Les plus belles affiches du carnaval ( Lise Cassoth - L'Avenir)

écrit par francois.detry
le 19/01/2020
Affiche de 1968 presentee par Bruno Kehl

«Quand le carnaval de Malmedy s’affiche» est une exposition proposée par l’Archivothèque de la Haute Ardenne.
Dans une petite pièce au fond du musée des anciennes papeteries Steinbach&Co, des affiches du carnaval de Malmedy ont pris place sur les quatre murs. Des années 1890 à 2014, elles font la part belle au Cwarmê et montrent l’importance du carnaval dans le folklore malmédien. «Avec l’ouverture du nouvel hôtel «My Hôtel», on s’est dit que c’était l’occasion de redynamiser un peu le musée», explique le conservateur du musée, Bruno Kehl, «on a choisi de mettre les affiches à l’honneur pour montrer aux touristes qu’à Malmedy ce qui est important, c’est le carnaval». Une vingtaine d’affiches sont exposées. Quelques posters ont été prêtés par des particuliers mais la plupart proviennent du centre de documentation de l’archivothèque: «Parfois c’est compliqué de retrouver certaines affiches. On a eu de la chance car un des membres de notre association faisait la collection des représentations du carnaval et lorsqu’il est mort, il nous a légué sa collection».

Les affiches évoluent
La diffusion des affiches se fait véritablement en janvier 1914, lorsque la gare de Malmedy est reliée à celle de Stavelot. «Cette année-là, toutes les sociétés de carnaval ont invité les habitants de la région à venir à celui de février. Il paraît qu’il y a eu foule et ça a donné l’idée à la Ville de promouvoir le carnaval avec de belles affiches ». L’archivothèque n’a pas pu retrouver des posters datant de l’entre-deux-guerres. Elle couvre cependant plusieurs périodes et de nombreuses représentations datent des années 60-70. «Ce qui est intéressant, c’est de voir l’évolution d’année en année. On note que le graphisme évolue. Avant les années 2000, les images sont plus statiques alors qu’après, c’est plus dynamique». À partir des années 2000, la Ville de Malmedy va en fait, faire appel à des graphistes qui viennent de l’école Saint-Luc ou de l’Académie des Beaux-Arts.

Les symboles incontournables
Les affiches évoluent mais certains détails se retrouvent dans les visuels. L’affiche de 1968 en est un bel exemple: «Cette affiche est ma préférée car on peut y voir plusieurs symboles du carnaval et de Malmedy. On voit la Haguete, les masques traditionnels, la cathédrale… C’est une affiche un peu fantaisiste mais on peut vraiment ressentir l’ambiance du carnaval». La célèbre «Haguete» est présente sur près d’une décennie, durant les années 70. «La Haguete est certes souvent présente, mais pas toujours. Sur l’affiche de 1967, elle n’est pas représentée mais par contre, on voit le dragon, emblème de Malmedy».
Aujourd’hui, les visuels sont repris pour plusieurs éditions afin de limiter le budget alloué à la réalisation de ces affiches.

La plus vieille représentation graphique du carnaval retrouvée par l’Archivothèque de la Haute Ardenne date de 1890
C’est vraiment le point de départ des affiches du carnaval de Malmedy», analyse Bruno Kehl, conservateur au Musée des anciennes papeteries Steinbach&Co.
Le visuel a été déniché dans une partition d’Olivier Lebière. Le compositeur de musique malmédienne est connu dans le folklore régional, notamment pour l’air «Lu Nut du May».
«Il a probablement demandé à un artiste allemand de dessiner cette représentation car à l’époque, il travaillait beaucoup avec des Allemands.» Sur ce poster, on peut notamment retrouver des incontournables du Cwarmê. Le premier personnage qu’on voit est le «Trouv’lê» portant sa «panûle». Il est suivi par l’orchestre, le porteur du drapeau et par des clowns. La fameuse «Haguete» est aussi visible sur le visuel mais, «curieusement, ce personnage qui est devenu emblématique au XXe siècle, ne porte pas encore son costume. Malgré tout on le reconnaît grâce à son «hape-tchâr».
Cette herse en bois articulée et extensible est en effet un symbole au carnaval de Malmedy.
L’Archivothèque propose aujourd’hui des reproductions de cette première représentation graphique et visiblement, «ça se vend très bien chez les collectionneurs».

L’exposition «Quand le carnaval s’affiche» est visible uniquement sur rendez-vous, via l’adresse mail: kehlbruno@yahoo.fr

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY

  • Affiche de 1968 presentee par Bruno Kehl
  • La Haguete est souvent presente sur les affiches
  • Visuel retrouve dans les partitions d'Olivier Lebierre
194 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry