Envoyer à un ami

DeA

CAPTCHA
Veuillez entrer le texte de l'image afin d'éviter le spam.
7 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.

Reportage de www.ardenneWeb.eu

MALMEDY SE SOUVIENT

Et si j’étais né en 1917 dans les Cantons de l’Est ? « BORNES SANS FRONTIÈRES »

DE PRINCIPAUTAIRES, LES MALMÉDIENS SONT DEVENUS FRANÇAIS, PUIS PRUSSIENS, PUIS ALLEMANDS ET ENFIN BELGES À LA SUITE DU PREMIER CONFLIT MONDIAL.

Au lendemain de la guerre 14-18 et après plus de 100 ans d’appartenance au régime allemand, Malmedy connaît un nouveau destin. Suite à la signature du Traité de Versailles le 28 juin 1919, Malmedy, Eupen et Saint-Vith, sont rattachés à la Belgique le 20 septembre 1920. Une période transitoire entre alors en vigueur afin d’assurer une intégration en douceur dans la nouvelle patrie. Pendant plus de cinq ans, la population connaît le régime d’un gouvernement spécial avec à sa tête un haut-commissaire, le lieutenant-général Herman Baltia. Le 6 mars 1925, les 3 cantons sont intégrés à l’arrondissement de Verviers et à la province de Liège ; ce qui met fin au régime de transition.
Quelques années plus tard, les Malmédiens annexés par les Allemands en 1940 subissent de plein fouet l’ultime offensive d’un dictateur aux abois, Adolf Hitler. Cette bataille oppose de la mi-décembre 1944 à la fin janvier 1945 les troupes américaines et allemandes dans la région des Ardennes. Le 17 décembre 1944, l’unité allemande, die Kampfgruppe Peiper, arrive à Baugnez à quelques kilomètres de Malmedy et assassine 84 prisonniers Américains. La raison de ce crime connu sous le nom de « massacre de Baugnez » demeure jusqu’à ce jour incertaine. Un mémorial est érigé en ce lieu en souvenir des victimes tombées sous les tirs allemands.
D’autres événements vont encore durement frapper la population mal¬médienne. Noël 44, Malmedy est bombardée à trois reprises par l’aviation américaine et est presque entièrement détruite. Le 15 janvier 1945, la région des Cantons de l’Est retourne à la Belgique.
Le temps efface les plaies mais pas la mémoire…