René Dislaire. Mon art poétique. Le sonnet

écrit par ReneDislaire
le 17/02/2020
Pierre de Ronsard. Auteur de "Mignonne allons voir si la rose..."

Extrait de mon art poétique: le sonnet
Le sonnet, qui remonte au déluge
Demeurera toujours une valeur refuge
Best-seller dans toutes les boutiques
Les femmes lui trouvent un pouvoir érotique.

Faut dire qu’à Ronsard les dieux firent l’octroi
Du don de les troubler soufflant le chaud le froid ;
Que malgré sa mauvaise haleine
Il séduisit plus d’une belle Hélène ;
Qu’il mit dans sa casserole
Pourtant atteint de la vérole
Et non sans certains déboires
Les plus courtisées jeunes poires ;
Qu’aujourd’hui encore
Les femmes sont pléthore
Quand on leur dit « allons voir mignonne »
À permettre illico qu’on les besogne :
Qu’elles sont prêtes aux plus coquines choses
Rien qu’à entendre le mot rose,
C’est par cela, et pas par hasard,
Qu’elles offrent à caresser leur lézard.

Bref grâce à Pindare et consorts
Tel est le lot, tel est le bon sort
Des sonnets, stables maîtres achats
Même s’ils sentent le pipi de chat.

René Dislaire © Publié sous pseudonyme le 18.11.2016

Le sonnet. Défense et illustration fantaisistes. Oui, mignonne rime avec besogne, Hélène avec haleine, Ronsard avec lézard.
"À écouter plutôt qu'à lire, dit sur fond de violoncelle. Vraiment du Mallarmé. (critique du Gorafi, 2006)

Liens vers les publications de l’auteur en 2020 et 2018 :
Humour (+/- 100 articles)
L’Offensive von Rundstedt (+/- 50 articles)
Poésie, actu, linguistique…

  • Pierre de Ronsard. Auteur de "Mignonne allons voir si la rose..."
128 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire