11ème FESTIVAL DU CONTE ET DE LA LEGENDE DE STAVELOT DU 22 AU 26 AOÛT 2007. « De partout et de toujours… » Les spectacles

écrit par admin
le 15/08/2007

« De partout et de toujours ». Le conte, en tant que forme d’expression particulière, à mi-chemin de l’oralité et de l’écriture n’appartient, la plupart du temps, à personne. Autrement dit : à aucun peuple ni tradition particulière. Il est universel et singulier, très structuré et fort libre, contemporain et très intemporel.
Très logiquement, cette année, le festival fait appel à plus de conteurs « étrangers » que belges.
Comme l’invite le graphisme de l’affiche du festival, signée Valérie Robin, les mots tomberont des feuilles d’arbres multicolores pour atteindre les oreilles attentives d’un public avide de surprises flirtant avec l’impertinence (la Genèse revisitée par M-C. Desmette), le réalisme fantastique (L. Campagnet), le néo-réalisme tunisien (A. Hafiz), la douce extravagance du bestiaire africain (C.P. Mamfoubi) et une sorte de mixt de surréalisme et de rock-and-roll attitude avec Jérôme Aubineau et son accordéoniste Manou Lefevre.
Le contenu des traditionnelles balades contées du dimanche après-midi est une surprise en même temps qu’une création du Festival du Conte.

Les animations
L’ apéro-contes du samedi fera la part belle aux conteurs amateurs et professionnels présents au Festival.

Deux expositions : la première de photos, proposée par l’association stavelotaine « Qué Novele ? » s’attachera à présenter le travail sur les regards de connivence réciproque d’enfants et de personnes âgées. Cette complicité-là a souvent été à l’origine d’histoires merveilleuses apprises par la jeune génération auprès des aïeux. La seconde, intitulée de
« Branches en branches » présentera les tapisseries et luminaires de Valérie Robin. Son univers onirique constitué d’assemblages de matériaux naturels (bois ramassés en forêt, tissus teints patiemment et assemblés dans des structures en bois récoltées par cette amoureuse de sa région et de sa nature). Valérie Robin crée les affiches du Festival depuis sa création en 1997.

Le stage
Chaque festival du Conte a son stage. Cette année, le Festival a fait appel à Laura Campagnet, une conteuse et danseuse toulousaine, pour l’animer du 22 au 26 août, .Très appréciée l’an dernier dans une conterie pour petits (« Le Carnaval des animaux »), elle propose, cette année, au public concerné par l’animation « contes » auprès du jeune public, d’apprendre des techniques de narration impliquant à la fois le corps du conteur et un regard particulier sur la littérature de jeunesse.
Place cette année à l’imaginaire débridé !Qu’il soit issu de nos contrées ou d’ailleurs, il ne trouve sa saveur que dans une seule marmite, que l’on nommera comme on voudra, mais qui a son siège au cœur de l’Humain.
Bon festival 2007

Marc de la CROIX
Directeur artistique

1566 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.