Pepinster Une énigme datant de 175 ans.

écrit par francois.detry
le 27/09/2007
La Chapelle du "Vieux Bon Dieu " de Tancremont

PEPINSTER Une énigme datant de 175 ans.

Nombreux sont les pèlerins à avoir fréquenté la chapelle de Tancrémont pour implorer le « Vieux Bon Dieu » qui aurait la faculté de faire la pluie ou le beau temps mais aussi de dénicher l’âme sœur. Blotti dans la chapelle actuelle depuis 1895 après avoir séjourné dans l’église de Theux, il fut découvert en 1832 par le soc d’une charrue, enterré sous une dalle de pierre l’ayant protégé durant de longues années. Les analyses au carbone 14 lui attribuent une datation allant de l’an 800 à l’an 946 et son excellent état de conservation intrigue les experts. La particularité de ce vieux Christ consiste en sa sculpture dans un bois de tilleul, mesure 1,50 m de haut pour 1,40 m de large et est revêtu d’une tunique droite et plissée (« colobium ») telles les représentations de l’art byzantin. De plus, cette tunique porte des traces de polychromie, tissu vert à motifs ovales rouges à son origine sur lequel se superposent huit couches de peinture dont le bleu, le doré, le brun, le gris. Le « Vieux Bon Dieu » repose sur une croix en chêne, bois utilisé lors d’une première restauration en 1932 pour remplacer les mains d’origine en bouleau. Son origine reste obscure, certains estimant qu’il s’agirait d’un élément de l’église de Theux édifiée également au 9ème siècle, transféré ensuite dans une chapelle latérale avant de disparaître lors de la Révolution française et de resurgir lors de labours sur les hauteurs theutoises. A présent, la chapelle est envahie par de nombreux fidèles accomplissant le pèlerinage du chemin de croix depuis Pepinster, chapelle dont les murs sont tapissés d’ex - votos rappelant les grâces obtenues.

François DETRY

  • La Chapelle du "Vieux Bon Dieu " de Tancremont
  • Un mur exterieur couvert d'ex - votos
  • Le chemin de croix a proximite de la Chapelle
2783 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry