Envoyer à un ami

DeA

CAPTCHA
Veuillez entrer le texte de l'image afin d'éviter le spam.
11 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.

Reportage de www.ardenneWeb.eu

Sur le chemin à remonter le temps : Les sentiers que nous foulons ont une histoire et des historiens

Sur le chemin à remonter le temps
Les sentiers que nous foulons ont une histoire et des historiens ( David Broman )
Jean-Pierre Englebert, amateur des sentiers de randonnée pédestre, est l'un d'entre eux

« Plus je cherchais, plus j'obtenais de documents de Belgique, de France, du Luxembourg et d'Allemagne ».
Mes parents se sont connus dans un club de jeunes issus des mouvements du Touring Club de Belgique, des auberges de jeunesse et des Amis de la nature. Dès l'âge de 2 ans, j'ai commencé à camper avec eux. Je me suis mis à pratiquer la randonnée pédestre à l'âge de 5 ans. A 8 ans, je lisais sans problème une carte IGN et à 10 ans je conduisais des balades en groupe. Ca fait plus de cinquante ans que je marche tous les dimanches. Si «prendre sa retraite» est souvent synonyme de «chambouler ses habitudes», un aspect fondamental de la vie de Jean-Pierre Englebert n'a pas bougé lorsque, après une carrière comme technicien électromécanicien des chemins de fer belges, il a pris sa pension: il répond toujours présent aux marches dominicales organisées dans sa région. Durant sa jeunesse, il aura découvert les «GR» ( sentiers de grande randonnée ) – le tour du Mont-Blanc à deux reprises, la Grande traversée des Alpes, le GR 20 en Corse –, ainsi que les Dolomites et l'Autriche…