", en 2018, a Magny Cours
  • (c) "Michel Vailant Art Strips"/2020
  • "Jacky Superstar" (c) "Michel Vailant Art Strips"/2020
  • "Pour une fois, ici, je depasse Michel Vaillant" (Jacky Ickx) (c) "Michel Vaillant Art Strips"/2020
  • Jean et Philippe Graton, à la fin des années ’90 (c) "Graton Editeur"/"Fondation MichelVaillant"
141 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert